Critérium du Dauphiné - #6: Costa joue au filou, Nibali réveille les favoris

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,critérium du dauphiné,uci,worldtour,vincenzo nibali,rui costaLa pluie et le froid n'ont pas rafraîchi les coureurs du Critérium du Dauphiné, ce vendredi. Malgré une météo maussade annoncée vers Villard-de-Lans, les grimpeurs ont joué des coudes dès le départ, bouleversant le scénario attendu en cette journée dans les Alpes. Vincenzo Nibali (Astana) a attaqué sans cesse et profité de ces offensives pour prendre le maillot jaune de leader, tout juste derrière le vainqueur de cette 6e étape, Rui Costa (Lampre-Merida).

Le feu d'artifice attendu vers Pra-Loup a finalement eu un léger retard. Au lendemain de cette première étape de haute montagne, le peloton était pourtant attendu plus calme sur ces routes vers Villars-de-Lans, certes montagneuses mais bien moins impressionnantes. Et pourtant, ce profil qui ne s'arrêtait jamais de grimper ou de descendre, tout au long de la journée, a permis aux plus audacieux d'exploser un peloton qui ne s'attendait pas à un tel coup de Trafalgar. Car après de nombreuses offensives d'outsiders durant la première heure de course, les Sky devaient s'inquiéter, au km 55, de l'offensive de... Vincenzo Nibali (Astana). Le Requin de Messine montrait les crocs très tôt, au lendemain d'une journée durant laquelle il a préféré se garer dans le dernier col plutôt que de jouer la bagarre avec Chris Froome (Sky) et Tejay van Garderen (BMC).

Un quintet exceptionnel

Et malgré le rythme imposé par les coureurs de la Sky à l'arrière, Nibali prenait des secondes au fil de la descente du Col de la Croix-Haute et récupérait, en route, quatre attaquants de renom pour lancer un groupe impressionnant pour réaliser le bon coup de la semaine. Le Français Tony Gallopin (Lotto-Soudal), le Portugais Rui Costa (Lampre-Merida), l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) et l'Allemand Tony Martin (Etixx-Quick Step) prenaient ainsi le wagon sicilien et, grâce à leurs relais sérieux, s'offraient un avantage de plus de trois minutes sur le peloton désabusé. Les Sky et BMC avaient beau être solidaires, ils ne parvenaient à reprendre que quelques secondes sur ce groupe de têtes d'affiche.

Nibali rassure, Costa s'impose

Après le col du Rousset, Martin devait toutefois lâcher le bon groupe, alors que Gallopin s'essayait à une offensive de dernière minute au pied de l'ultime ascension vers le sommet de Villard-de-Lans. Le Français espérait bien remporter une nouvelle étape de prestige, mais à 1500 mètres du but, Nibali lançait sa grande accélération et débordait l'homme de tête sans sommation. On pensait l'Italien parti vers la victoire également, mais dans les 200 derniers mètres, il était dépassé par Rui Costa qui a toujours tenu son rythme et ainsi poursuivi son effort en solitaire à l'approche de la ligne! Il s'agit ainsi de la première victoire de la saison pour le Portugais, décidément en verve au mois de juin, en attestent ces trois derniers bouquets sur le Tour de Suisse.

Moins en vue la veille, Vincenzo Nibali terminait finalement deuxième de l'étape et prenait surtout le maillot jaune à Tejay van Garderen, qui a bataillé pour le conserver avec Chris Froome (Sky) et Beñat Intxausti (Movistar) dans la roue, sans pour autant récupérer plus d'une minute sur le grimpeur sicilien! Ce classement général du Dauphiné est ainsi bouleversé et propose seulement neuf coureurs en moins d'une minute et demie. Avec deux nouvelles arrivées en altitude attendues ces samedi et dimanche, les grimpeurs risquent encore de régaler le public... avant de penser à ce Tour de France, sur lequel les offensives devraient également être légion. C'est visiblement l'objectif des futurs favoris!

Résultats de la 6e étape (Saint-Bonnet-en-Champaur > Villard-de-Lans, 183 km):

Gr.I. - Photo: Photo News/Vincent Kalut

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.