Luca Guercilena remplace Bruyneel à la tête de RadioShack-Nissan

Catégories : Brèves

cyclisme, Luca Guercilena, Leopard, RadioShack-Nissan, Flavio BeccaAncien de la Mapei et de Quick Step, l'entraîneur italien Luca Guercilena a passé un nouveau cap ce jeudi: il est devenu manager général de l'équipe RadioShack-Nissan, en remplaçement d'un Johan Bruyneel débarqué suite à la récente enquête de l'USADA. Coach discret au talent reconnu par tout le peloton, Guercilena fait surtout triompher l'ancienne équipe Leopard sur ce qui reste de l'ex-RadioShack...

Il fallait bien trouver un remplaçant à la tête de l'équipe américano-luxembourgeoise RadioShack-Nissan, après la décision du propriétaire de la formation Flavio Becca d'écarter Johan Bruyneel du poste de manager général. Vu son retour à la barre, l'investisseur du Grand-Duché savait qu'il avait désormais toutes les cartes en main pour réinstaurer une certaine stabilité luxembourgeoise sur une équipe difficile à gérer cette saison. Manque de succès, des blessures à répétition, une scission entre l'ancien manager et les frères Schleck, le contrôle positif de Fränk Schleck (qui ne sera pas réglé dans la semaine),... L'année a vraiment été compliquée pour Becca qui espérait faire de son équipe la N.1 avant l'hiver 2012.

Un ancien de la Mapei et de Quick Step

Mais qui pouvait prendre la tête de cette équipe? Le premier nom évoqué était celui de Kim Andersen, directeur sportif danois et confident des frères Schleck. Mais ses sept contrôles positifs lors de sa carrière de coureur allaient certainement jeter le discrédit sur un poste déjà mouillé par les agissements passés de Bruyneel. Becca a donc décidé de mettre en lumière Luca Guercilena, directeur sportif de l'équipe depuis le début du projet Leopard. L'Italien de 39 ans est un entraîneur reconnu au sein des pelotons, travaillant sous l'égide du célèbre professeur Aldo Sassi au sein de l'ancienne Mapei. Il a ainsi coaché de futures stars comme Fabian Cancellara, Filippo Pozzato ou Cadel Evans.

"De terribles orages"

Guercilena a ensuite poursuivi sa carrière chez Quick Step, toujours en tant qu'entraîneur plutôt que dans la voiture de directeur sportif, avant de changer de position chez Leopard voici deux ans. Il a également été promu à la tête de la sélection cycliste suisse, juste avant la course sur route des derniers Jeux olympiques de Londres. Et le voici désormais à la tête d'une véritable armada qu'il doit encore apprendre à manier pour enfin parvenir à des résultats concrets. "L'équipe a traversé de terribles orages, mais même les pires événements ont une conclusion. (...) Nous voulons être une équipe solide et stable, qui se fera connaître pour ses résultats", affirme le nouveau manager par voie de communiqué. 

Guercilena bénéficiera d'une équipe quasiment semblable, seulement amputée de quatre coureurs jusqu'à présent dont Daniele Bennati et Jakob Fuglsang. Mais les grands leaders de la formation honoreront leur contrat, une première victoire pour le manager italien. Mais la prochaine saison s'annonce déjà longue...

Gr.I. - Photo: RadioShack-Nissan

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.