La crise touche l'Italie: trois nouvelles courses en sursis

Catégories : Brèves

cyclisme, GP des Côtes Etrusques, Tour de la Région de CalabreL'année dernière, plusieurs courses espagnols n'ont pu être organisées, faute de moyens, faute de subsides. La crise économique touche désormais l'Italie: trois épreuves de la Botte sont aujourd'hui en sursis en raison de revenus trop restreints. Le GP de Côtes Etrusques et le Tour de la Région de Calabre risquent d'être postposés alors que le Tour du Frioul sera plus que probablement annulé, annoncent plusieurs médias italiens.

Selon le site italien Spazio Ciclismo, notamment relayé par la Gazzetta dello Sport, bon nombre d'organisateurs italiens sont aujourd'hui dans le rouge et ne peuvent plus assurer l'organisation de certaines courses de début de saison. L'année cycliste transalpine devait notamment débuter par le GP des Côtes Etrusques, du côté de San Vincenzo, en Toscane. Mais l'épreuve, prévue le 2 février 2013, est en proie à des difficultés financières, malgré l'arrivée de l'entreprise GS Emilia, déjà organisateur de nombreuses courses .1 et .HC en Italie. La commune de San Vincenzo a réduit les subsides en raison de la crise économique et met donc l'épreuve en danger. La solution envisagée par Gerardo Carpentieri et Italo Barsacchi est une postposition du GP des Côtes Etrusques, au mois de septembre, le temps de rassembler les fonds nécessaires.

Le Tour de la Région de Calabre, épreuve de quatre jours annoncée du 7 au 10 février prochain, est également en difficultés et pourrait être retardé au mois d'août, selon la Gazzetta dello Sport. Là aussi, les subsides manquent. Enfin, le Tour du Frioul, prévu le 26 février 2013, sera probablement annulé: un problème de gestion au sein de l'organisation est à l'origine de cette nouvelle suppression. Et le retour du Tour de Frioul en 2013 n'est pas envisagé. La saison cycliste transalpine ne reprendrait, du coup, que le 16 février prochain, sur le Trophée Laigueglia.

Gr.I.

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.