WorldTour: Astana, reçu, fait polémique, Europcar repassera en continental pro

Catégories : Brèves

cyclisme, WorldTour, UCI, WorldTeams, Astana, Europcar, Neri Sottoli, continental proLa Commission des Licences de l'Union Cycliste Internationale (UCI) a finalement rendu sa décision finale quant au statut des deux dernières équipes candidates à une licence pour le circuit WorldTour: Astana et Europcar. Si la formation française de Jean-René Bernaudeau devra passer la prochaine saison à l'échelon inférieur, en continental professionnel, l'équipe kazakhe d'Alexandre Vinokourov, malgré les récents problèmes de dopage au sein même de l'effectif, a obtenu son précieux sésame pour 2015. Une décision qui fait polémique dans le peloton et auprès des supporters cyclistes.

C'est désormais officiel: Astana sera bien dans le peloton de l'UCI WorldTour, qui comptera 17 équipes en 2015. La Commission des Licences a, comme prévu, annoncé sa décision ce mercredi 10 décembre, avec la bonne nouvelle pour l'équipe d'Alexandre Vinokourov. Cette licence était pourtant loin d'être acquise au vu des récents problèmes de dopage au sein de la formation. Les deux frères Valentin et Maxim Iglinskiy avaient été rattrapés par la patrouille en août et septembre derniers alors que trois jeunes coureurs de l'équipe-satellite Astana Continental avaient quant à eux été contrôlés positifs à des stéroïdes anabolisants, menant à la dissolution de cette formation qui servait de vivier à Astana. "Vino" a visiblement convaincu les titulaires de la Commission qu'Astana Continental n'avait pas de lien administratif avec Astana, pour ainsi évacuer tout problème éthique évoqué depuis plusieurs semaines.

De meilleurs contrôles antidopage en vue

Cette décision rassure peut-être les employés d'Astana mais dans le cercle cycliste, elle n'est pas forcément accueillie avec entrain. Les problèmes éthiques de l'équipe kazakhe ont été soulevés depuis plusieurs semaines suite à ces cinq cas de dopage en trois mois seulement. L'affaire de Padoue, dont les derniers éléments ont été révélés ce mercredi par la Gazzetta dello Sport, dévoile également des liens entre Alexandre Vinokourov et un cercle de dopage organisé. Sans oublier les révélations de la Gazzetta, toujours, concernant la présence du Dr Ferrari, cerveau d'un véritable réseau de dopage et ancien préparateur de Lance Armstrong, lors du stage d'avant-saison d'Astana fin 2013. Tous ces éléments ne font que porter la suspicion sur une équipe déjà atteinte dans son image. La présomption d'innocence est toujours maîtresse mais dans la communauté cycliste, toutes ces révélations commencent à entacher le peloton dans son ensemble. Donner la licence WorldTour, c'est, aux yeux de certains, confirmer qu'aucun problème éthique n'a été relevé dans l'équipe kazakhe malgré tous ces dossiers en cours. Mais l'UCI se justifie en assurant que le combat contre le dopage sera plus virulent encore au sein de l'équipe.

Katusha avait porté l'UCI en justice

La Commission des Licences a toutefois rendu son jugement. Il ne bougera pas tant qu'aucun dossier officiel ne sera mené auprès d'une instruction sportive. Aucun cas de dopage en vue? Aucune inculpation pour Vinokourov à Padoue? Alors, Astana peut continuer son chemin dans le WorldTour, au grand soulagement de l'Italien Vincenzo Nibali, qui reste muet face à toutes ces polémiques. Et puis, que pouvait faire la Commission des licences, en l'absence de ces officialisations judiciaires? Astana aurait en effet pu jouer sur la jurisprudence Katusha. L'équipe russe avait été refusée du WorldTour en 2013, également pour des raisons éthiques, avant d'obtenir gain de cause en février auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS). L'UCI ne pouvait se retrouver une deuxième fois devant la cour pour une décision quasiment évidente: l'acquisition de la licence pour Astana, tout simplement car son dossier est béton, au-delà des suspicions portées à son égard.

Europcar et Neri Sottoli vers le continental pro

Autre dossier chaud à l'UCI, celui de l'équipe française Europcar. Le problème y était cette fois financier. Après un dossier déposé sans problème l'an dernier, Jean-René Bernaudeau, manager historique de la formation vendéenne, a cette fois eu du mal à boucler un budget supérieur pour assurer sa place en 2015. Surtout, il doit trouver un nouveau sponsor pour la prochaine saison suite à l'annonce du désistement d'Europcar en fin d'année. Bernaudeau est donc plutôt en train d'assurer son avenir sur le long terme, quitte à poursuivre cette saison au niveau continental professionnel. Europcar sait de toute manière qu'elle sera certainement invitée pour les courses françaises du WorldTour, dont le Tour de France en première ligne. Cette rétrogradation, qui doit encore être officialisée, ne risque donc pas de nuire forcément les intérêts d'une équipe qui cherche avant tout à forger son noyau dur pour les prochaines saisons.

Une autre décision est intervenue concernant le cas de Yellow Fluo (ex-Neri Sottoli). L'équipe italienne aura finalement sa licence continentale professionnelle malgré les cas de dopage de Mauro Santambrogio et Matteo Rabottini ces derniers mois. La formation de Luca Scinto sera donc en division 2 la saison prochaine, avec l'assurance, selon l'UCI, d'un renforcement des liens avec la Fondation cycliste antidopage pour de meilleurs contrôles internes. Par contre, la décision concernant la licence de l'équipe danoise à licence luxembourgeoise Cult Energy, avec notamment le Belge Gaëtan Bille, ne sera pas rendue avant le 15 décembre prochain.

Les équipes acceptées dans le WorldTour en 2015:

Ag2r-La Mondiale (Fra)
Astana (Kaz)
BMC Racing Team (USA)
Etixx-Quick Step (Bel)
FDJ (Fra)
IAM Cycling (Sui)
Lampre-Merida (Ita)
Lotto-Soudal (Bel)
Movistar Team (Esp)
Orica-GreenEDGE (Aus)
Team Cannondale-Garmin (USA)
Team Giant-Alpecin (All)
Team Katusha (Rus)
Team LottoNL-Jumbo (P-B)
Team Sky (G-B)
Tinkoff-Saxo (Dan)
Trek Factory Racing (USA)

Les équipes continentales professionnelles en 2015:

Androni Giocattoli (Ita)
Bardiani CSF (Ita)
Bora-Argon 18 (All)
Bretagne-Séché Environnement (Fra)
Caja Rural-Seguros RGA (Esp)
CCC Sprandi Polkowice (Pol)
Cofidis, Solutions Crédits (Fra)
Colombia (Col)
Drapac Professional Cycling (Aus)
MTN-Qhubeka (Afs)
Nippo-Vini Fantini (Ita)
Team Europcar (Fra) * En attente
Team Roompot (P-B)
Topsport Vlaanderen-Baloise (Bel)
UnitedHealthcare Professional Cycling Team (USA)
Wanty-Groupe Gobert (Bel)
Yellow Fluo-Neri Sottoli (Ita)

Grégory Ienco - Photo: Photo News 
0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.