Chris Horner rentre chez lui après son accident à l'entraînement: "J'espère vite rouler"

Catégories : Brèves

cyclisme, Christopher Horner, Lampre-Merida, blessureGravement blessé après un accident sur les routes du lac de Côme en Italie, alors qu'il s'entraînait à velo, l'Américain Christopher Horner (Lampre-Merida) récupère enfin de son poumon perforé, ses quatre côtes cassées et de sa blessure au crâne. Le quadragénaire a pu sortir ce mercredi de l'hôpital de Lecco d'où il avait été admis le 11 avril dernier après son accident.

Chris Horner avait été salement touché après cet accident, l'obligeant à une journée en soins intensifs avant de pouvoir rejoindre une chambre en solitaire, pour poursuivre sa convalescence. L'Américain est, on le sait, un coriace mais sa chute aurait pu être bien plus grave: le cycliste a avoué qu'il ne portait pas de casque au moment de sa chute. Sa blessure au crâne, sans commotion cérébrale, est donc quasiment un miracle, au vu de ses autres blessures.

"Je ressens encore des douleurs"

Ce mercredi après-midi, le coureur de 42 ans, vainqueur du dernier Tour d'Espagne, a pu quitter l'hôpital de Lecco et a été autorisé de revenir dans sa maison de Côme, vu que son poumon est pleinement guéri. "Je suis heureux de pouvoir revenir à la maison", confirme-t-il par la voix de son équipe Lampre-Merida, avec qui il a déjà couru le Challenge de Majorque, le Tour d'Algarve, Tirreno-Adriatico et le Tour de Catalogne. "Ce fut une mauvaise expérience mais je pense aussi que j'ai été chanceux: la chute aurait pu avoir des conséquences bien pires. Je remercie tous ceux qui m'ont soutenu, surtout les infirmières et les médecins de l'hôpital ainsi que tout les membres de l'équipe. Je ressens encore des douleurs quand je bouge. Je sais que je dois être patient, j'espère rapidement pouvoir pédaler sur rouleaux". 

Christopher Horner devait logiquement prendre le départ du Tour d'Italie le 9 mai prochain mais au vu de ses blessures, il devra certainement reporter ses objectifs, notamment sur le prochain Tour d'Espagne. A moins que l'équipe Lampre-Merida décide de le placer sur le Tour de France, en juillet.

Gr.I. - Photo: Lampre-Merida

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.