A Travers la Flandre: Wallays persévère vers la victoire, la jeunesse au pouvoir

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,a travers la flandre,dwars door vlaanderen,waregem,jelle wallays,edward theuns,topsport vlaanderen-baloise,michal kwiatkowski,nairo quintana,dylan van baarleSous une pluie ininterrompue sur les pavés boueux des Ardennes flamandes, la 70e édition d'A Travers la Flandre a ouvert les trois semaines de la campagne du Nord. Et elle a déjà ouvert une porte aux jeunes pousses! Les coureurs de Topsport Vlaanderen-Baloise ont fait le spectacle tandis que les Etixx-Quick Step ont rapidement été pris en tenaille. Au grand bonheur de Jelle Wallays (Topsport Vlaanderen-Baloise), vainqueur de la deuxième classique de sa carrière après Paris-Tours en octobre dernier.

Malgré son parcours alléchant, avec notamment une succession Vieux Quaremont-Paterberg qui rappellera des souvenirs aux habitués des Flandriennes, les nombreux favoris attendus pour les grandes classiques du Nord ont préféré éviter A Travers la Flandre, ce mercredi. Cela n'a pas empêché l'équipe Etixx-Quick Step d'emmener quelques gros bras dont le champion du monde Michal Kwiatkowski pour assurer le spectacle sur les pavés. Cela a réussi en première partie de course, avec une vitesse-moyenne très élevée (47 km durant la première heure), et un parfait contrôle des échappés, qui ne prenaient pas plus de trois minutes d'avance avant les premiers monts de l'après-midi. Et dans l'Eikenberg, à soixante kilomètres du but, un regroupement général semblait même s'opérer. 

cyclisme,a travers la flandre,dwars door vlaanderen,waregem,jelle wallays,edward theuns,topsport vlaanderen-baloise,michal kwiatkowski,nairo quintana,dylan van baarle

C'est le moment choisi par Jelle Wallays (Topsport Vlaanderen-Baloise) pour relancer les offensives, dans lesquelles il jouait un rôle majeur depuis déjà cinquante bornes. Le jeune coureur belge de 25 ans partait ainsi en solitaire et parvenait à faire la différence sans le vouloir, face à un peloton décimé. Sous l'impulsion du champion du monde Michal Kwiatkowski, un groupe de poursuivants se formait ainsi à l'arrière derrière Wallays et les attaques se succédant, le Flandrien en tête voyait revenir son rival polonais ainsi que son équipier Edward Theuns (Topsport Vlaanderen-Baloise) et le Néerlandais Dylan van Baarle (Cannondale-Garmin). Les quatre hommes de tête semblaient bien filer vers la victoire, notamment vu l'incompréhension entre les différentes équipes de poursuivants et surtout les mauvaises chutes de Lars Boom (Astana) et Stijn Devolder (Trek) dans un virage précédant le Paterberg.

cyclisme,a travers la flandre,dwars door vlaanderen,waregem,jelle wallays,edward theuns,topsport vlaanderen-baloise,michal kwiatkowski,nairo quintana,dylan van baarle

Le jeu du chat et de la souris remporté, le groupe de tête devait encore décider du vainqueur final à Waregem. Et les Topsport Vlaanderen-Baloise jouaient parfaitement le coup. Edward Theuns, actuel leader du classement UCI Europe Tour, bloquait ses rivaux pendant que Wallays sortait dans les trois derniers kilomètres, juste à temps pour récupérer cinq secondes d'avance et prendre le temps de lever les bras devant le Stade Arc-en-ciel de Waregem. "Mon unique chance était d'attaquer tardivement. Un grand merci à lui car grâce à lui, nous faisons un et deux", expliquait, avec un large sourire, Wallays à l'arrivée. "Cette course me convient et la météo était parfaite pour moi. (...) C'est une victoire importante pour moi, vu que je souhaite intégrer une équipe WorldTour l'an prochain". Et avec son succès à Paris-Tours, en octobre dernier, combiné à cette victoire "à l'offensive" à Waregem, nul doute que les formations de première division risquent de revenir autour du coureur de Roulers.

Et puis, quelle jeunesse dans ce classement! Wallays en est déjà à sa cinquième saison professionnelle mais n'a que 25 ans. Edward Theuns a 23 ans, Dylan van Baarle en a 22 alors que le champion du monde a fêté ses 24 printemps. La jeunesse a confirmé qu'elle était prête à prendre le relais sur ces classiques pavés. Certes, le plateau des grands favoris n'était pas présent ce mercredi mais sur les différents "bergs" humides, ces quatre coureurs ont fait la différence sur les moments-clés. Il ne reste plus qu'à espérer que Michal Kwiatkowski revienne sur les pavés après ses envies de briller sur les classiques ardennaises... 

Résultats de la 70e édition d'A Travers la Flandre (Roulers > Waregem, 200.3 km):

Grégory Ienco - Photos: Photo News/Nico Vereecken

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.