Gilbert et Omega Pharma, à la recherche du million disparu

Catégories : Brèves

cyclisme, Philippe Gilbert, Omega Pharma-Lotto, Marc Coucke, BMC Racing Team, Belgian Cycling CompanyPhilippe Gilbert n'a toujours pas reçu ses primes de victoire de sa fantastique saison 2011. A l'époque sous les couleurs d'Omega Pharma-Lotto, le Remoucastrien avait en effet dû batailler pour obtenir un bon de sortie afin de signer un nouveau contrat de trois ans avec la BMC. Mais Belgian Cycling Company (BCC), sociétée gérée par le patron d'Omega Pharma Marc Coucke, réclame toujours des indemnités, estimant que le contrat de Gilbert lui appartenait. Un imbroglio juridique qui doit être réglé dans les prochaines semaines.

C'est dans un hôtel de Genève, devant un jury de l'Union Cycliste Internationale, que toutes les parties se sont rassemblées. Philippe Gilbert est venu avec trois avocats et la société Belgian Cycling Company avec deux spécialistes du droit du travail. Tous réclamaient surtout ce million d'euros (voire un peu plus) des primes de victoires du coureur wallon en 2011, lorsqu'il roulait sous l'égide de la BCC et donc d'Omega Pharma-Lotto.

Une affaire de contrats

La BCC estime en effet que Gilbert n'a pas respecté son contrat courant jusqu'en 2012 lorsque ce dernier a décidé de filer vers BMC. Le Remoucastrien affirme, de son côté, que ce contrat n'existait plus suite à la dissolution d'Omega Pharma et de Lotto. Mais Marc Coucke a décidé de conserver les primes de victoire  du champion du monde en attendant la décision de l'UCI dans ce conflit juridico-sportif. Ce verdict n'est d'ailleurs pas attendu avant plusieurs semaines et ne pourrait être dévoilé qu'en 2013.

Cela ne semble cependant pas inquiété Philippe Gilbert qui repartira en stage dès le 10 décembre en Espagne, avec l'équipe BMC. Mais avant, il présentera, ce mardi après-midi, son nouveau livre "Philippe Gilbert, ma saison arc-en-ciel" aux éditions Lannoo.

Gr.I. - Photo: Bruno Martin

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.