Etoile de Bessèges: avec Ligthart et Boeckmans, Lotto-Soudal est déjà lancé

Catégories : Route

cyclisme,etoile de bessèges,kris boeckmans,pim ligthart,lotto-soudal,gp la marseillaiseUn nouvel homme en rouge et blanc a levé les bras dans le sud de la France, ce mercredi. Après le Néerlandais Pim Ligthart à Marseille, dimanche lors de la course d'ouverture du calendrier français, son équipier belge Kris Beeckmans a retrouvé le succès, quatre ans plus tard, sur la première étape de l'Etoile de Bessèges. Les deux coureurs de l'équipe Lotto-Soudal ouvrent ainsi le compteur d'une formation en quête de succès probants sur les prochains grands rendez-vous de la saison.

En cette saison 2015 particulière, alors que l'avenir du WorldTour et du peloton actuel semble bouger de commission en commission, les formations de Division 1 les plus proches de leurs points lorgnent chaque semaine à une meilleure rentabilité. Il faut assurer, sur le plan sportif, pour éviter la menace d'un rejet de la prochaine licence pour l'élite. Lotto-Soudal, malgré les belles performances en fin de saison de Tim Wellens et Jelle Vanendert, et aux nombreux sprints victorieux d'André Greipel, faisait partie de ces formations à la conquête de nouveaux objectifs, pour conforter sa place en première division cycliste. Jurgen Van den Broeck replacé sur d'autres courses par étapes, Tim Wellens et Jelle Vanendert en fers de lance des Ardennaises, André Greipel et Jürgen Roelandts arrivant plus tardivement pour être au top pour les Flandriennes: voilà les principaux changements opérés par l'équipe de Marc Sergeant pour mener le train de la victoire au sein d'une équipe qui ne comptait "que" quatre victoires hors Greipel avant l'été 2014.

Une nouvelle culture de la gagne

Cette nouvelle philosophie mise en place durant les stages hivernaux, et destinée à inculquer une culture de la gagne chez les jeunes pousses arrivés lors de ce mercato, semble finalement porter ses fruits. André Greipel a certes eu du mal à reproduire sa pointe de vitesse fulgurante pour sa course de reprise au Challenge de Majorque, la semaine dernière, mais il s'est affiché sur le podium. Tout comme Tim Wellens, deuxième de la course-reine de l'île, juste derrière Alejandro Valverde (Movistar). Pas mal pour une entame de saison. Sans oublier la troisième place de Boris Vallée lors de la dernière étape du Tour Down Under, sur une épreuve orpheline de l'habituel Greipel, désormais concentré sur les classiques printanières.

Deux succès en quatre jours

Lotto-Soudai avait déjà des motifs de satisfaction mais devait attendre le mois de février pour être pleinement satisfait. Sous les ordres du nouveau directeur sportif Frederik Willems, fraîchement retraité des pelotons, le Néerlandais Pim Ligthart allait surprendre tous les sprinters présents dans le final du Grand Prix La Marsellaise, dimanche dernier. Première victoire dans la poche. Trois jours plus tard, sur l'étape inaugurale de l'Etoile de Bessèges, Ligthart se retrouvait encore aux avant-postes, cette fois avec deux équipiers belges, Jelle Vanendert et Kris Boeckmans. Ce dernier était sorti en contre du peloton, avec Ligthart, pour remonter un groupe de tête de 27 coureurs. Et dans le brouhaha général, dans une course menée à bloc face au vent, les trois Lotto-Soudal se retrouvaient finalement dans le bon wagon de 13 hommes à moins de vingt kilomètres de l'arrivée.

cyclisme,etoile de bessèges,kris boeckmans,pim ligthart,lotto-soudal,gp la marseillaise

Pim Ligthart, lors d'une échappée sur le Tour d'Espagne 2014

Vanendert et Ligthart faisaient alors le boulot pour emmener leur sprinter de luxe, considéré comme le plus rapide du groupe: Boeckmans s'imposait en toute aisance à Beaucaire pour accrocher son premier succès de la saison, et surtout son premier bouquet depuis une étape du Ster Elektrotoer, en juin 2010. "La situation était idéale pour nous (avec Vanender et Ligthart). Ils ont attaqué, moi je suis resté dans les roues en attendant le sprint", explique-t-il à nos confrères de DirectVelo. "Le vent soufflait de face. J'avais peur de lever les bras", sourit-il. Mais s'agissait-il seulement du souffle d'Eole? Habitué des accessits, Boeckmans peut enfin triompher quatre ans après, tout comme son équipier Ligthart, dimanche dernier, qui s'imposait deux ans après son dernier succès... aussi sur le Ster ZLM Toer.

Lotto-Soudai semble en tout cas avoir trouvé la formule gagnante pour remotiver ses troupes. Cette mentalité doit désormais se sentir également sur les prochaines classiques, indispensables pour l'équipe belge qui a manqué ses dernières Flandriennes, en grande partie suite à de multiples chutes de ses leaders. Cette fois préparé à un programme adapté, Greipel et Roelandts, mais aussi Maxime Monfort et Tony Gallopin, présents sur l'Etoile de Bessèges et attendus sur les Ardennaises, devront donner raison à Marc Sergeant au risque de connaître une nouvelle année (trop) contrastée.

 

Résultats de la 1re étape (Bellegarde > Beaucaire, 152 km):

Gr.I. - Photos: Photo News/Koen Blanckaert-Peter De Voecht et Photo News/Cor Vos

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.