Dr Del Moral: le "chat noir" avait d'autres occupations

Catégories : Dopage

cyclisme,dopage,lance armstrong,us postal,luis garcia del moral,fc barcelone,david ferrer,sara errani,uci,usadaL’Union Cycliste Internationale (UCI) poursuit sa revue complète du dossier de plus de mille pages de l’agence américaine antidopage (USADA) sur l’affaire Armstrong. Parmi les preuves rassemblées, bon nombre mettent en cause le manager de l’ancienne formation américaine, Johan Bruyneel, ou le médecin personnel d’Armstrong, le Dr Michele Ferrari. Mais un autre soigneur de l’équipe des postiers se voit également attribuer quelques achats de produits illicites et autres transfusions sanguines, tout aussi illégales: le Dr Luis Garcia del Moral.

Ce médecin espagnol, issu de Valence, a été une des têtes pensantes du programme de dopage mené par Armstrong et Bruyneel. Il distribuait des corticoïdes, des prescriptions de cortisone et de la testostérone. Il a également mené plusieurs transfusions sanguines selon Jonathan Vaughters, Christian Vande Velde, Tyler Hamilton et Floyd Landis. Il bénéficiait d’un véritable arsenal mais a, en raison des plus faibles résultats d’Armstrong en 2003, été licencié de l’équipe US Postal après la cinquième victoire du Texan sur le Tour de France. Depuis, le physicien de formation a ouvert son cabinet de médecine sportive à Valence et a enchaîné la visite de sportifs…

Errani: "Le meilleur médecin de Valence"

En 2006, Del Moral a débuté sa collaboration avec l’académie de tennis «Tennisval», dont sont issues bon nombre de stars d’aujourd’hui comme l’Espagnol David Ferrer (actuel 5e mondial), le Russe Marat Safin (ex-N.1 mondial) et sa sœur Dinara Safina (ex-N.1 mondiale) ou encore l’Italienne Sara Errani (N.8 mondiale grâce à sa finale à Roland Garros notamment). «C’était le meilleur médecin à Valence et il était normal que je travaille avec lui», a assuré Errani lors de l’US Open, en septembre, après quatre ans de collaboration avec le Dr Del Moral. «Mais comme il est impliqué dans cette affaire (Armstrong), je ne vais plus travailler avec lui». Une raisonnable décision mais un peu tardive, au vu de la réputation sulfureuse du médecin, appelé «chat noir» dans le milieu…

Avec le FC Barcelone et Valence aussi

L’ancien soigneur d’US Postal a également travaillé durant quelques semaines pour le FC Barcelone durant la saison 2003-2004. Mais la direction des Blaugrana a directement nié tout contrat. «Il n’a jamais été dans le staff de l’équipe. Il a pu travailler en tant qu’indépendant ou avec certains joueurs, mais certainement pas durant toute la saison», a expliqué le porte-parole du club. Pourtant, le Dr Del Moral se vante de cette collaboration sur son site internet «Performa SportConsulting». Et un an auparavant, Frank De Boer et Pep Guardiola étaient contrôlés positifs aux stéroïdes, mais bénéficiaient d’un certificat médical… Le Dr Del Moral affirme même avoir bossé avec le staff médical de l’équipe de football de Valence, sans que le club ne réagisse pour autant.

Bref, ce fameux médecin espagnol n’a pas agi que dans le cyclisme. Suspendu à vie par l’USADA, il ne risque pas de revenir de sitôt dans le monde sportif, mais les milieux du football et du tennis devraient s’interroger sur les agissements de ce «chat noir» par le passé…

Gr.I. - Photo: Archives Performa SportsConsulting

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.