Une ligue cycliste parallèle face à l'UCI? L'idée fait son chemin

Catégories : Webzine

uci-logo.jpegDepuis le début de la saison 2011, de nombreuses distentions ont été observées au sein même du peloton avec l'idée d'une scission au sein de l'Union Cycliste Internationale (UCI) pour créer une ligue et un calendrier parallèles dès l'année prochaine. Selon le site Cyclingnews, le projet a fait son chemin et un dossier émanant du groupe financier Rotschild a été déposé au siège de l'UCI pour permettre l'arrivée d'un nouveau circuit en 2012 ou 2013.

A l'origine, l'interdiction des oreillettes avait mené à de nombreux soucis de compréhension entre l'UCI et diverses équipes, farouchement opposées à voir les radios disparaître des pelotons. Mais c'est un malaise plus profond qui était mis en avant par les formations, dont RadioShack et Garmin menaient la troupe. L'idée d'une répartition des bénéfices de l'UCI ainsi que des droits télévisuels a poursuivi son chemin dans la tête de nombreux dirigeants, parmi eux Jonathan Vaughters, président de l'association des groupes cyclistes professionnels (AIGCP). Bref, tout semblait prêt pour une scission et une future ligue parallèle gérée par les organisateurs des Grands Tours, ASO en tête.

10 nouvelles courses pour 14 équipes

Le projet a cependant été mis aux oubliettes avec l'arrivée d'accords sur ces fameuses oreillettes et la poursuite de son utilisation en 2012. Le groupe financier Rotschild est finalement revenu à la charge et a réécrit tout le dossier pour le déposer il y a peu sur le bureau de Pat McQuaid, président de l'UCI. L'envie de Rotschild ne serait pas forcément de se dissocier totalement de la fédération internationale mais plutôt de créer une ligue parallèle permettant à 14 équipes professionnelles de se battre sur un nouveau calendrier étonnant.

En effet, le groupe propose, selon Cyclingnews, la création de dix nouvelles épreuves par étapes de quatre jours, dont six disputées hors de l'Europe. Un contre-la-montre, une étape de montagne, une autre pour les sprinters et une dernière de moyenne montagne seraient ainsi au programme de ces nouvelles courses, sous le nom des World Series Cycling. Ces épreuves permettraient ainsi de créer un classement pour déterminer le meilleur coureur et la meilleure équipe de la saison.

ASO absent du projet?

Cependant, aucune mention d'ASO, organisateur des plus grandes épreuves du calendrier dont le Tour de France, dans ce fameux dossier qui espère obtenir l'aval de quatorze équipes pour cette future ligue. Il faut dire que Rotschild sait appâter les équipes en proposant un système financier permettant à chaque formation d'obtenir près d'1,5 millions d'euros de revenus grâce aux droits télévisuels, des bénéfices que l'UCI ne distribue pas pour l'instant.

Bref, l'ensemble semble bien utopique. Il faut en effet financer la création de ces dix nouvelles épreuves, obtenir l'accord des équipes et que celles-ci puissent convaincre leurs coureurs d'aller sur ces courses plutôt que sur les épreuves historiques de l'UCI. Aucune équipe n'a actuellement fait de commentaires sur cette possible ligue parallèle, qui pourrait être mise en place dès 2012 mais plus que probablement en 2013. Toujours est-il que l'UCI, de son côté, assure que le projet est "irréaliste", selon les propres mots de Pat McQuaid, alors qu'elle a acheté le nom de domaine "worldseriescycling.com" sur Internet. Les discussions dans les coulisses sont lancées...

Grégory Ienco

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.