Tour d'Italie - #15: Visconti et les autres, guerriers face à l'apocalypse

Catégories : Route, Vidéos

cyclisme, Giro, Tour d'Italie, Giovanni Visconti, Movistar, Vincenzo Nibali, Astana, Carlos Betancur, Ag2r-La MondialeLe peloton du Giro a connu un week-end de souffrance. Sous une neige qui a bouleversé les plans de l'organisation, sous des températures glaciales qui ont paralysé bon nombre de coureurs, les deux étapes alpestres prévues à plus de 2000 mètres d'altitude se sont finalement clôturées sur les victoires de guerriers, qui ont triomphé des conditions apocalyptiques pour savourer, ou du moins apprécier. A l'image de Giovanni Visconti (Movistar), en pleurs sur le sommet du Galibier après avoir triomphé de cette épique 15e étape. 

On a même cru qu'il n'y aurait même pas de 15e étape au vu des protestations du peloton. Face à l'hiver qui se prolonge dans les montagnes italiennes et françaises, les coureurs souhaitaient montrer le désaccord à l'encontre de la décision de l'organisation de l'épreuve de poursuivre ces étapes de haute montagne dans les mythiques cols alpins. Malgré la neige annoncée, la direction de la course avait en effet assuré l'ascension du Mont Cenis sur cette 15e étape avant la montée finale du Galibier, rabotée à 13 kilomètres au lieu des 17 annoncés. Vu la pluie glaciale qui avait déjà accueilli le peloton la veille, cela faisait beaucoup. "C'est de la folie", confiait ainsi Cadel Evans, samedi soir, sur Twitter. Si même le deuxième du classement général le dit...

Tout pour le maillot bleu

Cette neutralisation de l'étape ne durait cependant que le temps de la montée du Mont Cenis. Au sommet, une échappée matinale se formait notamment via le leader du classement de la montagne, Stefano Pirazzi (Bardiani Valvole), avec notamment Matteo Rabottini (Vini Fantini), Giovanni Visconti (Movistar) ou encore Pieter Weening (Orica) dans la roue. Le peloton n'en tenait pas compte et tardait finalement à lancer la poursuite. Finalement, d'un avantage maximal de six minutes, le groupe de tête de sept hommes ne comptait plus que deux minutes au pied du col du Télégraphe, suite au travail inattendu des Lotto-Belisol, accompagné des Astana du maillot rose Vincenzo Nibali. Tout cela pour quoi? Quelques attaques de Francis De Greef (Lotto-Belisol), Robert Gesink (Blanco), Robert Kiserlovski (RadioShack), Sergio Henao (Sky) ou encore Danilo Di Luca (Vini Fantini). Intéressant mais pas encore de quoi faire mal au peloton.

Festival d'attaques... pour rien

A l'avant, par contre, Visconti montrait qu'il avait les meilleures jambes du groupe de tête et filait seul dans les 20 derniers kilomètres pour s'essayer à un exercice en solitaire. Une tentative audacieuse mais qui portait ses fruits. Car le peloton ne réagissait pas ou très tardivement, laissant simplement Visconti batailler avec son dauphin Matteo Rabottini dans la montée finale du Galibier. A l'arrière, les offensives se succédaient avec encore Fabio Duarte (Colombia), Samuel Sanchez (Euskaltel) ou Damiano Caruso (Cannondale) aux jambes frétillantes. Ils allaient rapidement déchanter alors que les premiers flocons écrasaient les coureurs sur le sommet du Galibier, aux abords du Mémorial Marco Pantani. Car le maillot rose Vincenzo Nibali, bien amené par ses équipiers d'Astana, n'hésitaient à montrer qu'il était le patron en attaquant à deux reprises dans les deux derniers kilomètres. Simplement pour le spectacle.

