Skil-Shimano (et co.) veut sa licence WorldTour

Catégories : Brèves

cyclisme, 2012, WorldTour, Skil-Shimano, Iwan Spekenbrink, managerIwan Spekenbrink est un manager discret. Mais cette fois, le directeur général de l'équipe Skil-Shimano a décidé de sortir du bois pour la future saison qui marquera un tournant pour sa formation néerlandaise. Changement de nom, changement de quartier général, avant un changement de statut? Car derrière toutes ces nouveautés, Spekenbrink veut surtout passer dans le circuit WorldTour au plus vite.

Déjà ces dernières années, Skil-Shimano avait démontré qu'elle pouvait faire face aux meilleurs coureurs internationaux, sans pour autant obtenir des résultats exceptionnels. Qu'importe, le maillot était visible devant les caméras et les coureurs néerlandais et autres étaient félicités pour leurs offensives et leur travail à l'avant de la course, comme ce fut le cas à l'occasion du Tour de France 2009. Mais cela n'aide pas forcément l'équipe à grandir à long terme.

Le manager Iwan Spekenbrink a donc décidé de viser plus haut. Le WorldTour tout simplement, cette D1 du cyclisme qui fait rêver plus d'une équipe. Et on peut comprendre l'homme fort de Skil-Shimano quand on sait que deux licences risquent d'être délivrées à des équipes continentales pro (D2) suite à la disparition de HTC d'une part, et la fusion de RadioShack et de Leopard-Trek d'autre part. Il y a donc moyen de faire son entrée dans ce cercle restreint, mais faut-il encore se donner les moyens de ses ambitions.

10 millions d'euros de budget, un centre névralgique en France

Spekenbrink a donc demandé à Shimano, aux cycles Felt, déjà partenaire de la formation, et à la société Pearl Izumi, en charge de vêtements sportifs, d'unir leurs forces pour former le projet 1t4i, chargé de construire une nouvelle équipe au budget de près de 10 millions d'euros. La structure néerlandaise devrait rester en place avec des accents français. Le nouveau quartier général, nommé Experience Pro Cycling, sera d'ailleurs situé dans le sud de l'Hexagone et sera étonnamennet ouvert "aux amateurs de vélo, les cyclotouristes, les fans, les médias et les entreprises".

Le team se voudra également plus écologique et lancera une opération "CO2-neutre" pour éviter au maximum toute perte d'énergie. L'équipe sera également ambassadeur de l'organisation "Trees for Voyage", "dédié à la préservation de la nature à travers la réduction et compensation des émissions de CO2". Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes pour l'équipe néerlandaise qui bénéficiera en plus d'un contingent plus international avec les arrivées de John Degenkolb et Patrick Gretsch notamment.

Reste cependant un point important: la licence WorldTour. Malgré ce projet impressionnant, l'équipe n'est pas encore assurée d'avoir sa place en D1. De nouveaux critères sportifs ont été mis en place et Skil-Shimano ne les remplit que de justesse alors que l'Union Cycliste Internationale (UCI) doit encore étudier ce fameux dossier néerlandais, qui assure qu'une introduction en 2013 dans le circuit WorldTour ne serait pas mal non plus. En attendant, le projet 1t4i poursuit son éclosion et dévoilera son véritable nom en janvier prochain. Avec le champagne en prime?

Grégory Ienco 

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.