CM Tabor - U23: Première Brabançonne avec Michaël Vanthourenhout (complets)

Catégories : Cyclo-cross

CM_Tabor2015.jpgOn attendait Laurens, ce fut Michaël qui s'illustra de fort belle manière sur le circuit de Tabor, avec le titre de champion du Monde des Espoirs, devant son compatriote Sweeck qui lui, n'eut pas vraiment la chance de son côté. Au troisième rang, on trouve le costaud néerlandais Godrie, et aux portes du podium, le Français Venturini. Un championnat disputé de bout en bout, et surtout mené dès la fin de la seconde boucle par un Michaël Vanthourenhout maitrisant à merveille son sujet.

Si les Van Der Poel et Van Aert., encore "espoirs", décidèrent de disputer le Mondial dans la catégorie reine, l'opportunité de remporter le titre était ouverte à d'autres jeunes, comme le sont Sweeck, Vanthourenhout, Godrie ou encore Venturini. A Tabor, les yeux se tournaient vers les locaux, car la Tchéquie possède aussi de très bons jeunes. Nipl, Skala, mais surtout Toupalik pouvaient très bien venir jouer leur petit Styby. Malheureusement pour le grand favori, Toupalik, un bris de chaîne -à peine la course lancée- venait ruiner ses ambitions. Il terminera 22è, au terme d'une course poursuite vouée à l'échec. Les deux autres "locaux" réalisent un Top-11, avec la 7è de Skala et 11 de Nipl.

Mais revenons à ce cross mondial, en signalant la domination de la formation belge, qui place cinq crossmen dans le Top-9. Cette victoire de Michaël Vanthourenhout, dans la lignée de cette belle famille de coureurs des sous-bois, il la doit à sa volonté de faire exploser la course. Pas très bien parti, même si cela reste de l'euphémisme, dans la première boucle, ou il se contenta de suivre le "bloc" belge. Devant, la paire néerlandaise formée de Godrie et Nieuwenhuis menait le bal en compagnie des Tchèques Skala et Nipl. Un groupe d'une petite dizaine d'hommes se formait, avec une dominance belge.

Un second circuit aux allures de sprint, si bien que Laurens Sweeck connaissait son premier billet de parterre, laissant ainsi le champ libre au Néerlandais, Stan Godrie, qui n'en demandait pas tant. Il ne possèdait toutefois que quelques secondes d'avance, et les réactions prennent forme à l'arrière. On devait ainsi retrouver un quatuor, Godrie, Sweeck, Vanthourenhout, accompagné du Français Venturini. Ces quatre garçons ne pourront toutefois pas empêcher les mouvements, avec le retour de Nipl, et la tentative de Venturini de reprendre Godrie, un moment seul en tête.

Fin de la seconde boucle (sur 6) et le futur champion du Monde prend alors l'initiative d'une attaque. On sait qu'elle sera la bonne, puisque derrière on ne peut combler le trou. Appuyant régulièrement sur le pédales, tout en évitant les chutes, le jeune belge (22 ans) fit de ce cross le plus beau de sa carrière. La chasse est organisée, avec au meilleur des cas Godrie aux aguets, Venturini perdant progressivement des forces, tandis que Sweeck commettait une nouvelle erreur et se retrouvait pour la seconde fois à terre. Il parviendra néanmoins à se ressaisir pour revenir sur le batave, et prendre quelques mètres. Toutefois, la malchance se poursuit, et Laurens glisse une troisième fois. Il ne perdra pas beaucoup de terrain, car Godrie ne peut rester, lui non plus, sur le vélo, au tour suivant. Sweeck s'isole en seconde position, et plus personne ne pourra lui disputer l'argent. On sait que cela ne l'enchante pas.

Michaël Vanthourenhout devient donc champion du monde 2015, au terme d'une course qu'il domina de la tête aux pieds.

Robert Genicot

Les résultats:

1 Michael VANTHOURENHOUT BEL 22 49:55
2 Laurens SWEECK BEL 22 50:05
3 Stan GODRIE NED 22 50:09
4 Clément VENTURINI FRA 22 50:19
5 Joris NIEUWENHUIS NED 19 50:26
6 Toon AERTS BEL 22 50:40
7 Jakub SKALA CZE 22 51:01
8 Diether SWEECK BEL 22 51:09
9 Quinten HERMANS BEL 20 51:09
10 Gioele BERTOLINI ITA 20 51:09
11 Vojtech NIPL CZE 22 51:31
12 Martijn BUDDING NED 20 51:37
13 Fabian LIENHARD SUI 22 51:43
14 Fabien DOUBEY FRA 22 51:44
15 Logan OWEN USA 20 51:46
16 Andri FRISCHKNECHT SUI 21 51:58
17 Felipe ORTS ESP 20 52:02
18 Kevin SUAREZ FERNANDEZ ESP 21 52:13
19 Curtis WHITE USA 20 52:18
20 Sebastian CARSTENSEN FINI DEN 20 52:19
21 Yannick PEETERS BEL 19 52:21
22 Adam TOUPALIK CZE 19 52:33
23 Joshua DUBAU FRA 19 53:12
24 Nadir COLLEDANI ITA 20 53:28
25 Andrew DILLMAN USA 21 53:32
26 Lucas DUBAU FRA 19 53:32
27 Felix DRUMM GER 21 53:45
28 Tobin ORTENBLAD USA 21 53:52
29 Timon RÜEGG SUI 19 54:02
30 Jack CLARKSON GBR 22 54:08
31 Grant ELLWOOD USA 19 54:25
32 Clement RUSSO FRA 20 54:29
33 Paul LINDENAU GER 19 54:29
34 Bartosz MIKLER POL 21 54:46
35 Stepan SCHUBERT CZE 19 54:59
36 Nicholas BARNES GBR 21 55:05
37 Dominik VRANA CZE 19 55:27
38 Ondrej GLAJZA SVK 21 55:42
39 Christoph MICK AUT 22 55:43
40 Kohei MAEDA JPN 21 55:04
41 Ben SUMNER GBR 22 55:52
42 Patryk KOSTECKI POL 22 55:52
43 Sam O'KEEFE USA 21 55:52
44 David ERIKSSON SWE 20 56:31
45 Jack HOGAN AUS 19 56:52
46 Danick VANDALE CAN 20 57:07
47 Philipp HEIGL AUT 22 57:14
48 Kota YOKOYAMA JPN 20  
49 Dominic GRAB SUI 20  

.

.

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.