Visconti: "Mes larmes prouvent ma souffrance"

Mais ce groupe de favoris, mené par Nibali justement, était déjà loin de Visconti qui poussait jusqu'au dernier mètre pour aller remporter certainement l'une des plus belles victoires de sa carrière, une étape de haute montagne sur le Giro, et sous la neige en outre. "Mes larmes prouvent quelle souffrance ce fut dans cette ascension", expliquait-il sur la RAI après son arrivée, alors que les assistants de Movistar l'aidaient à marcher jusqu'à la tente prévue pour se réchauffer après cette terrible journée dans le froid. La bataille des favoris, à l'arrière, n'avait pas lieu. Seul Carlos Betancur (Ag2r) allait chercher quelques secondes qui lui permettaient de prendre le maillot blanc de meilleur jeune à Rafal Majka (Saxo) alors que Vincenzo Nibali (Astana) conservait toujours ses rivaux à portée de fusil. Juste suffisant pour protéger son maillot rose, une journée de plus. Durant la journée de repos, prévue ce lundi, et qui fera le plus grand bien à ces guerriers qui ont combattu l'hiver en plein mois de mai... Et dire qu'ils monteront encore plus haut lors de la troisième semaine.

Résultats de la 15e étape (Cesana Torinese > Col du Galibier, 144.8 km):

1 VISCONTI Giovanni ITA MOV 4:40:48 0:00
2 BETANCUR GOMEZ Carlos A. COL ALM 0:42
3 NIEMIEC Przemyslaw POL LAM 0:42
4 MAJKA Rafal POL TST 0:42
5 DUARTE AREVALO Fabio Andres COL COL 0:47
6 SCARPONI Michele ITA LAM 0:54
7 NIBALI Vincenzo ITA AST 0:54
8 EVANS Cadel AUS BMC 0:54
9 SANTAMBROGIO Mauro ITA VIN 0:54
10 URAN URAN Rigoberto COL SKY 0:54
11 KISERLOVSKI Robert CRO RLT 0:54
12 CARUSO Damiano ITA CAN 0:58
13 PELLIZOTTI Franco ITA AND 0:58
14 KELDERMAN Wilco NED BLA 1:00
15 TROFIMOV Yury RUS KAT 1:00
16 SANCHEZ GONZALEZ Samuel ESP EUS 1:06
17 DI LUCA Danilo ITA VIN 1:09
18 ATAPUMA HURTADO Darwin COL COL 1:24
19 INTXAUSTI ELORRIAGA Benat ESP MOV 1:24
20 CAPECCHI Eros ITA MOV 1:27
21 KANGERT Tanel EST AST 1:27
22 DUPONT Hubert FRA ALM 1:39
23 POZZOVIVO Domenico ITA ALM 1:39
24 ROSA Diego ITA AND 1:49
25 RABOTTINI Matteo ITA VIN 1:49
...
35 DE GREEF Francis BEL LTB 2:47
85 VEUCHELEN Frederik BEL VCD 16:08
88 KEUKELEIRE Jens BEL OGE 20:26
94 DOCKX Gert BEL LTB 20:26
100 WILLEMS Frederik BEL LTB 22:17
120 DEHAES Kenny BEL LTB 27:54
124 PAUWELS Serge BEL OPQ 27:54
137 WYNANTS Maarten BEL BLA 27:54
142 VERMOTE Julien BEL OPQ 27:54
146 DE BACKER Bert BEL ARG 27:54
151 WAUTERS Willem BEL VCD 27:54
155 KEISSE Iljo BEL OPQ 27:54

Classement général provisoire:

