Tour Down Under: Porte se rassure, Evans aide son équipier Dennis vers la victoire finale

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme, Tour Down Under, Richie Porte, Team Sky, Rohan Dennis, Cadel Evans, BMC Racing Team, Willunga HillPour la première fois depuis 2011, ce n'est pas la côte de Willunga Hill qui a décidé du vainqueur final du Tour Down Under, en ce début de saison. Les organisateurs avaient décidé d'innover en ajoutant une deuxième arrivée en côte, à Paracombe. Cela a bénéficié à l'Australien Rohan Dennis (BMC), qui a ensuite tenu tête à Richie Porte (Sky), vainqueur de l'étape-reine sur Willunga Hill mais battu au classement général pour deux secondes à peine.

C'est devenu une habitude ces trois dernières années: l'arrivée de la cinquième étape du Tour Down Under sur les pentes de Willunga Hill scellent quasi définitivement le classement général de la première course WorldTour de la saison. Pourtant, cette saison, la bataille entre grimpeurs n'a pas attendu cette avant-dernière journée de course. Avec une arrivée prévue au sommet de Paracombe lors de la 3e étape, les organisateurs du Tour Down Under espéraient offrir un meilleur spectacle et décanter le général bien avant la joute de Willunga. Cette montée inédite permettait ainsi à Rohan Dennis (BMC), profitant du marquage entre les deux favoris que sont Richie Porte (Sky) et Cadel Evans (BMC), de filer à l'anglaise dans les 500 derniers mètres et de prendre une dizaine de secondes au classement général sur tous les candidats au succès final.

Il suffisait donc à Dennis de tenir la distance sur les trois kilomètres de côte, sur cette pénultième étape décisive. Bien entendu, Willunga propose une sacrée pente, à plus de 7,5% de moyenne, mais Dennis, en phase ascendante sur les grimpées, semblait capable du challenge. Et il l'a prouvé! D'abord épaulé par ses équipiers tout au long de la journée puis par Cadel Evans dans l'ultime écueil, Rohan Dennis a su répondre à l'attaque de Richie Porte dans le dernier kilomètre. Le leader de la Sky poussait tant et plus, grimaçait au fil des virages mais parvenait finalement à décrocher le maillot ocre de sa roue.

cyclisme,tour down under,richie porte,team sky,rohan dennis,cadel evans,bmc racing team,willunga hill

Porte franchissait en grand vainqueur la ligne d'arrivée, sans manquer un coup de pédale. Cela suffirait-il pour mener le général à la dernière minute? Il n'en était rien: Dennis était déjà en train de terminer le dernier virage pour lancer sa machine à neuf secondes du vainqueur du jour. Porte échouait à la reprise de la tunique de leader pour deux secondes à peine...

"Je sais que c'est cliché mais je n'aurais jamais pu faire ça sans mon équipe, qui a été énorme toute la journée", expliquait Dennis, encore sous le coup de l'effort, sur la ligne d'arrivée. "Je me sentais finalement assez bien quand il (Porte) est parti. Mais après, il a continué d'attaquer et attaquer, et puis il a encore attaqué. Je crois qu'il restait plus ou moins 350 ou 400 mètres à faire quand j'en ai eu assez. Je me suis dit que si je restais dans sa roue, j'allais tomber mort. Mais Richie est certainement parti un peu trop tard, parce que vraiment il avait de meilleurs jambes que moi. Je vais devoir le remercier pour ça!"

Malheureusement pour Porte, la dernière étape, un critérium dans les rues d'Adelaïde, ne risque pas de l'aider à récupérer ces deux secondes de retard sur Dennis, surtout au vu du travail exemplaire réalisé par la BMC pour conserver ce maillot ocre. Cade Evans, de son côté, peut se montrer fier de la relève australienne, lui qui dira adieu au monde cycliste le 1er février prochain. Avant cela, il pourra fêter son dernier podium sur le Tour Down Under, avec la troisième place du général, à seulement vingt secondes de son équipier. Pas mal pour un futur retraité.

Résultats de la 5e étape (McLaren Vale > Willunga Hill, 151.5 km):

Gr.I. - Photos: Photo News/Wessel Van Keuk/Cor Vos

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.