Championnat de Belgique sur route: Preben Van Hecke réalise l'exploit, de bout en bout!

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,championnat de belgique,trevuren,belgische kampioenschap,preben van hecke,topsport vlaanderen-baloise,jürgen roelandts,greg van avermaetPartir de bonne heure, est-ce l'assurance du bonheur? La question a longtemps taraudé dans l'esprit de Preben Van Hecke (Topsport Vlaanderen-Baloise), parti dès le premier des seize tours du circuit de Tervuren à parcourir pour ce championnat de Belgique sur route. Pourtant, le vétéran des espoirs flamands a prouvé qu'il fallait croire en ces chances dans une course si particulière, dans laquelle tous les scénarios fous semblent possible. Comme ce titre de champion glané par Van Hecke après près de 250 kilomètres en tête!

Un championnat national, voilà une course unique dans la saison. On roule avec zéro à vingt équipiers, selon son maillot, on doit assurer le tempo ou jouer la montre, on peut essayer d'exploser le peloton au risque de soi-même se mettre dans le rouge... La course au maillot national offre toujours un scénario bien différent des classiques actuelles, plus formatés car répétés au fil des saisons. Sur le championnat de Belgique, le parcours change, les coureurs n'arborent plus le même maillot et cela se ressent sur le scénario. Ainsi, sur ce tracé vallonné annoncé à Tervuren, vingt-cinq coureurs prenaient rapidement l'avantage et fuyaient le peloton pour engranger une avance de plus de sept minutes. Vingt-cinq coureurs, cela semblait pourtant beaucoup, avec notamment six Lotto-Soudal, quatre Topsport Vlaanderen ou trois Wallonie-Bruxelles. Il s'agissait donc de la jouer tactique pour éviter de se faire piéger par ce groupe conséquent.

Les Etixx-Quick Step surchargés de boulot

Le peloton réagissait ainsi rapidement avant la mi-course et reprenait près de trois minutes en quelques kilomètres sous l'impulsion des Etixx-Quick Step et Wanty-Groupe Gobert, parmi les moins bien représentés en tête. Pendant ce temps, les Lotto-Soudal assuraient majoritairement le tempo en tête et accéléraient même le rythme à 90 kilomètres de l'arrivée, alors que l'écart approchait dangereusement des trois minutes. Tosh Van der Sande et Jürgen Roelandts se montraient ainsi parmi les plus offensifs et essayaient à plusieurs reprises de s'isoler en tête, sans que Guillaume Van Keirsbulck ou Iljo Keisse (Etixx-Quick Step) laissent toutefois faire... Du coup, le groupe de tête se trouvait réduit à dix hommes mais les Lotto-Soudal restaient en position de force avec trois d'entre eux à l'avant. Pendant que dans le peloton, les Etixx-Quick Step jouaient avec les pieds du peloton en accélérant, menant les relais avant de disparaître pendant une dizaine de bornes avant de revenir à l'avant de la meute.

cyclisme,championnat de belgique,trevuren,belgische kampioenschap,preben van hecke,topsport vlaanderen-baloise,jürgen roelandts,greg van avermaet

Cela favorisait finalement les hommes de tête qui poursuivaient leur aventure en toute confiance. Les relais étaient francs et les Lotto-Soudal menaient encore leur bonne tactique en attaquant, tant que possible, pour réduire le groupe. Et à 65 kilomètres de l'arrivée, Roelandts relançait une nouvelle offensive pour s'isoler avec son équipier Van der Sande et Preben Van Hecke (Topsport Vlaanderen-Baloise) en tête du peloton. Cela suffisait à faire la différence, même sur un peloton toujours désorganisé. Et quand les Etixx-Quick Step se décidaient enfin à enclencher la vitesse supérieure, plusieurs équipiers de Tom Boonen explosaient en plein vol et devaient abandonner la poursuite dans les deux derniers tours. Heureusement, il restait encore quelques cyclisme,championnat de belgique,trevuren,belgische kampioenschap,preben van hecke,topsport vlaanderen-baloise,jürgen roelandts,greg van avermaethommes au coureur de Mol pour réduire l'écart à quarante secondes aux abords de l'ultime ascension du juge de paix de la journée, l'Horenberg, à moins de douze kilomètres de l'arrivée.

