Thomas Degand, Jonas Van Genechten et Romain Zingle se dévoilent: "Confirmer notre bonne saison 2014"

Catégories : Entretiens

cyclisme,thomas degand,iam cycling,romain zingle,cofidis solutions crédits,jonas van genechten,lacs de l'eau d'heureAu pied d’une saison 2015 pleine de défis pour eux, Sudpresse a réuni trois pros originaires du Hainaut, aux Lacs de l’Eau d’Heure. Conversations à bâtons rompus avec les trois coureurs du cru, Thomas Degand, Jonas Van Genechten (IAM Cycling) et Romain Zingle (Cofidis).

La saison qui s’annonce sera importante pour trois coureurs professionnels hainuyers. Jonas Van Genechten et Thomas Degand ont pris une dimension internationale en signant dans l’équipe suisse du World Tour IAM ; Romain Zingle en sera quant à lui à sa sixième saison sous les couleurs de la formation française Cofidis où il sera, déjà, le plus ancien. Sudpresse a réuni les trois gaillards aux origines communes, au site des Lacs de l’Heure.

L’année 2015 s’annonce palpitante pour les coureurs wallons du Hainaut. Il en est trois dont la carrière cycliste révèle un tronc commun et qui sont face à un défi professionnel largement consenti. Jonas Van Genechten, le Thudinien, Thomas Degand, le Lessinois, et Romain Zingle, le Chimacien (deux anciens vainqueurs du Circuit de Wallonie à Fleurus), ont cela de commun qu’ils ont 28 ans (le 29 janvier 2015 pour Romain), qu’ils sont tous Hainuyers, fiers de l’être et attachés à leurs racines, mais surtout qu’ils ont tous les trois faits leurs classes dans les rangs de l’inventif projet athois cher à Jean-François Bourlard "Storez", "Groupe-Gobert", "Vérandas Willems continentale".

cyclisme,thomas degand,iam cycling,romain zingle,cofidis solutions crédits,jonas van genechten,lacs de l'eau d'heure

Van Genechten (Lotto-Belisol en 2014) et Degand (Wanty-Groupe Gobert en 2014) évolueront en 2015 dans l’équipe suisse, récemment labellisée WorldTour, IAM Cycling. Le premier sera le sprinter du groupe dirigé entre autres par le Liégeois Rik Verbrugghe. Le second sera un des grimpeurs et il en rêve déjà au Tour de France.

Romain Zingle a quant lui resigné chez Codifis pour 2015 et 2016. Il en est devenu le "capitaine" de route d’une équipe française qui a décidé de surtout miser sur ses sprinters derrière sa nouvelle recrue Nacer Bouhanni. Romain, le plus ancien coureur sous contrat chez Cofidis, devra collaborer, aider, assister, mais aussi jouer sa carte personnelle de coureur "tous terrains". Les trois gaillards ont été réunis à l’Eau d’Heure, futur temple belge du cyclisme et où se dérouleront entre autres les championnats nationaux des pros en 2016.

Jonas Van Genechten (IAM Cycling): "Gand-Wevelgem, ça serait top"

A 28 ans, Jonas Van Genechten a décidé de faire le grand bond international en signant dans l’équipe Suisse IAM qui a récemment acquis les galons du World Tour. Depuis 3 ans dans l’équipe Lotto-Belisol, le citoyen de Biercée, lanceur des Greipel et autre Debusschere, a éclos cette saison à la difficile kermesse de Gullegem et a enchaîné avec ses victoires à la 4e étape du Tour de Pologne, à la Course du Raisin à Overijse et au GP de Fourmies. De quoi se donner de l’assurance à revendre. "C’est Rik Verbrugghe qui m’a convaincu de faire le pas vers IAM", explique Jonas Van Genechten. "J’ai été mis en confiance en 2014. J’ai appris à ne plus avoir peur quand l’équipe décide de rouler pour moi".

cyclisme,thomas degand,iam cycling,romain zingle,cofidis solutions crédits,jonas van genechten,lacs de l'eau d'heure

Il l’a d’ailleurs prouvé au GP de Fourmies quand, à un tour de la fin, Greipel himself lui a glissé dans l’oreille qu’il allait rouler pour lui. "Mon vœu le plus cher est de bien et vite m’intégrer chez IAM, de rester constant comme en 2014, de confirmer mon statut en 2015 et de signer des résultats dans des grandes courses. Gand-Wevelgem, entre autres, me fait rêver. Je serai là aussi pour aider Sylvain Chavanel et Heinrich Haussler dans Milan-San Remo, par exemple. Je ressens une pression positive chez IAM, le facteur inconnu est vraiment excitant". Son nouveau statut pourrait lui ouvrir les portes d’un grand tour en 2015. "Pourquoi pas ? Mais il y a aussi de belles courses, des petits tours comme la Pologne, qui me conviennent très bien".

