Giro Rosa: Marianne Vos fait le triplé, Rabobank Liv impose sa domination

Catégories : Dames

cyclisme,giro rosa,marianne vos,pauline ferrand-prevot,rabobank liv,annemiek van vleuten,emma pooley,damesL'épreuve majeure du calendrier féminin, le Giro Rosa, s'est conclu ce dimanche sur la mythique montée de Madonna del Ghisallo par un succès d'Emma Pooley (Lotto-Belisol), qui accroche trois étapes en moins d'une semaine, et un triplé au classement général des Rabobank Liv. Les demoiselles de l'équipe néerlandaise ont dominé de bout en bout la course rose, annihilant toute tentative de ses rivales dans les dernières journées en montagne. La championne du monde Marianne Vos a ainsi pu fêter son troisième maillot rose en toute tranquilité.

Il n'y en avait que pour elles. Sur dix étapes, les Rabobank Liv ont rapporté... six bouquets. Seuls Giorgia Bronzini (Wiggle-Honda) et Emma Pooley (Lotto-Belisol), qui a réussi l'exploit de les devancer à trois reprises, ont pu contrer le collectif "oranje". Marianne Vos (4 étapes) et Annemiek van Vleuten (2 étapes) ont assuré le spectacle durant cette longue semaine dans la Botte, accompagnées de Pauline Ferrand-Prévot, également en très grande forme malgré sa double saison route-VTT. La Française s'offre en effet la deuxième place du classement général à seulement 15 secondes de sa coéquipière championne du monde. Anna van der Breggen complète le podium 100% Rabobank après avoir tenu la roue de ses leaders dans les hauts sommets transalpins. La domination est impressionnante...

cyclisme,giro rosa,marianne vos,pauline ferrand-prevot,rabobank liv,annemiek van vleuten,emma pooley,dames

"Nous n'étions pas rivales au sein de l'équipe", assure Marianne Vos sur Cyclingnews. "Le maillot rose était le plus important. Nos rivales étaient en-dehors de notre équipe, avec Mara Abott (UnitedHealthcare) comme plus grande menace". L'Américaine était en effet toujours aux abois sur les dernières pentes vers Madonna del Ghisallo ou à San Domenico di Varzo, allant jusqu'à devancer les Rabobank sur la 9e étape. Du coup, Abott a été bloqué à chaque offensive durant la dernière journée de course. Ces manoeuvres ont même parfois mené à des gestes très limites. Comme ce blocage en règle entre van der Breggen et Ferrand-Prévot, alors qu'Abott s'apprêtait à les déborder pour une accélération en pleine montée.

cyclisme,giro rosa,marianne vos,pauline ferrand-prevot,rabobank liv,annemiek van vleuten,emma pooley,dames

Mais ce geste anti-fairplay n'enlève rien au succès incontesté de Marianne Vos et ses équipières. La championne du monde reconnaît d'ailleurs le fabuleux travail collectif de la formation néerlandaise. "Rouler aux côtés de Pauline et Anna m'a aussi rendu meilleure. Cela m'a permis de rester concentrée. Mais (Rabobank), ce n'est pas seulement Pauline, Anna, moi ou Annemiek (van Vleuten), Avant que nous puissions jouer un rôle dans le final, Iris Slappendel, Roxane Knetemann, Kasia Niewiadoma et notre capitaine de route Lucinda Brand jouent un rôle important pour nous conserver hors du vent. La plupart des gens ne voient le travail qu'elles réalisent sur chaque étape. Elles contrent les attaques et font que nous ne devons pas nous inquiéter. C'est très important"

cyclisme,giro rosa,marianne vos,pauline ferrand-prevot,rabobank liv,annemiek van vleuten,emma pooley,dames

Chez Lotto-Belisol aussi, le sourire était de mise. La Britannique Emma Pooley a confirmé sa bonne condition après une campagne printanière où elle a surtout voulu se remettre dans le bain professionnel après un an entre études et courses. La spécialiste des vallons s'est essayé à l'offensive sur trois étapes, avec à chaque fois un résultat victorieux. Avec une mention spéciale sur sa tentative en solitaire sur la sixième étape: un véritable numéro! Malheureusement, des saignements de nez lors de la deuxième journée de course avaient déjà mis fin à ses ambitions de victoire au classement général. "Mais quand tu décides de laisser filer le général, tout change. Tu peux viser des journées spécifiques, et plus te reposer durant les étapes pour sprinters", explique Pooley.

Mais la Britannique compte bien désormais rendre la pareille à ses équipières de Lotto-Belisol. Notamment la championne de Belgique Jolien D'Hoore, qui a signé une cinquième place sur la 4e étape et espère être parmi les meilleurs lors du grand rendez-vous du 27 juillet, la 1re Course du Tour de France, destinée aux dames sur les fameux Champs-Elysées. "Lotto-Belisol a cru en moi et je veux aider Jolien à Paris", a déjà annoncé Pooley. Un succès qui comblerait parfaitement l'équipe belge.

Résultats de la 1re étape (Caserta > Caserta, 2 km):

Résultats de la 2e étape (Santa Maria a Vico > Santa Maria a Vico, 95.2 km):

Résultats de la 3e étape (Frattamaggiore > Frattamaggiore, 120 km):

Résultats de la 4e étape (Caserta > San Donato-Val di Comino, 125.3 km):

Résultats de la 5e étape (Alba Adriatica > Jesi, 118 km):

Résultats de la 6e étape (Jesi > Cesenatico, 118.3 km):

Résultats de la 7e étape (Gaiarine > San Fior, 112 km):

Résultats de la 8e étape (Aprica > Chiavenna, 91.8 km):

Résultats de la 9e étape (Verbania > San Domenico di Varzo, 90.3 km):

Résultats de la 10e étape (Trezzo sull'Adda > Madonna del Ghisallo, 80.1 km):

Classement général final:

Gr.I. - Photo: Photo News/Anton Vos-Cor Vos

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.