Paris-Nice et Tirreno-Adriatico: De Gendt passe tout près, Van Avermaet crie enfin victoire!

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,paris-nice,tirreno-adriatico,greg van avermaet,bmc racing team,davide cimolai,lampre-merida,thomas de gendt,lotto-soudalUn vent belge souffle sur la Course des Deux Mers! Après le champion de Belgique Jens Debusschere, Greg Van Avermaet (BMC) a triomphé sur les pentes du centre historique d'Arezzo, face aux puncheurs Peter Sagan (Tinkoff-Saxo) et Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step). Le coureur waeslandien est en grande forme et trahit enfin sa réputation de spécialiste des places d'honneur. Pourra-t-il cependant tenir cette condition pour les prochaines classiques?

Les Tinkoff-Saxo avaient pourtant cadenassé la course depuis plus de cinquante bornes. Et pourtant, dans le dernier tour du circuit tracé dans le centre historique d'Arezzo, les hommes en jaune fluo n'ont pu mener leur leader Peter Sagan à la victoire. Il enchaîne une nouvelle deuxième place et échoue encore à prendre la tête du classement général de Tirreno-Adriatico. Le "Saganator" aurait-il récupéré la malchance de Greg Van Avermaet, autre "Poulidor" du peloton? L'ancien gardien waeslandien a enfin mis la balle au fond, ce vendredi, sur les pentes toscanes, après un long sprint de 200 mètres en faux-plat montant. Bien emmené par Daniel Oss avant le dernier virage, le Belge n'a cette fois pas tremblé et pris ses responsabilités jusqu'au sommet, pour s'imposer d'un boyau sur Sagan. Et le leader de la BMC de prendre du même coup la tunique azur de leader, une première sur une course WorldTour.

cyclisme,paris-nice,tirreno-adriatico,greg van avermaet,bmc racing team,davide cimolai,lampre-merida,thomas de gendt,lotto-soudal

"J'ai remporté une belle course et je porte pour la première fois de ma carrière un maillot de leader de si haut niveau. Cela fait énormément de bien, c'est une expérience que je risque de ne pas oublier de si tôt", expliquait Van Avermaet, ravi après l'arrivée. "Tout le monde a cru en moi et toute l'équipe s'est donnée à 100% pour parvenir à ce résultat. Je savais que je pouvais battre Sagan, Stybar et d'autres..." Et s'il va déjà tout faire pour conserver ce maillot ce samedi, sur une arrivée où les grimpeurs pourraient déjà se dévoiler en avance, le coureur belge a surtout en tête les classiques, avec Milan-Sanremo (le duo avec Philippe Gilbert va-t-il fonctionner?) puis le Tour des Flandres. Il faudra assurer cette condition pour trois semaines de plus, alors que ses rivaux doivent également monter en puissance d'ici la fin du mois de mars. Van Avermaet ne doit donc pas être pris d'une frénésie après ce succès...

Résultats de la 2e étape de Tirreno-Adriatico (Cascina > Arezzo, 203 km):

La journée aurait pu être digne d'une fête nationale pour les Belges, vu le scénario dévoilé sur la cinquième étape de Paris-Nice! Le maillot à pois Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), déjà à l'attaque la veille, était en effet proche d'un exploit vers le sommet de Rasteau. Parti au kilomètre 8 avec quatre autres coureurs, le coureur gantois était le dernier rescapé dans le final et croyait encore en la victoire malgré le retour du peloton à moins de 30 secondes dans les deux derniers kilomètres. Sur le gros braquet, le Belge relançait encore et encore mais les équipes de sprinters faisaient le boulot à l'arrière... Et à 200 mètres du but, De Gendt était finalement repris, laissant Bryan Coquard (Europcar) lancer le sprint. Le Français était toutefois débordé par l'Italien Davide Cimolai (Lampre-Merida) à l'arrivée.

cyclisme,paris-nice,tirreno-adriatico,greg van avermaet,bmc racing team,davide cimolai,lampre-merida,thomas de gendt,lotto-soudal

De Gendt, de son côté, cachait mal sa déception après l'arrivée: sa première victoire de la saison était si proche... "Je ne m'attendais pas à aller dans l'échappée après le premier col", explique le leader du classement de la montagne, qui va désormais chasser ce maillot à pois. "Je suis d'ailleurs surpris que l'attaque soit allée si loin... Finalement, j'ai été trop court de 200 mètres. J'ai évidemment le maillot à pois en tête mais je suis venu ici pour une victoire d'étape". Il lui reste une occasion, ce samedi, sur la dernière étape de moyenne montagne, dans la région de Nice, avec une arrivée sur la Promenade des Anglais.

Résultats de la 4e étape de Paris-Nice (Saint-Etienne > Rasteau, 192 km):

Gr.I. - Photos: Photo News/Cor Vos et Peter De Voecht

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.