Record de l'Heure: Jens Voigt a ouvert la voie, Matthias Brändle joue l'intermédiaire

Catégories : Piste, Vidéos

Matthias Brändle - IAM - Contre-la-montre.jpgIl n'avait pas le palmarès de l'Allemand Jens Voigt ni sa popularité, mais l'Autrichien Matthias Brändle, à peine 24 ans, est parvenu à établir une nouvelle marque de référence sur le record de l'heure, revenu à la mode suite à la nouvelle réglementation proposée par l'Union Cycliste Internationale (UCI). Le coureur d'IAM Cycling a certes eu du mal à gérer la finale mais son nouveau temps servira de parfait intermédiaire aux prochains candidats à ce record mythique.

Matthias Brändle avait créé la surprise, le jour de la présentation du Tour de France 2015, en annonçant par la voix de son équipe IAM Cycling, sa prochaine tentative de battre le nouveau record de l'heure, établi par Jens Voigt à 51,115 km/h, le 20 septembre dernier. Le champion d'Autriche du contre-la-montre, passé par la piste dans sa prime jeunesse, voyait là une opportunité de s'affirmer parmi les grands. Certes capable d'accrocher le top-10 de nombreux contre-la-montre de courses par étapes durant la dernière saison, Brändle n'est pas encore à la hauteur des purs spécialistes de la discipline tels Tony Martin ou Bradley Wiggins. L'Autrichien n'a que 24 ans et doit encore se faire les dents: cette tentative de record était la parfaite occasion.

Si Voigt voulait s'offrir un dernier baroud d'honneur avant sa retraite officielle, Brändle a profité de l'effet de surprise pour proposer cette heure autour de l'anneau à l'aube de l'intersaison. Car personne ne risque de tenter ce record avant la prochaine saison, à moins d'un entraînement secret lancé depuis la fin de la défunte saison sur route. Brändle était donc dans le timing parfait. Et l'Autrichien se montrait fort optimiste avant cet effort en solitaire. Le cycliste d'IAM choisissait une piste plus courte que Voigt (200 mètres dans le vélodrome d'Aigle contre 250 mètres à Granges), et décidait de partir avec un braquet un poil plus grand.

Il manque de peu les 52 kilomètres

Brändle a démarré très rapidement, passant rapidement la barre des 52 km/h de moyenne et s'offrant ainsi le luxe de devancer le temps de référence de Voigt de plus d'une minute. Mais au fil des coups de pédale, l'Autrichien apparaissait de plus en plus éreinté et perdait ce rythme flamboyant des premières minutes. Et cela se ressentait dans la moyenne. S'il n'y avait quasiment aucun doute quant au record battu, l'Autrichien manquait de peu la barre symbolique des 52 kilomètres. Il se réjouissait malgré tout de la nouvelle distance établie au bout d'une heure sur la piste helvète: 51,852 kilomètres, soit près de 700 mètres de plus que Voigt.

A qui le tour?

Le spécialiste du chrono a donc établi une nouvelle marque de référence qui servira pour la saison prochaine. Personne n'a encore annoncé de future tentative, même si Tony Martin et Bradley Wiggins ont déjà confirmé un intérêt alors que Fabian Cancellara a rejeté toute implication dans ce record de l'heure jusqu'à nouvel ordre. Le Suisse a été quelque peu déçu par les nouvelles directives de l'UCI, alors que le leader de Trek se mettait ce record en tête, du moins avec la nouvelle réglementation. Qui osera désormais enfourcher son vélo de chrono habituel pour rouler une heure consécutive autour d'un anneau agréé par la fédération internationale? Le temps de Brändle offre en tout cas un nouveau challenge de choix.

Gr.I. - Photo: Photo News/Graham Watson

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.