GP Samyn: Démare a bien eu Boeckmans

Catégories : Route

cyclisme,gp samyn,wallonie, Demoitié, van melsen, Devillers, Kris Boeckmans, Arnaud Démare, FDJ-Big MatLe vent, les pavés, les champs: tout était réuni pour ouvrir la saison cycliste wallonne sur les routes hennuyères à l'occasion du traditionnel GP José Samyn. Entre Frameries et Dour, les supporters belges attendaient la victoire d'un de leurs compatriotes mais dans l'ultime ligne droite, le Français Arnaud Démare (FDJ) a dépassé un Kris Boeckmans (Vacansoleil) distrait. Deuxième victoire de la victoire pour le champion du monde espoirs.

Cette première course wallonne n'avait pas droit au grand soleil ou à des températures printanières. Les coureurs devaient plutôt se farcir un climat typiquement flandrien, de saison pour cette épreuve entre les pavés et les monts hennuyers. Si aucun favori ne semblait sortir du lot dans cette liste de partants, la course semblait bien plus disputée que d'habitude. Et les Wallons le savaient bien. Antoine Demoitié (Idemasports), Gilles Devillers (Landbouwkrediet) et Kevin van Melsen (Accent Jobs) lançaient la première attaque de la journée et prenaient jusqu'à neuf minutes d'avance en compagnie des autres Belges Iljo Keisse (Omega Pharma) et Dennis Vanendert (Lotto).

Le peloton est revenu trop tôt

L'aventure était cependant vouée à l'échec. Le peloton réagissait dès le premier passage sur la ligne d'arrivée à Dour et l'avance des cinq hommes de tête fondait comme neige au soleil. Garmin et FDJ unissaient leurs efforts pour regrouper le peloton et mener celui-ci à un sprint massif sur l'arrivée en faux-plat de la rue d'Elouges. Le groupe de tête était finalement repris, sans grande surprise, à 25 bornes de l'arrivée. Cela n'arrangeait toutefois pas les sprinters qui allaient avoir du mal à contrôler les attaques qui s'annonçaient nombreuses dans un final vallonné...

Ca roule fort, ça se retourne, ça attaque. Une dizaine de coureurs par-ci, cinq autres par-là. Personne ne semblait prendre le contrôle de la course dans ses 20 derniers kilomètres. Johan Le Bon (Bretagne) était l'un des principaux attaquants et tentait à plusieurs reprises de sortir du peloton. Mais chacun de ses essais se terminait par un échec... C'était ensuite au tour de Michal Kwiatkowski (Omega Pharma) de forcer la décision, sans plus de succès, le peloton revenait toujours, que ce soit grâce aux FDJ ou aux Garmin.

Arnaud Démare: "Un faux plat comme aux Mondiaux"

Pourtant, l'entame du sprint final, sur cette difficile ligne droite en faux-plat montant d'un kilomètre, était totalement décousu. Personne ne prenait vraiment les devants après l'échec des Omega Pharma-Quick Step, incapable de retrouver leur sprinter-maison, Francesco Chicchi. A 300 mètres du but, le Belge Kris Boeckmans (Vacansoleil) décidait donc de sortir en force, sans prendre son leader Romain Feillu dans la roue. Avec 20 mètres d'avance, le coureur de 25 ans semblait bien parti mais il se relevait trop tôt, se retournait, et laissait finalement le succès à Arnaud Démare, clairement le plus rapide dans ces 200 derniers mètres. Comme aux Mondiaux, l'an dernier. Mais cette fois, son compatriote Adrien Petit terminait troisième, derrière un Boeckmans déçu.

"Cette arrivée, c'était un faux plat comme j'aime", confirmait Démare à l'arrivée. "Cela ressemblait finalement aux Mondiaux à Copenhague, où j'ai gagné la course des espoirs. C'est une arrivée qui me plaisait et cela s'est confirmé grâce au travail énorme de l'équipe. Cela a super bien fonctionné. Au briefing, on avait demandé à ce qu'on travaille pour moi, on a donc changé les rôles par rapport à Kuurne-Bruxelles-Kuurne et on a réussi à faire ça merveilleusement."

Résultats de l'épreuve (Frameries > Dour, 187 km):

1. Arnaud Démare (Fra, FDJ-Big Mat)
2. Kris Boeckmans (Bel, Vacansoleil-DCM)
3. Adrien Petit (Fra, Cofidis)
4. Anthony Ravard (Fra, Ag2r-La Mondiale)
5. Giacomo Nizzolo (Ita, RadioShack-Nissan)
6. Maxime Vantomme (Bel, Team Katusha)
7. Romain Feillu (Fra, Vacansoleil-DCM)
8. Alexei Tsatevich (Rus, Rusvelo)
9. Jean-Luc Delpech (Fra, Bretagne-Schuller)
10. Matteo Trentin (Ita, Omega Pharma-Quick Step)

Gr.I. - Photo: ASO/Tour du Qatar

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.