Christopher Sutton, le printemps australien du "Franco"

Catégories : Route

uci, cyclisme, tour wallonie picarde, sutton, mcewenLe sprinter australien de la formation Sky Christopher Sutton a remporté, vendredi à Poperinge, la 2ième étape du Tour de Wallonie Picarde-Circuit Franco-Belge. C’est l’automne en Picardie et en Flandre, mais aussi l’été indien. En Australie, c’est le printemps, celui du vélo, surtout!

Chris Sutton, c’est une de ces bombes du cyclisme dont l’Australie en a le secret. L’Aussie, vainqueur du sprint au Tour de Wallonie Picarde à Poperinge après ses succès à Kuurne-Bruxelles-Kuurne et à la 2e étape de la Vuelta, n’a que des éloges sur la spirale positive qui booste le cyclisme dans son pays. L a aidé son compatriote Matthew Goss (2e) au championnat du monde de Copenhague. "L’effet Cadel Evans, vainqueur du Tour de France, a généré un extraordinaire engouement pour le vélo, chez nous. Les écoles de formation sont en plein essor. Vraiment, nous sommes au printemps du cyclisme australien. La nouvelle formation GreenEdge en est un signe tangible." «Chris» a cependant opté pour rester dans les rangs de chez "Sky" l’an prochain. "L’ambiance dans cette équipe est très familial et ça me convient parfaitement. J’ai donc préféré y rester. Certes, je vais retrouver Mark Cavendish, le champion du monde, en 2012. Je ne sais pas si j’aurai moins de chance de gagner des sprints. De toute façon, il y a chez nous plusieurs sprinters à disposition. C’est un peu à chacun son tour… J’ai par exemple travaillé jeudi pour Russel Downing. Vendredi, j’ai joué ma carte personnelle avec succès."

Et le maillot jaune du Tour de Picardie est porté par un autre homme de « Down Under », le vétéran Robbie McEwen, vainqueur de la première étape, jeudi, à Péruwelz. Robbie a sagement préféré rentrer à l’aise dans le peloton de Poperinge, sentant le risque de chute dans les virages de la finale. On sait que le gaillard retournera vivre dans son pays d’origine après Paris-Tours. Il y rejoindra en 2012 la nouvelle formation GreenEdge pour une demi-saison. Il commencera à former les jeunes sprinters australiens avant d’intégrer le staff de l’équipe avec cette même fonction. C’est un autre signe du printemps de ce cyclisme qui n’en a pas fini de nous réserver des surprises!

Eric Cornu

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.