Tour d'Italie - #16: Intxausti triomphe du combat des chefs

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme,giro,tour d'italie,beñat intxausti,movistar,vincenzo nibali,astanaLa troisième semaine du Giro commence déjà sur les chapeaux de roue! Alors qu'une étape de transition favorable à une échappée matinale était attendue à Ivrea, cette nouvelle journée des deux côtés des Alpes italo-françaises a offert un nouveau combat entre les favoris dans la course au maillot rose. Mais le leader Vincenzo Nibali (Astana) est resté attentif, ne laissant filer aucun candidat à la victoire finale, alors que l'Espagnol Beñat Intxausti (Movistar), ancien maillot rose sur ce Giro, profitait de cette lutte pour aller conquérir son premier succès d'étape en Italie.

Cette longue étape entre Valloire et Ivrea apparaissait comme une parfaite transition pour les favoris au classement général qui allaient encore devoir batailler durant cette dernière semaine en haute montagne. Vers Ivrea, une seule côte de six kilomètres à plus de 8% de moyenne, Andrate, à dix-huit bornes de l'arrivée, pouvait finalement briser le calme de cette journée entre les Alpes et la vallée turinoise. D'ailleurs, dès les premiers kilomètres, un groupe conséquent de vingt-deux coureurs se plaçait en tête avec quelques coureurs de deuxième partie de classement qui espéraient enfin obtenir une chance de victoire d'étape: les Italiens Danilo Di Luca (Vini Fantini), Damiano Caruso (Cannondale) et Emanuele Sella (Androni), le Néerlandais Wilco Kelderman (Blanco), le Belge Francis De Greef (Lotto) ou encore le Colombien Darwin Atapuma (Colombia) étaient en position favorable mais cela ne convenait pas au peloton...

Nibali encore bien entouré malgré la pente

Les candidats au maillot rose avaient encore envie d'en découdre dans ce final, notamment dans la côte d'Andrate. Tous les sprinters sautaient un à un, le peloton se réduisait comme peau de chagrin et les hommes de tête devaient céder leur position, également un par un. Finalement, il ne restait que les habituels grimpeurs, qui jouaient des coudes dans les hauts cols la semaine dernière. Cette fois encore, le maillot rose Vincenzo Nibali (Astana) contrôlait parfaitement ce petit monde avec l'assistance de Tanel Kangert et Fabio Aru encore présents dans ce groupe de montagnards. Le Colombien Carlos Betancur (Ag2r), l'Espagnol Samuel Sanchez (Euskaltel) ou l'Italien Michele Scarponi (Lampre) s'essayaient bien à l'offensive face au leader autoritaire de ce Giro. C'était peine perdue.

Intxausti confirme le carton plein des Movistar

Finalement, ce sont encore des coureurs de deuxième partie de classement, loin d'être aussi dangereux pour Nibali, qui parvenaient à prendre l'avantage. Tanel Kangert, équipier du maillot rose, Beñat Intxausti, ancien porteur du maillot rose en première semaine de course, Przemyslaw Niemiec, appui de Michele Scarponi chez Lampre, et Robert Gesink, leader déchu chez Blanco, se retrouvaient en position favorable pour la victoire d'étape. Des pavés et un problème mécanique éliminaient Gesink du quatuor de tête alors que Intxausti lançait parfaitement son sprint pour engranger son premier succès d'étape sur le Tour d'Italie, une semaine après en avoir été le leader. "On ne pouvait pas faire mieux avec l'équipe: on a trois victoire d'étape (NDLR: Dowsett et Visconti en ont aussi remporté une), on a finit deuxième du chrono par équipes et j'ai porté le maillot rose durant une journée. J'espère maintenant me maintenir dans le top 10", confirme le jeune Espagnol de 27 ans, qui confirme son talent dans les Grands Tours après sa 10e place sur la dernière Vuelta.

Au classement général, Vincenzo Nibali a logiquement conforté son maillot rose et a confirmé qu'il était présent sur tous les terrains, même hors de la haute montagne. Mais ce sont les prochaines étapes qui risquent d'être déterminantes, notamment de jeudi à samedi avec trois arrivées en altitude... En attendant ces nouvelles journées dans la montagne, Nibali s'est déjà défait d'un de ses adversaires dans ces cols, Mauro Santambrogio (Vini Fantini), vainqueur samedi dernier, qui est passé de la quatrième à la sixième place après une perte sèche de plus de deux minutes...

Résultats de la 16e étape (Valloire > Ivrea, 234 km):

1 Benat INTXAUSTI ELORRIAGA ESP MOV 5:52:48
2 Tanel KANGERT EST AST 0
3 Przemyslaw NIEMIEC POL LAM 0
4 Ramunas NAVARDAUSKAS LTU GRS 14
5 Cadel EVANS AUS BMC 14
6 Franco PELLIZOTTI ITA AND 14
7 Michele SCARPONI ITA LAM 14
8 Rafal MAJKA POL TST 14
9 José HERRADA LOPEZ ESP MOV 14
10 Carlos Alberto BETANCUR GOMEZ COL ALM 14
11 Rigoberto URAN URAN COL SKY 14
12 Vincenzo NIBALI ITA AST 14
13 Samuel SANCHEZ GONZALEZ ESP EUS 14
14 Stefano PIRAZZI ITA BAR 14
15 Fabio ARU ITA AST 14
16 Fabio Andres DUARTE AREVALO COL COL 20
17 Robert GESINK NED BLA 23
18 Francesco Manuel BONGIORNO ITA BAR +1:51
19 Hubert DUPONT FRA ALM +1:51
20 Fabio FELLINE ITA AND +1:51
21 Diego ROSA ITA AND +1:51
22 Giovanni VISCONTI ITA MOV +1:51
23 Yury TROFIMOV RUS KAT +1:51
24 Egoi MARTINEZ DE ESTEBAN ESP EUS +1:51
25 Wilco KELDERMAN NED BLA +1:51
...
45 Francis DE GREEF BEL LTB +3:31
51 Kenny DEHAES BEL LTB +4:01
66 Julien VERMOTE BEL OPQ +9:19
86 Serge PAUWELS BEL OPQ +9:46
93 Gert DOCKX BEL LTB +10:53
94 Bert DE BACKER BEL ARG +10:53
103 Jens KEUKELEIRE BEL OGE +10:53
119 Frederik VEUCHELEN BEL VCD +10:53
120 Frederik WILLEMS BEL LTB +10:53
139 Willem WAUTERS BEL VCD +16:16
166 Iljo KEISSE BEL OPQ +17:17

