Mondiaux Ponferrada - TTT Elites: la BMC au dessus du lot

Catégories : Route

uci,cyclisme,ponferrada,mondiaux,opqs,cannondale,championnats du monde,route,ttt,elitesSi par la passé, on enregistrait une épreuve des championnats du monde sur route par équipes, cette dernière constituait en un combat sur 100 km. Depuis trois ans, l'UCI remis sur pieds un clm mais par équipes de marques, et non plus nationale. Ce matin, les dames se partagèrent les médailles avec la formation Specialized en grande forme. Chez les messieurs, la bataille fut intense, et tout le monde se demandait si l'OPQS pouvait réaliser un triplé. La surprise venait de la BMC, qui imposait sa loi sur le tracé de Ponferrada, devançant Orica et OPQS.

A chaque arrivée, les temps explosent, sauf pour les formations parties dans les premières, 29 équipes au départ, qui elles se battent avec les moyens du bord. On savait que la plupart des continentales ne pouvaient venir rivaliser. Ce fut de même pour les continentales-pro, mais aussi pour des World Tour, comme l'équipe Lotto, qui se faisait prendre de vitesse par la Wanty - Groupe Gobert. 

Pour le titre, il fallait surveiller les coureurs des grosses machines à rouler, comme la Trek, Sky, Orica ou encore Tinkoff, sans oublier les locaux de la Movistar. Une première bonne surprise, avec la conduite des Cannondale,qui mena l'épreuve pendant un bon moment. Tout le monde savait aussi que la formation italienne ne pouvait toutefois rivaliser avec les "gros bras" de la discipline. Une fois leur temps battu, les équipiers devaient se contenter d'un Top-10 au final. S'en suivi alors le balais des chronos, de plus en plus intéressants, et la surprise du chef, même si les futurs vainqueurs ne pouvaient être écartés des pronostiques. En effet, l'explosion venait du team américain de la BMC. Composé des Dennis, Oss, Van Garderen, Dillier, Quinziato et Velits, la BMC se portait en tête, et ne fut plus jamais rattrapée. Ce n'est certes pas les quelques gouttes d'eau qui firent le reste, c'est à dire l'impossibilité pour Omega Pharma - Quick Step de reprendre les secondes perdues dans le second tronçon. Il en est de même pour les Australiens d'Orica Greenedge, faisant second à 32", devançant la formation de Patrick lefevere de seulement quatre petites secondes. La Sky hérite de la plus mauvaise place, en échouant aux portes du podium, à 2" des OPQS.

Un championnats du monde du contre la montre par équipes très disputé, un exercice de haut vol pour pouvoir garder six hommes dans le même sillage.

Robert Genicot

Les résultats:

La BMC sur la plus haute marche

La OPQS sur le podium pour la médaille de bronze:

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.