Geox-TMC dit stop, Cobo dit encore

Catégories : Brèves

cyclisme, Geox-TMC, UCI, 2012, Juan José Cobo, transferts, MovistarC'en est donc bel et bien fini pour Geox-TMC et la société Bike Live, en charge de la formation italo-espagnole construite sur les bases de l'ancienne Saunier Duval. Mauro Gianetti et Josean Matxin Fernandez, les deux managers de l'équipe, ont décidé de jeter l'éponge malgré un nouveau délai accordé par l'Union Cycliste Internationale. Sans sponsor, la formation ne peut continuer et les coureurs sont actuellement à la recherche d'un nouveau contrat pour 2012. Et parmi ceux-ci, celui de Juan José Cobo est en tête.

Gianetti et Fernandez y ont cru jusqu'au bout mais Geox-TMC, entité créée l'année dernière autour de Denis Menchov et Carlos Sastre pour entrer dans le WorldTour, n'a finalement tenu qu'un an. Construite sur les bases de Saunier Duval, l'équipe italo-espagnole n'a pas tenu le choc face à la pression des sponsors, et ce malgré la victoire en dernière minute de l'étonnant Juan José Cobo sur le Tour d'Espagne. Geox est finalement parti sans raison valable et a laissé une formation sur la touche, à l'aube d'une possible licence pour la D1 cycliste.

Le Venezuela n'a pas rappelé

Difficile de retrouver un partenaire alors que la saison est terminée et que la Commission des licences vient déjà de distribuer la plupart de ces sésames pour le WorldTour. Geox-TMC, ou sa future structure, ne pourra même pas profiter du plus haut niveau l'an prochain. Gianetti et Fernandez ont pourtant été jusqu'au Venezuela pour obtenir le soutien de l'Office du tourisme et du gouvernement locaux, sans succès finalement. L'arrivée d'une multinationale pour sauver le team a même été évoquée, sans pour autant se concrétiser. Le dernier délai d'une semaine accordé par l'UCI n'a finalement pas plus aidé.

Cobo vers Movistar?

Le quotidien espagnol El Correio expliquait ainsi dans son édition de mercredi que les deux managers de la désormais ex-équipe cherchaient à recaser les coureurs qui leur avaient été fidèles, tel Juan José Cobo. C'est évidemment le gros poisson pour les autres équipes du WorldTour. Les dernières rumeurs font état d'un rapprochement avec la formation espagnole Movistar, où une alliance avec Alejandro Valverde, un de ses compagnons d'entraînement, n'est pas à exclure.

Et pour les autres? Le Russe Denis Menchov semble déjà avoir trouvé repreneur depuis l'annonce de l'arrêt de Geox chez Katusha, tout comme Xabier Florencio, ancien vainqueur de la Clasica San Sebastian. D'autres ont pris la direction de l'Amérique du Sud, à l'image du Colombien Mauricio Ardila Cano, parti du côté de Colombia-Coldeportes, qui a l'ambition de participer au Tour de France dans les prochaines années. Mais il reste encore onze coureurs à recaser pour sauver toute l'équipe en 2012. C'est le dernier objectif de Matxin et Gianetti...

La destination des coureurs de Geox-TMC en 2012:

Tomas Alberio (Ita) > ?
Mauricio Ardila Cano (Col) > Colombia-Coldeportes
David Blanco (Esp) > ?
Matthias Brändle (Aut) > Team NetApp
Giampaolo Cheula (Ita) > ?
Juan José Cobo (Esp) > Movistar ?
Daniele Colli (Ita) > Team Type 1
Marco Corti (Ita) > Colombia-Coldeportes
David De La Fuente (Esp) > ?
Fabio Duarte (Col) > Colombia-Coldeportes
Arkaitz Duran (Esp) > ?
Fabio Felline (Ita) > Androni Giocattoli
Xabier Florencio (Esp) > Team Katusha
Noé Gianetti (Ita) > ?
David Gutierrez (Esp) > ?
Dmitriy Kozontchuk > Team Katusha ?
Marko Kump (Svq) > Adria Mobil
Denis Menchov (Rus) > Team Katusha
Matteo Pelucchi (Ita) > Europcar
Daniele Ratto (Ita) > Liquigas-Cannondale
Rafael Valls (Esp) > Vacansoleil-DCM
Marcel Wyss (Sui) > ?

Gr.I.

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.