Tour de Wallonie : la reprise idéale à trois mois des Mondiaux

Catégories : Route

Habituel rendez-vous pour les coureurs ayant décidé d’éviter le Tour de France, le Tour de Wallonie est cette saison sous la concurrence directe des… Jeux Olympiques. Entre le Tour de Pologne, exceptionnellement disputé à la mi-juillet, et la course olympique, le 7 août, l’épreuve désormais menée par Christophe Brandt ne manque toutefois pas de challenge. Les cinq étapes tracées entre Charleroi et Dison risquent encore de favoriser les puncheurs, avec un final haletant autour de la banlieue verviétoise.

Difficile d’inviter un peloton de rêve sur les routes wallonnes quand la course la plus médiatisée du monde se déroule en même temps… L’organisation du Tour de Wallonie ne s’en inquiète pas pour autant. Depuis une dizaine d’années, au mois de juillet, l’épreuve accueille malgré tout les coureurs qui ont rayé le Tour de leur agenda pour préférer un programme estival différent. Cette saison, toutefois, le programme est encore plus compliqué. Avec les Jeux Olympiques, le Tour de Pologne a en effet été déplacé à la mi-juillet, coinçant ainsi le Tour de Wallonie entre les deux courses d’un niveau supérieur au calendrier de l’Union Cycliste Internationale (UCI). Malgré tout, l’organisation a réuni pour le départ, ce samedi, de la 37e édition un plateau d’une grande qualité pour une des courses par étapes majeures du calendrier belge.

Boonen, une star pour le succès ?

La star de cette édition, Tom Boonen (Etixx-Quick Step), arrivera toutefois avec peu d’espoir pour le classement final. Le parcours s’annonce en effet parfaitement taillé pour les puncheurs capables de faire la différence dans les Ardennes. Et « Tommeke » ne semble pas vraiment au niveau pour assurer le succès à Dison, comme le montre sa prestation sur le Grand Prix Cerami, mercredi (87e à 2’06’’ du vainqueur Jelle Wallays). Le coureur belge est plutôt sur le Tour de Wallonie pour préparer… les championnats du monde, disputé en octobre prochain au Qatar. L’épreuve wallonne apparaît ainsi comme le début d’une seconde partie de saison parfaite pour les coureurs de classiques de son calibre, vu les championnats d’Europe à Nice et les Mondiaux à Doha.

Aux côtés de Boonen, le Néerlandais Niki Terpstra, tenant du titre, sera la meilleure chance d’Etixx-Quick Step de briller face à des Lotto-Soudal venus en force sur les routes wallonnes. Avec Jelle Wallays, récent vainqueur du GP Cerami, et Jelle Vanendert, le groupe de la Loterie Nationale a certainement une des plus belles formations pour remporter le maillot jaune.  Et côté belge, le champion du monde de cyclo-cross Wout Van Aert (Crelan-Vastgoedservice), piégé dans le final du Tour de Belgique, compte bien prendre sa revanche sur ce Tour de Wallonie dont les routes lui conviennent parfaitement. A moins que le Russe Alexandr Kolobnev (Gazprom-Rusvelo) ou l’Italien Enrico Gasparotto (Wanty-Groupe Gobert) lancent une offensive lointaine et surprennent les favoris du plat pays. Il risque en tout cas d’y avoir du spectacle sur les cinq étapes prévues jusque mercredi.

Le mode d’emploi de la 37e édition du Tour de Wallonie :

Départ : samedi 23 juillet à Charleroi/Monceau-sur-Sambre.

Arrivée : mercredi 27 juillet à Dison.

Distance totale : 922,6 kilomètres, sur cinq étapes en ligne.

Météo : nuageux avec des risques d’averses dans l’après-midi de samedi à lundi, moins de risques de précipitations dès mardi, entre 22 et 27°C.

Direct TV :
- De lundi à mercredi, dès 15h15 sur La Une (RTBF) avec les commentaires de Kevin Paepen et Gérard Buelens.
- De lundi à mercredi, dès 15h15 sur Eurosport.

> Cliquez ici pour télécharger la liste officielle des partants <

Le règlement de la 37e édition du Tour de Wallonie :

Maillot jaune – Classement général

Ce maillot revient au coureur le plus régulier au niveau des temps au fil des cinq étapes du Tour de Wallonie. Des bonifications sont attribuées au terme de chaque sprint intermédiaire : 3 secondes pour le premier, 2 secondes pour le deuxième et 1 seconde pour le troisième. De même, des bonifications sont attribuées à l’arrivée de chaque étape : 10 secondes pour le premier, 6 secondes pour le deuxième, 4 secondes pour le troisième.

Maillot rose – Classement des sprints intermédiaires

Ce maillot revient au coureur le plus régulier au niveau des points offerts sur les sprints intermédiaires de chaque étape. Les trois premiers coureurs reçoivent des points dans cet ordre respectif : 5 points – 3 – 1.

