Flèche Brabançonne : Petr Vakoc est bien la nouvelle pépite d'Etixx-Quick Step

Catégories : Route, Vidéos

Patrick Lefevere, manager d'Etixx-Quick Step, avait prévenu au soir de Paris-Roubaix : "Le bilan des classiques, comme chaque année, nous le faisons après les Ardennaises". Et malgré une campagne difficile sur les pavés, le manager peut désormais retrouver le sourire : dès la Flèche Brabançonne, ses troupes ont affiché une belle combativité, permettant au champion de République tchèque de remporter sa première classique de renom, à l'approche des dernières grandes courses du printemps.

Le ciel grisonnant n'a pas eu raison des ambitions des jeunes chasseurs de classiques, déjà prêts à en découdre sur une épreuve qualifiée de transition entre Flandriennes et Ardennaises. Quelques pavés mais surtout des côtes abruptes et répétées autour d'Overijse : voici de quoi donner de l'envie aux puncheurs. Ils ont ainsi été nombreux à s'afficher aux avant-postes, que ce soit Loïc Vliegen (BMC), visiblement bien remis de ses problèmes après un incident à l'entraînement vendredi dernier, ou Pieter Serry (Etixx-Quick Step). Il y eut aussi cette tentative à 25 kilomètres de l'arrivée de Tim Wellens (Lotto-Soudal), visiblement à l’œuvre pour permettre à son équipe de ne pas travailler en vue du final, avec le Français Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step). Les deux coureurs, âgés de moins de 25 ans, confirmaient la domination de la jeunesse sur cette épreuve.

cyclisme,flèche brabançonne,brabantse pijl,petr vakoc,etixx-quick step,enrico gasparotto,tony gallopin,tim wellens,julian alaphilippe

Certes, ils étaient repris à dix bornes de l'arrivée, mais dans l'avant-dernière ascension de la journée, c'est encore Alaphilippe qui se montrait aux avant-postes avec son équipier tchèque Petr Vakoc, 23 ans, le Français Tony Gallopin (Lotto-Soudal), l'Italien Enrico Gasparotto (Wanty-Groupe Gobert) et l'Australien David Tanner (IAM Cycling). Le groupe filait sur le Schavei à toute vitesse, emmené par un Alaphilippe en grande forme pour son leader tchèque. Ce dernier finissait le travail en lançant une offensive explosive dès le pied, suffisante pour le laisser en tête en solitaire, avec une bonne dizaine de mètres d'avance sur Gasparotto avant le dernier virage, à 350 mètres du but.

cyclisme,flèche brabançonne,brabantse pijl,petr vakoc,etixx-quick step,enrico gasparotto,tony gallopin,tim wellens,julian alaphilippe

Vakoc, vainqueur en début de saison de la Drôme Classic et de la Classic Sud-Ardèche, sur des profils tout aussi vallonnés, s'offre ainsi sa première semi-classique de sa jeune carrière sur "l'une de mes courses préférées", lançait le Tchèque avant le départ. "C'est la plus belle victoire de ma carrière", souriait-il d'ailleurs en conférence de presse. "L'enchaînement des côtes dans les derniers kilomètres ne laissait aucune possibilité de souffler mais j'ai bien été lancé par Alaphilippe". Et dans le Schavei, Gasparotto ne pouvait rien faire face à la puissance de son rival tchèque. "Je m'étais mis dans la roue de Tony Gallopin car je le pensais plus fort mais ça a échoué. J'ai essayé de recoller à sa roue après son attaque mais il était tout simplement le plus fort aujourd'hui", explique le coureur italien à l'agence Belga. Surtout, l'homme de Wanty-Groupe Gobert était déçu de ne pas rapporter la victoire pour un couruer en particulier: "Je voulais gagner pour Antoine Demoitié. On garde une pensée pour lui à chaque course..."

cyclisme,flèche brabançonne,brabantse pijl,petr vakoc,etixx-quick step,enrico gasparotto,tony gallopin,tim wellens,julian alaphilippe

Vakoc, de son côté, a confirmé qu'il sera à surveiller dimanche sur l'Amstel Gold Race, notamment vu l'équipe Etixx-Quick Step présente au départ de la classique néerlandaise: "Je sais bien que c'est plus long et plus intense mais nous avons des candidats pour la victoire: Bob Jungels, Julian Alaphilippe et moi-même. Il faut avoir de l'ambition", confie le Tchèque de 23 ans, désireux de rejoindre la cour des grands au plus vite. La preuve qu'Etixx-Quick Step a toujours le nez fin pour repérer les jeunes talents.

Résultats de la 56e Flèche Brabançonne (Louvain > Overijse, 203 km) :

Gr.I. - Photos : Photo News/Vincent Kalut

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.