1 NIBALI Vincenzo ITA AST 62:02:34
2 EVANS Cadel AUS BMC 1:26
3 URAN URAN Rigoberto COL SKY 2:46
4 SANTAMBROGIO Mauro ITA VIN 2:47
5 SCARPONI Michele ITA LAM 3:53
6 NIEMIEC Przemyslaw POL LAM 4:35
7 BETANCUR GOMEZ Carlos A. COL ALM5:15
8 MAJKA Rafal POL TST 5:20
9 POZZOVIVO Domenico ITA ALM 5:57
10 INTXAUSTI ELORRIAGA Benat ESP MOV 6:21
11 KISERLOVSKI Robert CRO RLT 6:42
12 TROFIMOV Yury RUS KAT 7:25
13 GESINK Robert NED BLA 7:38
14 KANGERT Tanel EST AST 8:09
15 PELLIZOTTI Franco ITA AND 8:15
16 HENAO MONTOYA Sergio Luis COL SKY 8:16
17 SANCHEZ GONZALEZ Samuel ESP EUS 8:36
18 CARUSO Damiano ITA CAN 19:57
19 KELDERMAN Wilco NED BLA 13:29
20 DI LUCA Danilo ITA VIN 14:44
21 PETROV Evgeni RUS TST 16:16
22 ATAPUMA HURTADO Darwin COL COL 16:55
23 DE GREEF Francis BEL LTB 18:37
24 SERPA PEREZ Jose Rodolfo COL LAM 22:09
25 MOUREY Francis FRA FDJ 24:02
...
61 KEUKELEIRE Jens BEL OGE 1:28:08
76 PAUWELS Serge BEL OPQ 1:45:44
83 VEUCHELEN Frederik BEL VCD 1:48:25
102 DOCKX Gert BEL LTB 2:11:21
120 WILLEMS Frederik BEL LTB 2:25:27
138 VERMOTE Julien BEL OPQ 2:41:31
159 WYNANTS Maarten BEL BLA 2:58:59
166 KEISSE Iljo BEL OPQ 3:10:01
167 WAUTERS Willem BEL VCD 3:10:51
168 DE BACKER Bert BEL ARG 3:11:06
169 DEHAES Kenny BEL LTB 3:16:00

Classement par points:

1. Mark Cavendish (G-B, Omega Pharma-Quick Step) 109 pts
2. Cadel Evans (Aus, BMC Racing Team) 91 pts
3. Mauro Santambrogio (Ita, Vini Fantini-Selle Italia) 84 pts
4. Carlos Betancur (Col, Ag2r-La Mondiale) 79 pts
5. Vincenzo Nibali (Ita, Astana) 74 pts
6. Elia Viviani (Ita, Cannondale) 72 pts
7. Rigoberto Uran (Col, Sky Procycling Team) 71 pts
8. Giacomo Nizzolo (Ita, RadioShack-Leopard) 61 pts
9. Maxim Belkov (Rus, Katusha Team) 55 pts
10. Giovanni Visconti (Ita, Movistar) 53 pts

Classement de la montagne:

1. Stefano Pirazzi (Ita, Bardiani Valvole-CSF Inox) 65 pts
2. Giovanni Visconti (Ita, Movistar) 42 pts
3. Robinson Chalapud (Col, Colombia) 28 pts
4. Jackson Rodriguez (Col, Androni Giocattoli-Venezuela) 26 pts
5. Carlos Betancur (Col, Ag2r-La Mondiale) 23 pts
6. Mauro Santambrogio (Ita, Vini Fantini-Selle Italia) 18 pts
7. Maxim Belkov (Rus, Katusha Team) 18 pts
8. Rigoberto Uran (Col, Sky Procycling Team) 17 pts
9. Vincenzo Nibali (Ita, Astana) 15 pts
10. Emanuele Sella (Ita, Androni Giocatolli-Venezuela) 13 pts

Classement du meilleur jeune:

1. Carlos Betancur (Col, Ag2r-La Mondiale) en 62h07'49"
2. Rafal Majka (Pol, Saxo-Tinkoff) à 0'05"
3. Wilco Kelderman (P-B, Blanco Pro Cycling) à 8'14"
4. Darwin Atapuma (Col, Colombia) à 11'40"
5. Diego Rosa (Ita, Androni Giocattoli-Venezuela) à 25'30"
6. Jarlinson Pantano (Col, Colombia) à 45'36"
7. Fabio Felline (Ita, Androni Giocattoli-Venezuela) à 1h01'47"
8. Fabio Aru (Ita, Astana) à 1h10'35"
9. Thomas Damuseau (Fra, Argos-Shimano) à 1h16'19"
10. Jens Keukeleire (Bel, Orica-GreenEDGE) à 1h22'53" 

Grégory Ienco - Photo: Nico Vereecken/Photo News

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.