Non-partant: Maarten Wynants (Bel, Blanco Pro Cycling) 

Classement général provisoire:

1 Vincenzo NIBALI Italy AST 67:55:36
2 Cadel EVANS Australia BMC +1:26
3 Rigoberto URAN URAN Colombia SKY +2:46
4 Michele SCARPONI Italy LAM +3:53
5 Przemyslaw NIEMIEC Poland LAM +4:13
6 Mauro SANTAMBROGIO Italy VIN +4:57
7 Carlos Alberto BETANCUR GOMEZ Colombia ALM +5:15
8 Rafal MAJKA Poland TST +5:20
9 Benat INTXAUSTI ELORRIAGA Spain MOV +5:47
10 Domenico POZZOVIVO Italy ALM +7:34
11 Tanel KANGERT Estonia AST +7:43
12 Robert GESINK Netherlands BLA +7:47
13 Franco PELLIZOTTI Italy AND +8:15
14 Robert KISERLOVSKI Croatia RLT +8:19
15 Samuel SANCHEZ GONZALEZ Spain EUS +8:36
16 Yury TROFIMOV Russia KAT +9:02
17 Sergio Luis HENAO MONTOYA Colombia SKY +10:26
18 Wilco KELDERMAN Netherlands BLA +15:04
19 Evgeny PETROV Russia TST +18:26
20 Darwin ATAPUMA HURTADO Colombia COL +20:42
21 Francis DE GREEF Belgium LTB +21:54
22 Egoi MARTINEZ DE ESTEBAN Spain EUS +26:06
23 Francis MOUREY France FDJ +26:12
24 Damiano CARUSO Italy CAN +27:00
25 Steven KRUIJSWIJK Netherlands BLA +28:23
...
64 Jens KEUKELEIRE Belgium OGE +1:38:47
76 Serge PAUWELS Belgium OPQ +1:55:16
82 Frederik VEUCHELEN Belgium VCD +1:59:04
103 Gert DOCKX Belgium LTB +2:22:00
116 Frederik WILLEMS Belgium LTB +2:36:06
136 Julien VERMOTE Belgium OPQ +2:50:36
160 Kenny DEHAES Belgium LTB +3:19:47
161 Bert DE BACKER Belgium ARG +3:21:45
165 Willem WAUTERS Belgium VCD +3:26:53
166 Iljo KEISSE Belgium OPQ +3:27:04

Classement par points:

1. Mark Cavendish (G-B, Omega Pharma-Quick Step) 109 pts
2. Cadel Evans (Aus, BMC Racing Team) 103 pts
3. Carlos Betancur (Col, Ag2r-La Mondiale) 85 pts
4. Mauro Santambrogio (Ita, Vini Fantini-Selle Italia) 84 pts
5. Vincenzo Nibali (Ita, Astana) 78 pts
6. Rigoberto Uran (Col, Sky Procycling Team) 76 pts
7. Elia Viviani (Ita, Cannondale) 72 pts
8. Giovanni Visconti (Ita, Movistar) 61 pts
9. Giacomo Nizzolo (Ita, RadioShack-Leopard) 61 pts
10. Maxim Belkov (Rus, Katusha Team) 55 pts 

Classement de la montagne:

1. Stefano Pirazzi (Ita, Bardiani Valvole-CSF Inox) 79 pts
2. Giovanni Visconti (Ita, Movistar) 42 pts
3. Jackson Rodriguez (Ven, Androni Giocattoli-Venezuela) 41 pts
4. Carlos Betancur (Col, Ag2r-La Mondiale) 32 pts
5. Robinson Chalapud (Col, Colombia) 31 pts
6. Mauro Santambrogio (Ita, Vini Fantini-Selle Italia) 18 pts
7. Maxim Belkov (Rus, Katusha Team) 18 pts
8. Rigoberto Uran (Col, Sky Procycling Team) 17 pts
9. Vincenzo Nibali (Ita, Astana) 15 pts
10. Emanuele Sella (Ita, Androni Giocattoli-Venezuela) 13 pts 

Classement du meilleur jeune:

1. Carlos Betancur (Col, Ag2r-La Mondiale) en 68h00'51"
2. Rafal Majka (Pol, Saxo-Tinkoff) à 0'05"
3. Wilco Kelderman (P-B, Blanco Pro Cycling) à 9'49"
4. Darwin Atapuma (Col, Colombia) à 15'27"
5. Diego Rosa (Ita, Androni Giocattoli-Venezuela) à 27'07"
6. Jarlinson Pantano (Col, Colombia) à 1h01'38"
7. Fabio Felline (Ita, Androni Giocattoli-Venezuela) à 1h03'24"
8. Fabio Aru (Ita, Astana) à 1h10'35"
9. Thomas Damuseau (Fra, Argos-Shimano) à 1h18'29"
10. Jens Keukeleire (Bel, Orica-GreenEDGE) à 1h33'32" 

Gr.I. - Photo: Photo News

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.