Dopage: Houanard suspendu deux ans et Hoste sous le coup d'une enquête

Catégories : Brèves, Dopage

cyclisme, dopage, Leif Hoste, Steve Houanard, Union Cycliste InternationaleL'Union Cycliste Internationale n'a pas attendu le début de la nouvelle saison pour poursuivre ses travaux d'investigation au sein de la cellule antidopage. La fédération a ainsi annoncé la suspension de deux ans du Français Steve Houanard, ancien sociétaire d'Ag2r-La Mondiale, pour un résultat d'analyse anormal (présence d'EPO) lors d'un contrôle inopiné du 21 septembre dernier. L'UCI demande également l'ouverture d'une enquête sur le néo-retraité belge Leif Hoste, suite à un curieux passeport biologique.

Le Français Steve Houanard savait depuis début octobre qu'il avait donc été contrôlé positif à l'EPO le 21 septembre dernier lors d'un test effectué hors compétition. En fin de contrat avec Ag2r-La Mondiale, il avait un accord verbal avec l'équipe continentale Roubaix-Lille Métropole. Cet accord ne s'est logiquement pas conclu suite à ce produit illicite retrouvé dans les urines du cycliste francilien de 26 ans, ancien sociétaire d'Ag2r-La Mondiale et de Skil-Shimano. Houanard a appris sa sanction officielle de deux ans, le 18 janvier dernier, et a accepté cette suspension de la part de l'Union Cycliste Internationale.

Un passeport biologique douteux pour Hoste

Mais l'UCI a lancé un nouveau pavé dans la mare en demandant à la Ligue Vélocipédique Belge (RLVB) d'ouvrir une enquête sur le cas de Leif Hoste, récemment retraité des pelotons. L'ancien coureur belge de 35 ans, trois fois deuxième du Tour des Flandres, aurait un passeport biologique douteux. L'enquête va donc se poursuivre dans les prochaines semaines et débouchera sur un non-lieu, une réprimande, une amende ou, au pire, une sanction. Hoste avait arrêté sa carrière en fin de saison dernière après une saison chez Accent Jobs-Vérandas Willems. Il évoquait des problèmes de dos pour expliquer son choix d'arrêter le cyclisme professionnel. "L'envie n'est plus là. Et si j'avais 23 ans, j'aurais poursuivi ma route pour me relancer mais à 35 ans, je ne peux plus", avait-il déclaré au quotidien Het Nieuwsblad en décembre dernier.

Gr.I. - Photos: Archives Ag2r-La Mondiale/Accent Jobs-Vérandas Willems

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.