Maillot blanc – Classement des monts

Ce maillot revient au leader du classement des monts, disputé sur 32 côtes disposées sur les 5 étapes de l’épreuve. Il y aura ainsi :

- 11 côtes de 1re catégorie : 10 points – 8 pts – 6 pts – 4 pts – 2 pts
- 16 côtes de 2e catégorie : 6 points – 4 pts – 2 pts
- 5 côtes de 3e catégorie : 4 points – 2 pts – 1 pt

Maillot rouge – Classement du meilleur jeune

Ce maillot est attribué au meilleur coureur de moins de 24 ans au classement général.

Maillot vert – Classement par points

Ce maillot revient au coureur le plus régulier au niveau des points offerts à l’arrivée de chaque étape. Les dix premiers coureurs reçoivent des points dans cet ordre respectif : 25 points – 20 – 15 – 10 – 8 – 6 – 4 – 3 – 2 – 1.

Les cartes et profils de la 37e édition du Tour de Wallonie :

> Cliquez sur les images pour les agrandir <

Samedi 23 juillet – 1re étape : Charleroi/Monceau-sur-Sambre > Mettet (178,3 km)

cyclisme,tour de wallonie,uci,europe tour,tom boonen,niki terpstra,tiesj benoot,wout van aert,jelle wallays

Les difficultés :
Km 81,2 – 3e cat. : Côte de Daily
Km 88 – 2e cat. : Trieux du Bouc
Km 125,6 – 3e cat. : Côte de Mazée
Km 139,6 – 2e cat. : Côte d’Agimont
Km 146,7 – 2e cat. : Côte de Soulme

> Cliquez ici pour découvrir l'itinéraire-horaire

Dimanche 24 juillet – 2e étape : Saint-Ghislain > Le Roeulx (182,7 km)

cyclisme,tour de wallonie,uci,europe tour,tom boonen,niki terpstra,tiesj benoot,wout van aert,jelle wallays

Les difficultés :
Km 83,6 – 3e cat. : Côte du Bourliquet
Km 92,3 – 1re cat. : Côte du Beau-Site
Km 100,5 – 3e cat. : Côte du Mont d’Ellezelles
Km 109,7 – 2e cat. : Côte d’Hurdumont

> Cliquez ici pour découvrir l'itinéraire-horaire

Lundi 25 juillet – 3e étape : Braine-l’Alleud > Vielsalm (200,6 km)

cyclisme,tour de wallonie,uci,europe tour,tom boonen,niki terpstra,tiesj benoot,wout van aert,jelle wallays

Les difficultés :
Km 75,8 – 2e cat. : Côte de Peu d’Eau
Km 119,0 – 3e cat. : Côte d’Oppagne
Km 177,2 – 2e cat. : Côte de Mont-le-Soie
Km 194,0 – 2e cat. : Côte de Mont-le-Soie

> Cliquez ici pour découvrir l'itinéraire-horaire

Mardi 26 juillet – 4e étape : Aubel > Herstal (177,1 km)

cyclisme,tour de wallonie,uci,europe tour,tom boonen,niki terpstra,tiesj benoot,wout van aert,jelle wallays

Les difficultés :
Km 19,4 – 2e cat. : Côte de la Gileppe
Km 40,0 – 1re cat. : Côte de Malchamps
Km 46,7 – 3e cat. : Côte de Francorchamps
Km 57,6 – 2e cat. : Côte de Mont
Km 63,5 – 3e cat. : Côte d’Ovifat
Km 128,1 – 3e cat. : Côte de Sarolay
Km 147,2 – 3e cat. : Côte de Sarolay
Km 166,2 – 3e cat. : Côte de Sarolay

> Cliquez ici pour découvrir l'itinéraire-horaire

Mercredi 27 juillet – 5e étape : Engis > Dison (183,9 km)

cyclisme,tour de wallonie,uci,europe tour,tom boonen,niki terpstra,tiesj benoot,wout van aert,jelle wallays

Les difficultés :
Km 20,6 – 2e cat. : Côte des 36 Tournants
Km 62,6 – 1re cat. : Côte d’Oneux
Km 75,0 – 2e cat. : Côte d’Houssonloge
Km 89,9 – 2e cat. : Côte de la Vecquée
Km 108,7 – 2e cat. : Côte d’Annette et Lubin
Km 119,6 – 1re cat. : Côte de Polleur
Km 136,6 – 3e cat. : Côte des Combattants
Km 156,8 – 1re cat. : Côte le Mont
Km 167,1 – 2e cat. : Côte de Val Fassotte
Km 176,8 – 1re cat. : Côte le Mont
Km 187,1 – 2e cat. : Côte de Val Fassotte

> Cliquez ici pour découvrir l'itinéraire-horaire

Grégory Ienco – Graphiques et photo : TRW’Organisation

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.