WorldTour: IAM accepté dans l'élite, Europcar et Astana en sursis

Catégories : Route

cyclisme, UCI, WorldTour, WorldTeams, Astana, Europcar, IAM Cycling, Neri Sottoli, Cult Energy, licence, continental proL'Union Cycliste Internationale (UCI) a confirmé les dernières décisions de la Commission des licences concernant le statut des futurs WorldTeams, ces équipes qui accèderont automatiquement au circuit WorldTour  en 2015. Si la formation suisse IAM Cycling, qui avait déposé un dossier en dernière minute, a obtenu rapidement son sésame, les équipes Astana (pour des raisons éthiques) et Europcar (pour des raisons financières) doivent encore attendre la prochaine semaine avant de connaître leur sort.

Cela sentait le roussi pour Astana, la nouvelle a quasiment été confirmée par l'UCI en révélant dans son dernier communiqué concernant les prochaines licences professionnelles que l'équipe kazakhe devra patienter jusqu'au 10 décembre avant de connaître son futur statut. Astana aura-t-elle son ticket pour le WorldTour? La question peut être posée vu les dernières révélations du comité antidopage qui a compté cinq cas positifs en trois mois au sein de l'équipe Astana et de sa petite soeur (en terme sportif et non administratif) Astana Continental. Au niveau éthique, cela pose problème. Ce critère est rappelé dans le règlement WorldTour et il semble difficilement tenable pour l'équipe d'Alexandre Vinokourov, qui compte jouer sur le fait que les tricheurs nommés ont été rapidement suspendus voire licenciés des équipes citées. Il faudra tout de même attendre le 10 décembre pour que l'équipe Astana connaisse son sort. Mais en cas de refus de la commission de licences, il faudra s'attendre à un long combat juridique, comme ce fut le cas avec Katusha en 2013, refusée pour des raisons éthiques avant d'être réintégrée sur décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne.

Europcar pourrait se passer du WorldTour

Concernant Europcar, la situation se veut plus complexe. Dans une interview accordée au quotidien français Ouest France dimanche dernier, Jean-René Bernaudeau, manager de l'équipe française, avait déjà évoqué des doutes quant à l'acceptation de son dossier au WorldTour. L'homme évoquait un budget limité pour accéder à la Division 1 cycliste. Cela s'est confirmé dans le communiqué de l'UCI, évoquant, comme Astana, une décision finale le 10 décembre prochain. Toutefois, Europcar peut plus se permettre qu'Astana de retourner en continental pro. La formation française a toujours une telle aura qu'elle ne devrait avoir aucun problème à obtenir une invitation pour les principales courses françaises du WorldTour ou même le Tour d'Italie, où Pierre Rolland s'était distingué l'an dernier. 

Thétaz: "Je n'aurais pu expliquer mon refus du WorldTour"

L'équipe suisse IAM, elle, fera le voyage contraire en 2015, en passant du niveau continental professionnel au WorldTour. La formation helvète, visiblement la mieux armée de Division 2 en 2014, avait d'abord renoncé à introduire un dossier pour la licence WorldTour avant de se rétracter. La candidature a été déposée en dernière minute lors du record de l'heure de son coureur Matthias Brändle à Aigle, en octobre dernier. Elle a rapidement été acceptée par la Commission des licences de l'UCI. "Je me suis rendu compte que je n'aurais pas pu expliquer à des coureurs de qualité et à un staff motivé mon refus de passer au sein du WorldTour en 2015", explique Michel Thétaz, fondateur d'IAM Cycling, par voie de communiqué. "Les circonstances étaient favorables et annoncer à des pros qu'ils ne feraient pas le Giro faute d'invitation reçue par l'organisateur m'aurait peiné". L'équipe désormais menée sportivement par le Calidifontain Rik Verbrugghe grimpe donc de niveau et permet au WorldTour de compter 16 équipes pour 2015. En attendant les décisions concernant Astana et Europcar.

Les équipes acceptées dans le WorldTour en 2015:

Ag2r-La Mondiale (Fra)
BMC Racing Team (USA)
Etixx-Quick Step (Bel)
FDJ (Fra)
IAM Cycling (Sui)
Lampre-Merida (Ita)
Lotto-Soudal (Bel)
Movistar Team (Esp)
Orica-GreenEDGE (Aus)
Team Cannondale-Garmin (USA)
Team Giant-Alpecin (All)
Team Katusha (Rus)
Team LottoNL-Jumbo (P-B)
Team Sky (G-B)
Tinkoff-Saxo (Dan)
Trek Factory Racing (USA)

Les équipes continentales professionnelles en 2015:

Androni Giocattoli (Ita)
Bardiani CSF (Ita)
Bora-Argon 18 (All)
Bretagne-Séché Environnement (Fra)
Caja Rural-Seguros RGA (Esp)
CCC Sprandi Polkowice (Pol)
Cofidis, Solutions Crédits (Fra)
Colombia (Col)
Drapac Professional Cycling (Aus)
MTN-Qhubeka (Afs)
Nippo-Vini Fantini (Ita)
Team Roompot (P-B)
Topsport Vlaanderen-Baloise (Bel)
UnitedHealthcare Professional Cycling Team (USA)
Wanty-Groupe Gobert (Bel)

Gr.I.

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.