E3 Harelbeke: Thomas triomphe des fringales, Cancellara forfait pour le printemps

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,e3 harelbeke,gp de l'e3,harelbeke,geraint thomas,team sky,uci,worldtour,zdenek stybar,peter saganIl y avait déjà l'absence de Tom Boonen, il y aura désormais le forfait de Fabian Cancellara. Le Suisse a été victime d'une chute sur les pavés de l'E3 Harelbeke et, avec une fracture de deux vertèbres, doit renoncer au prochain printemps des classiques, comme son rival belge. L'abandon du leader de l'équipe Trek a failli occulter la course du jour et la victoire en patron du Gallois Geraint Thomas (Sky), le plus malin des favoris et surtout le plus fort dans un final remanié. L'équipe britannique conquiert ainsi son deuxième succès de l'année sur les pavés après Ian Stannard sur le Circuit Het Nieuwsblad, fin février.

Ces Flandriennes seraient-elles maudites? Après l'abandon de Tom Boonen (Etixx-Quick Step) sur la route de Paris-Nice, voici celui de Fabian Cancellara (Trek), bousculé par un peloton en vrac sur les pavés en descente du Haaghoek. Le coureur suisse est un habitué de ces chemins étroits des Ardennes flamandes, il n'a pourtant pu éviter l'embardée qui a mené une vingtaine d'hommes à terre après seulement 40 kilomètres de course. S'il reprenait de suite le vélo, "Spartacus" ne cessait par la suite de se plaindre du poignet gauche et renonçait finalement une demi-heure plus tard.

Le bilan à l'hôpital était aussi douloureux que sa chute: fracture de deux vertèbres et l'obligation de se reposer durant plusieurs semaines pour récupérer. "Il n'y a rien d'autre à faire qu'à endurer la douleur", expliquait-il à la sortie de l'hôpital. Cancellara ne pourra donc prendre part au Tour des Flandres ou à Paris-Roubaix, comme son rival Tom Boonen. C'est ainsi la première fois depuis près de dix ans que les deux grands spécialistes des pavés doivent ainsi laisser tomber. L'occasion pour leurs outsiders d'enfin prendre le pouvoir? Ou les classiques seront-elles bien plus cadenassées, suite à ces forfaits? 

Si l'on s'en tient au scénario de l'E3 Harelbeke, ce vendredi, les candidats à la victoire n'ont heureusement pas attendu les derniers kilomètres pour s'afficher. Comme prévu, la succession du Paterberg et du Vieux Quaremont a permis au peloton de se décanter. Sep Vanmarcke (Lotto NL-Jumbo) avait d'abord essayé de faire sauter le verrou en lançant une offensive dès le pied du Paterberg. Une glissade mettait toutefois fin à sa tentative... Il fallait donc attendre le Vieux Quaremont et l'attaque de Geraint Thomas (Sky) aux abords du café de la côte, pour voir les favoris se mettre en action. Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step) revenait rapidement, avant le retour plus tardif de Peter Sagan (Tinkoff-Saxo). Les autres favoris ne pouvaient faire mieux que mener la poursuite, avec l'équipe BMC aux avant-postes pour assurer le retour de Greg Van Avermaet (BMC).

Cette course-poursuite était toutefois vaine pour le peloton. Les relais entre Thomas, Stybar et Sagan étaient bien calibrés et la BMC devait finalement abandonner ses espoirs suite à la chute du leader Greg Van Avermaet à un peu plus de quinze kilomètres de l'arrivée. La victoire semblait donc acquise pour les trois hommes de tête: pour un sprint ou une offensive tardive? Geraint Thomas préférait cette deuxième solution! Le Gallois surprenait ses deux compagnons d'échappée et attaquait sur un faux-plat montant à 3500 mètres du but. Suffisant pour faire craquer Stybar, visiblement éreinté, et Sagan, victime d'une fringale alors qu'il essayait de se ravitailler dans le final. Thomas allait finalement remporter sa première course d'un jour sur le circuit WorldTour et poursuivait la belle série des Sky sur les pavés après la victoire de Ian Stannard sur le Circuit Het Nieuwsblad.

Les trois hommes ont en tout cas prouvé qu'ils seront bien aux avant-postes sur les prochaines classiques flandriennes, et risquent de mener une course offensive suite notamment aux absences de Cancellara et Boonen. Le spectacle doit continuer...

Les résultats de l'épreuve (Harelbeke > Harelbeke, 215 km):

Grégory Ienco - Photos: Photo News/Cor Vos

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.