Vinokourov préfère le chrono aux feuilles mortes

Catégories : Route

GilbertVino.jpgIl voulait continuer et l'avait annoncé en grande pompe à la fin de l'été avec le Tour de Lombardie comme objectif pour cette avant-dernière saison dans les pelotons. Mais Alexandre Vinokourov a décidé de changer ses plans en dernière minute et, après un entraînement avec Eddy Merckx et Philippe Gilbert sur les côtes italiennes, le Kazakh a annoncé sa future participation au Chrono des Nations, le célèbre contre-la-montre de fin de saison aux Herbiers.

Sa chute au Tour de France? Oubliée. Les tensions au sein de cette équipe Astana qu'il devait diriger? Balayées. Mais cette hanche qui l'a tant fait souffrir, il ne souhaite pas la briser une nouvelle fois en miettes. Certainement peu rassuré par les feuilles mortes qui tomberont sur le nouveau circuit du Tour de Lombardie, Alexandre Vinokourov a préféré faire l'impasse sur la dernière classique italienne, malgré l'annonce d'un come-back sur ces mêmes routes. "Je me sens bien sur les routes mais je ne veux pas prendre de risques pour ma santé", a-t-il lancé.

"Moins de chutes sur un contre-la-montre"

Après un dernier rendez-vous chez le médecin et un entraînement sur les côtes méditerrannéennes, le Kazakh a donc décidé de s'inscrire au Chrono des Nations qu'il avait remporté en 2009, deux mois à peine après son retour à la compétition suite à un contrôle positif sur le Tour de France 2007. Aux Herbiers, Vino se sent plus sûr. "C'est une discipline dans laquelle le risque de chute et tout de même moins élevé que lors d'une classique, au sein d'un peloton." Mais pas question de croire en la victoire, selon le Kazakh. "Je n'ai pas la prétention de me placer en favori, je viens surtout pour retrouver le rythme de course et pour saluer mes supporters."

Avant de se lancer pour une dernière saison (normalement) dans les pelotons pour ensuite prendre les rêves de l'équipe Astana, créée spécialement autour de ce leader qui n'est pas encore prêt à raccrocher le vélo,  malgré les rumeurs de retraite qui ont pesé sur lui tout cet été.

Gr.I.

 

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.