Mondiaux de Richmond - CLM hommes: Kiryienka crée la sensation, Martin seulement 7e!

Catégories : Route

Surprise sur les routes de Richmond! Alors que les rouleurs étaient attendus en puissance sur le tracé vallonné dans la banlieue rurale de la cité de Virginie, c'est finalement un outsider qui a surpris les grands favoris pour le maillot arc-en-ciel. Le Bélarusse Vasil Kiryienka, habitué aux places d'honneur, retrouvait cette fois la meilleure position sur le podium, après un chrono fou face à l'Italien Adriano Malori, pointé à seulement neuf secondes sur la ligne. Attendu pour un quatrième titre mondial, l'Allemand Tony Martin doit lui se contenter d'une septième place...

Certes, le Bélarusse Vasil Kiryienka (Sky) était annoncé parmi les outsiders sur ce parcours pour coureurs explosifs, sur lequel il pouvait développer toute sa puissance. Mais aucun observateur ne s'attendait certainement pas à de tels écarts entre les favoris, ni un tel podium final à Richmond. Et pourtant... Ce sont bien les jambes qui ont décidé du classement final. Vasil Kiryienka n'a jamais baissé le rythme et a même progressé à l'approche du centre-ville, se plaçant ainsi avec neuf secondes d'avance sur l'Italien Adriano Malori (Movistar) et vingt-secondes sur le Français Jérôme Coppel (IAM), deux autres outsiders qui ont créé la surprise ce mercredi.

Et derrière, les favoris ont déchanté... Certes, l'Australien Rohan Dennis (BMC) a été victime d'une crevaison, le conduisant à changer de machine à la mi-course. L'ancien recordman de l'heure a tout de même dû céder plus d'une minute sur le chemin. Même tarif pour deux favoris qui n'ont pourtant connu aucun souci mécanique: le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant-Alpecin) ne s'est jamais approché de la médaille d'or, alors que l'Allemand Tony Martin (Etixx-Quick Step), espérant un quatrième sacre mondial, n'a pu faire mieux qu'une septième place finale... "Un jour sans", expliquera-t-il à l'arrivée. Alors que le Belge Jurgen Van den Broeck (Lotto-Soudal) décevait également avec la 18e place finale à 2:15 du champion du monde. Et dire qu'il s'agissait du plus grand objectif de sa fin de saison. 

Résultats du contre-la-montre hommes (Richmond > Richmond, 53 km):

Grégory Ienco - Photos: Photo News/Cor Vos

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.