Les organisateurs donneront la priorité aux équipes du MPCC

Catégories : Webzine

cyclisme,mpcc,aiocc,organisateurs,tour de france,aso,tour de wallonie,christian prudhomme,yves vanasscheLes membres de l'Association Internationale des Organisateurs de Courses Cyclistes (AIOCC) ont tenu, vendredi, leur assemblée générale annuelle à Paris. Le comité directeur a reconduit le patron du Tour de France Christian Prudhomme à la présidence. L'organisateur du Tour de Wallonie, Yves Vanassche, a conservé quant à lui le poste de trésorier général. Alors que les équipes du Mouvement pour un Cycliste Crédible (MPCC), dont Lotto-Belisol, ont reçu une bonne nouvelle...

"Il faut protéger les organisateurs. Nous sommes d'accord avec la mondialisation du sport cycliste à condition que la pyramide que nous avons construite soit respectée", a souligné Jean-François Pécheux, secrétaire générale de l'AIOCC. C'est du terrain que viennent ces mots du directeur technique du Tour de France, à l'heure où un vent de renouveau semble vouloir souffler, en rafales, sur le cyclisme mondial. A l'image de ce projet de "Ligue des champions" évoqué par le milliardaire tchèque Zdenek Bakala et l'homme d'affaires néerlandais Bessel Kok, deux mécènes (ça existe encore...) propriétaires de l'équipe Omega Pharma-Quick Step. Les temps sont plutôt aux affaires de dopage dans le monde du vélo. Mais la sortie de Bakala & Co a fait réfléchir. "Nous n'avons pour l'heure pas été consultés, mais nous sommes à l'écoute", indique-t-on du côté d'Amaury Sport Organisation (ASO), organisateur du Tour de France.

"Change Cycling Now" et Skins, même combat

Pour l'UCI, l'orage semble passé: il n'y aura pas de ligue parallèle. On veut reprendre la main mais d'autres projets se mettent en place, loin des organisateurs. Comme cette réunion à Londres d'un certain nombre de personnalités du cyclisme (Greg LeMond, Jonathan Vaughters, Gianni Bugno, Eric Boyer) dans le cadre d'un groupe de réflexion très déterminé, baptisé "Change Cycling Now" suite à la publication du rapport de l'USADA dans le cadre de l'affaire Armstrong. Le groupe demande, notamment, une réforme des institutions du cyclisme. L'initiative émane notamment de l'équipementier australien Skins. Ce dernier poursuit déjà l'UCI en justice pour demander des dommages et intérêts (1,5 millions d'euros) pour atteinte à l'image de son entreprise suite à l'affaire Armstrong. Le groupe veut lancer "un plan d'action pour un changement en profondeur, dont la base devra être une modification significative dans la gouvernance du cyclisme mondiale et l'instauration de contrôles antidopage réellement indépendants." L'orage est-il donc vraiment passé...?

UCI: "Une refonte pour 2015"

L'Union Cycliste Internationale veut en tous cas mettre tout le monde autour de la table et reprendre fermement le gouvernail. Une large consultation est ainsi annoncée pour le premier trimestre 2013 pour "un Futur Prometteur pour le Cyclisme". "La situation va donc encore s'éclaircir au début 2013", a précisé Philippe Chevallier, directeur du département Sport et Technique. "Chacun sait que certaines équipes nourrissaient le projet de mettre une ligue sur pied, avec le soutien de mécènes. L'UCI est intervenue et il n'y aura pas de ligue. Au niveau du calendrier, une refonte en profondeur est annoncée pour l'horizon 2015 et cette refonte se réalisera en concertation avec tous les intervenants du cyclisme. L'UCI a eu des discussions avec Zdenek Bakala dans cette optique. Le nouveau calendrier cycliste sera mis au point si et seulement si tout est d'accord. Cela prendra du temps. Certains ont parlé de 2014. C'est trop vite, trop tôt."

Une des vertus de la nouvelle mouture du programme cycliste pourrait certainement (?) éviter des changements de dates intempestifs, et validés par l’UCI, comme ceux qui viennent d'être annoncés du côté de la Péninsule où Milan-San Remo (17/03/2013) et le Tour de Lombardie (6/10) se sont déplacés au dimanche, au lieu du samedi, catalysant ainsi une proximité inutile avec le Tour de Catalogne (18-25/03) d'une part et le Tour de Hangzhou en Chine (9-13/10), d'une autre.

Magni honoré

Mais revenons aux instances de l'AIOCC qui ont décidé d'attribuer le "Trophée de l'AIOCC 2012" au coureur italien Fiorenzo Magni, décédé le 18 octobre dernier à l'âge de 91 ans. Le Toscan fut l'un des plus grands champions cyclistes italiens avec Fausto Coppi et Gino Bartali. Il avait signé trois victoires consécutives au Tour des Flandres (1949-50-51), ce qui lui avait valu le surnom de "Lion des Flandres". La cérémonie officielle du Trophée AIOCC 2012 aura lieu le jour du grand départ du Tour d'Italie, le 4 mai 2013 à Naples.

Prudhomme à la présidence

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, a de son côté été réélu à la présidence de l'AIOCC. Jean-François Pécheux directeur technique de la Grande Boucle, et Yves Vanassche, patron du Tour de Wallonie et du Grand Prix de Wallonie, ont quant à eux été reconduits en tant que Secrétaire Générale et Trésorier Général.

Et le comité, qui rassemble 115 courses sur la prochaine saison cycliste, a également confirmé sa position envers le Mouvement Pour un Cyclisme Crédible (MPCC) que bon nombre d'équipes souhaitent désormais rejoindre. Lotto-Belisol a notamment rejoint de mouvement le mois dernier. Pour favoriser le développement de cette association destinée notamment à rétablir l'image du cyclisme, l'AIOCC a décidé de faire confiance aux dirigeants de ce mouvement et donnera donc la priorité aux équipes du MPCC lors des futures sélections. Une bonne nouvelle pour Lotto-Belisol.

On rappellera que l'Association Internationale des Organisateurs de Courses Cyclistes (AIOCC) regroupe un ensemble d’épreuves cyclistes de toutes classes du calendrier professionnel sur route. Son but est "d’encourager le développement et la sauvegarde du sport cycliste par la collaboration des organisateurs d’épreuves internationales sur route, de tous pays." L’Association contribue en particulier à l’élaboration des calendriers routiers intercontinentaux auprès de l’UCI. Elle peut soumettre, après étude sur des sujets techniques et sportifs de sa compétence, ses propositions aux instances Internationales. L'AIOCC a été créée en 1956. L’assemblée générale de l’AIOCC 2013 aura lieu en Turquie.

Eric Cornu - Photo: ASO

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.