DVV Trophée - #1 Renaix: Wout Van Aert s'impose lors d'un cross dominé par la mécanique

Catégories : Cyclo-cross

DVV_Trophee.pngNouvelle compétition avec le Trophée DVV, remplaçant le B-Post, et une explication entre les deux hommes forts de la spécialité, mais pas uniquement sur le plan athlétique. En effet, sur le terrain très sec de Renaix, le champion du Monde, Wout Van Aert, et le champion des Pays-Bas, Mathieu Van Der Poel, se livrèrent une belle bataille, mais orchestrée par des mécaniques capricieuses. A deux repriseq, le maillot irisé fut victime d'un saut de chaîne, son adversaire, quant à lui, cassait une manivelle. Au terme de ce cross épique, Wout Van Aert signe sa première victoire au DVV.

Le départ de la course des élites est retardée pour cause de malaise d'un commissaire, à même la ligne d'arrivée. Visiblement remis de son mal d'estomac de la veille, le champion du Monde était bien présent sur la première manche du Trohée DVV assurance, et allait mettre le feu aux poudres dès la fin du premier circuit. Un tour initial mené par un Tom Meeusen volontaire, mais très vite rattrapé par les van der Haar, Sweeck, Van Aert ou encore Michaël Vanthourenhout. Pour sa part, Mathieu Van der Poel prenait un très mauvais départ, et se retrouvait assez loin. Une fois aux commandes, Wout Van Aert allait imposer sa loi. Toutefois, cette domination n'aura que peu d'effets, car sa machine allait en décider tout autrement. C'est ainsi que pendant la seconde boucle, on constate un saut de chaîne pour le champion belge, et le retour de ses adversaires.

Rien de bien grave, nous ne sommes qu'au deuxième des dix circuits. Mais il fallait encore déchanter dans le clan de Wout, puisqu'au tour suivant rebelote, et de nouveau un saut de chaîne. Là, le gaillard allait perdre beaucoup de temps, pour se retrouver à près de 30" d'un duo composé de Vanthourenhout et le grand Van Der Poel. Celui-ci ne devait pas s'encombrer bien longtemps du prometteur Michaël, et s'en allait seul en tête. Van Aert ayant des difficultés à revenir sur la meute, et surtout à lâcher ses compagnons. Caracollant en tête de l'épreuve, Mathieu Van Der Poel allait, lui aussi, être victime de la mécanique. Un bris de manivelle, au septième circuit, lui coûtait la victoire, car il devait rejoindre le poste mécanique à pieds. Pour le champion du Monde, pas de "quartier", il fonçait alors vers un succès qu'il n'espérait plus. Derrière ces deux garçons, on notera une excellente prestation de Jens Adams, à la lutte avec Michaël Vanthourenhout, payant quelque peu ses efforts de début de course. Plus loin, van der Haar ne pouvait empêcher Pauwels, le suiveur de grands chemins, de lui souffler la cinquième place. Toon Aerts réussissait un Top-7, tandis que les "anciens", Klaas Vantornout et Tom Meeusen devançaient Gianni Vermeersch pour compléter le Top-10.

Robert Genicot

Les résultats:

1. Wout Van Aert en 1 h 02'01"
2. Jens Adams à 31"
3. Mickaël Vanthourenhout à 36"
4. Mathieu Van Der Poel à 55"
5. Kevin Pauwels à 58"
6. Lars van der Haar à 1'04"
7. Toon Aerts à 1'15"
8. Klaas Vantornout
9. Tom Meeusen à 1'33"
10. Gianni Vermeersch à 1'38"

Photo : Photo News/Gvg

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.