Van Avermaet le plus fort du peloton... mais ça ne suffisait pas

Sauf que Roelandts et Van Hecke, derniers survivants de l'échappée matinale depuis plus de 240 bornes, assuraient leurs relais comme au premier kilomètre et conservaient un mince avantage sur des favoris qui ne parvenaient pas forcément à faire la différence sur les mêmes routes. Greg Van Avermaet (BMC) se montrait ainsi le plus fort du peloton en faisant sauter le peloton dans l'Horenberg avant de filer en solitaire dans la plaine, le Waeslandien ne parvenait jamais à combler les dix minces secondes qui le séparaient dans les cinq derniers kilomètres du duo de tête. Les kilomètres s'égrainaient et les deux hommes à l'avant commençaient à réfléchir à un éventuel sprint à deux.

Et ce final en duo allait se confirmer dans l'ultime virage. Roelandts se retrouvait ainsi en tête et cherchait à piéger son compagnon d'échappée comme il pouvait dans les 400 derniers mètres. Malgré sa déportation à droite toute, l'ancien champion de Belgique ne parvenait à garder son rival à distance et voyait Preben Van Hecke le dépasser sans vergogne dans le dernier hectomètre, fatal au coureur de Lotto-Soudal. Le coureur de 32 ans, originaire de Termonde, allait ainsi conquérir le plus beau succès de sa carrière, deux ans après son dernier succès sur le Grand Prix de la Somme. 

cyclisme,championnat de belgique,trevuren,belgische kampioenschap,preben van hecke,topsport vlaanderen-baloise,jürgen roelandts,greg van avermaet

Van Hecke: "Je n'ai pas volé ce titre"

Et malgré la surprise suscité par sa victoire, aussi grande que la déception de Jürgen Roelandts sur le podium, Preben Van Hecke affirmait son assurance au moment de décrire la joie de remporter un premier titre national, au nez et à la barbe des habituels spécialistes des classiques. "Je ne pense pas que je n'ai pas mérité ce titre", lançait-il directement. "Dès le premier tour, j'étais avec le bon groupe, j'ai fait mon boulot et j'ai même collaboré avec des coureurs qui étaient pourtant plus rapides que moi, à mes yeux. Je n'ai pas volé ce titre". Car Van Hecke avait déjà prouvé qu'il était en forme en remportant mardi dernier la kermesse pro de Ruddervoorde. "Pendant toute la semaine, j'avais le titre en tête. J'ai fait le plein de confiance en Slovénie et à Ruddervoorde. Je savais que je roulais bien. Et si vous croyez en vous, vous pouvez faire beaucoup de choses!"

Van Hecke: "J'avais plus d'énergie"

Van Hecke comprenait évidemment la déception de Roelandts, pour qui Lotto-Soudal avait également réalisé un boulot exceptionnel durant toute la journée. "Cela a été une dure lutte mais je pense que j'avais encore un peu plus d'énergie que Jürgen", explique-t-il. "On roulait encore bien dans le final, donc je ne m'inquiétais pas. D'habitude, c'est le peloton qui joue avec les échappés, cette fois c'est nous qui jouions avec lui". Et d'ajouter, évidemment, un mot pour ses équipiers, qui ont également bien roulé pour lui dans le premier groupe d'échappés. "Je dois les remercier. Edward Theuns a été parfait pour me protéger. Et Sander Helven m'avait parfaitement lancé dans le premier tour à l'avant de la course. Chapeaux à eux. Maintenant, on va faire une grande fête avec Topsport Vlaanderen-Baloise".  

cyclisme,championnat de belgique,trevuren,belgische kampioenschap,preben van hecke,topsport vlaanderen-baloise,jürgen roelandts,greg van avermaet

Résultats de l'épreuve (Tervuren, 252 km):