Thomas Degand (IAM Cycling): "Révéler tout mon potentiel en montagne"

Le Lessinois Thomas Degand accédera en 2015 pour la première fois de sa carrière à une équipe du WorldTour, l’ambitieuse formation suisse IAM Cycling. Pour la première fois aussi, il quittera, certes en excellents termes, son cher giron athois et son mentor Jean-François Bourlart. Le Hainuyer a vraiment pris conscience de son talent de grimpeur en 2011, lors de la Route du Sud dont il s’était classé 7e, avec 2 top-10 dans des étapes de montagne. "Mon rôle chez IAM sera d’aider l’équipe, notamment les Coppel et Frank dans la montagne", explique Thomas Degand. "Mon souhait le plus cher est d’être épargné par les blessures et les maladies. J’ai connu des années difficiles, des problèmes et opérations au genou, au cœur (2012), au coude (2013). Cela a généré la critique mais je suis resté dur et je suis revenu, au caractère, avec professionnalisme".

cyclisme,thomas degand,iam cycling,romain zingle,cofidis solutions crédits,jonas van genechten,lacs de l'eau d'heure

"Avec IAM Cycling, je monte d’un sérieux échelon: je veux pouvoir me rendre compte de ce que je vaux vraiment en montagne avec une préparation spécifique, un bon stage en altitude, quitte à courir moins que mes 90 jours de compétition en 2014. Quand je m’étais retrouvé à l’avant de la Route du Sud 2011 avec quelques uns des meilleurs grimpeurs du monde dans le Tourmalet, dont Valverde, c’était sur mes qualités de base. Je pense aussi que des courses comme le Tour du Limousin (5e en 2011). Je quitte le groupe Wanty en très bon termes: ils ont fait le maximum avec ce qu’ils avaient en budget; je leur ai offert ma première victoire professionnelle le 27 septembre dernier au Tour du Gevaudan (1re étape). Evidemment, je suis candidat en 2015 pour un grand Tour… de France de préférence".

Romain Zingle (Cofidis): "Ma première victoire pro, un impératif"

Le Chimacien Romain Zingle a signé pour deux années supplémentaires dans l’équipe française Cofidis, où il évolue depuis 2010. Dès ses premiers coups de pédales en janvier, il en sera à sa 6e campagne sous le maillot de la société de crédit par téléphone ou, lui-même, il a acquis un sérieux… crédit, quand on sait que la formation a renouvelé la majeure partie de son effectif pour orienter ses objectifs vers ses sprinters derrière le nouveau venu Nacer Bouhanni. "Je serai le coureur le plus ancien sous contrat chez Cofidis en 2015", explique Romain Zingle.

cyclisme,thomas degand,iam cycling,romain zingle,cofidis solutions crédits,jonas van genechten,lacs de l'eau d'heure

"Preuve qu’on y est content de moi. Je serai là autant pour aider Bouhanni que pour assister Daniel Navarro. Mais en signant, j’ai aussi dit au staff que je voulais avoir ma chance dans des classiques, des épreuves de la Coupe de France (4e de la PolyNormande 2013, 9e de la Classic Loire Atlantique 2014). Les patrons m’ont dit qu’ils savaient que je veux ma première victoire chez les pros en 2015. Je voudrais aussi, comme tout le monde, être épargné au niveau de la santé et tenir la condition toute la saison, comme en 2014. Et puis, si je pouvais gagner 30 watts de puissance supplémentaires, ça serait top mais ce sont les plus durs à aller chercher. Et il est clair qu’en 2015, je veux aller au Tour de France". Romain, qui avait été dans les premiers présélectionnés chez Cofidis, avait été privé in extremis de la Grande Boucle au soir du championnat de Belgique. On lui avait offert en échange la Vuelta, certes plus médiatiquement discrète, mais où il avait signé une 2e place dans la 10e étape en 2010. Son meilleur résultat professionnel pour l’heure, quand même.

Eric Cornu et Eric Clovio - Photos: Vincent Lorent/Sudpresse - Photo News/Gino Coghe - Photo News/Cor Vos - Photo News/Nico Vereecken

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.