Tour de Dubaï - #4: Kittel sans concurrence, Phinney vainqueur final

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,tour de dubaï,taylor phinney,bmc racing teamComme prévu, un nouveau sprint massif a conclu cette quatrième et dernière étape du Tour de Dubaï. Mais il fallait s'attendre à une concurrence plus vivace pour contrer Marcel Kittel (Giant-Shimano), déjà vainqueur à deux reprises sur ces routes. Pourtant, malgré le retour d'Omega Pharma-Quick Step dans le final, Kittel n'était pas inquiété et allait conquérir sa troisième victoire consécutive. Taylor Phinney (BMC), vainqueur du prologue, n'avait qu'à paraître dans le peloton pour s'assurer le succès final au classement général.

Après une étape dans les hauteurs des Emirats, pour une bagarre bien plus haletante que ces derniers jours, le peloton du Tour de Dubaï concluait son city-trip de quatre jours dans la capitale des Emirats Arabes Unis. Pour cette quatrième et dernière étape de l'épreuve dubaïote, pas de montagne ou de passage dans le désert mais une simple visite de la côte du Golfe Persique et de longues lignes droites jusqu'à la zone d'arrivée, un poil plus sinueuse pour rendre la tâche des sprinters plus compliquée. Il fallait être bien placé mais aussi avoir des talents d'acrobate pour aller chercher le succès au bout de l'ultime virage de Burj Khalifa.

La surprise de la journée venait surtout de Peter Sagan (Cannondale), qui semblait chuter seul dans un des derniers virages, à quatre kilomètres de l'arrivée. Le champion de Slovaquie avait beau jeter son vélo à terre, son Tour de Dubaï était déjà terminé... A l'avant, l'équipe Omega Pharma-Quick Step plaçait six hommes avec Mark Cavendish au terme de son train, prouvant que la formation belge comptait enfin offrir un succès à son sprinter fétiche. Mais étonnamment, le champion de Grande-Bretagne ne suivait pas le rythme et se retrouvait piégé avant la flamme rouge. Impossible de revenir aux avant-postes, les Giant-Shimano de Marcel Kittel avaient déjà fait le boulot pour mener le peloton.

Et sans surprise, c'est bien le colosse allemand qui allait s'imposer pour la troisième étape consécutive, à Burj Khalifa. Mark Renshaw, joker d'OPQS, prenait tout de même la deuxième place. Tandis que dans le peloton, sous son maillot bleu et doré dévoilé par Versace, l'Américain Taylor Phinney (BMC) pouvait simplement profiter de la vue: l'homme de 23 ans était déjà assuré de la victoire finale au classement général devant son équipier Stephen Cummings.

Résultats de la 4e étape (Dubai > Burj Khalifa, 120.5 km):

1. Marcel Kittel (All, Giant-Shimano) 
2. Mark Renshaw (Aus, Omega Pharma-Quick Step) 
3. Andrea Guardini (Ita, Astana)
4. Roberto Ferrari (Ita, Lampre-Merida) 
5. Alexander Porsev (Rus, Katusha)
6. Daniele Ratto (Ita, Cannondale)
7. Nicola Bonifazio (Ita, Lampre-Merida)
8. Takashi Mizayawa (Jap, Vini Fantini)
9. Lucas Sebastián Haedo (Arg, SkyDive Dubai)
10. Juan José Lobato (Esp, Movistar)

Classement général final:

1. Taylor Phinney (USA, BMC Racing Team)

Gr.I. - Photo: ANSA/Peri-Carconi

1 Commentaire Lien permanent Imprimer

Commentaires

  • Pour info Cavendish a eu un problème mécanique apparement au niveau de sa chaîne . C'est ce qu'il l'a obligé a couper son effort dans le dernier km . Je ne sais pas si il aurait battu ce diable de Kittel sans ce souci mais il aurait participé au sprint .

Les commentaires sont fermés.