1. Preben Van Hecke (Topsport Vlaanderen-Baloise) en 5h12'20"
2. Jürgen Roelandts (Lotto-Soudal) à 0'01"
3. Greg Van Avermaet (BMC Racing Team) à 0'06"
4. Gaëtan Bille (Vérandas Willems) à 0'13"
5. Sean De Bie (Lotto-Soudal) à 0'20"
6. Gijs Van Hoecke (Topsport Vlaanderen-Baloise)
7. Tom Van Asbroeck (LottoNL-Jumbo)
8. Tom Boonen (Etixx-Quick Step)
9. Tiesj Benoot (Lotto-Soudal)
10. Oliver Naesen (Topsport Vlaanderen-Baloise)
11. Kris Boeckmans (Lotto-Soudal)
12. Edward Theuns (Topsport Vlaanderen-Baloise)
13. Jérôme Baugnies (Wanty-Groupe Gobert)
14. Jens Debusschere (Lotto-Soudal)
15. Baptiste Planckaert (Roubaix-Lille Métropole)
16. Thomas Sprengers (Topsport Vlaanderen-Baloise)
17. Stijn Steels (Topsport Vlaanderen-Baloise)
18. Björn Leukemans (Wanty-Groupe Gobert)
19. Zico Waeytens (Team Giant-Alpecin)
20. Ben Hermans (BMC Racing Team)
21. Laurens De Vreese (Astana Pro Team)
22. Tim De Troyer (Wanty-Groupe Gobert)
23. Tim Declercq (Topsport Vlaanderen-Baloise)
24. Sep Vanmarcke (Team LottoNL-Jumbo)
25. Floris De Tier (Topsport Vlaanderen-Baloise)
26. Jan Bakelants (Ag2r-La Mondiale)
27. Jelle Wallays (Topsport Vlaanderen-Baloise) à 0'26"
28. Nikolas Maes (Etixx-Quick Step) à 4'04"
29. Gianni Meersman (Etixx-Quick Step)
30. Julien Vermote (Etixx-Quick Step)
31. Jens Keukeleire (Orica-GreenEDGE)
32. Dimitri Claeys (Vérandas Willems)
33. Dennis Vanendert (Lotto-Soudal)
34. Tim Wellens (Lotto-Soudal)
35. Johan Vansummeren (Ag2r-La Mondiale)
36. Stijn Devolder (Trek Factory Racing)
37. Laurent Evrard (Wallonie-Bruxelles)
38. Kevyn Ista (Wallonie-Bruxelles) à 7'47"
39. Thomas Degand (IAM Cycling)
40. Timothy Dupont (Roubaix-Lille Métropole)
41. Serge Pauwels (MTN-Qhubeka)
42. Kenneth Vanbilsen (Cofidis, Solutions Crédits)
43. Michaël Van Staeyen (Cofidis, Solutions Crédits)
44. Victor Campeanerts (Topsport Vlaanderen-Baloise)
45. Maxime Vantomme (Roubaix-Lille Métropole)
46. Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert)
47. Wout Van Aert (Vastgoedservice-Golden Palace)

A Tervuren, Grégory Ienco - Photos: Photo News/Nico Vereecken-Vincent Kalut

1 Commentaire Lien permanent Imprimer

Commentaires

  • c'était une belle course avec un suspens haletant , mais le résultat est décevant ! Certes tout le mérite revient à Van Hecke qui a pris la bonne échappée et qui a tenu jusqu'au bout . Un coureur de 32 ans inconnu , sans palmarès probant et roulant en seconde division est devenu champion de Belgique au nez et à la barbe des grands favoris . Dommage on ne verra ce maillot que sur les courses de secondes zones !
    Boonen est passé à côté de ses 2 ojectifs de juin c'est vraiment dommage car il semblait vraiment au top de sa forme . Les Itraliens à Bakou et la Lotto Soudal ont eu raison de lui ! Lotto a tout fait pour faire perdre Boonen , ils ont réussi mais ont perdu aussi .
    22 et 18 Coureurs au départ pour top sport et Lotto Soudal alors que d'autres équipes n'en avaient que 3 ou 4 c'est vraiment disproportionné pas étonnant de les voir sur les 2 ère marche du podium .

Les commentaires sont fermés.