Tour de Wallonie Picarde: 25 équipes engagées

Catégories : Route

Tour Wallonie Picarde, uci, cyclisme, circuit franco-belgeNe dites plus désormais « Circuit Franco-belge » mais « Tour de Wallonie Picarde »! Le concept de l’épreuve chère au Cazeau Pédale de Templeuve est resté le même: quatre jours, quatre étapes d’une course de fin de campagne, à quelques jours des derniers rendez-vous internationaux.

Pourquoi ce changement de nom? Pour donner un nouvel élan, une nouvelle envergure, une meilleure identité « wallonne et picarde » à l’épreuve traditionnelle au fort ancrage dans le Hainaut occidental. Le « Tour de Wallonie picarde » 2011 sera, comme c’est le cas depuis de nombreuses années, la dernière épreuve à étape en Belgique, en Europe même. Et nombreux sont les coureurs qui recherchent ce genre de déroulé avant d’aborder les derniers grands moments internationaux d’un jour, en France, en Italie… Et puis, ce tout le monde continue à appeler le « Franco » (il faudra du temps pour s’en défaire…), c’est un long test light, sans grandes difficultés, « avec de nombreux circuits locaux, » se plaît à rappeler Louis Cousaert, patron de l’organisation. « Ça fait plaisir à nos sponsors, aux villes-étapes, au public et aux coureurs qui peuvent rouler pendant plus d’une heure à l’aise sur des circuits fermés. Sécurité avant tout! »

En ce qui est des nouveautés de cette année, on pointera, notamment, le parcours (voir ci-dessous), 667 km, sans plus, des étapes de 175 kilomètres grand maximum, peu de difficultés (si ce n’est quelque monts dans l’étape 2 qui rappelleront de loin les bosses flandriennes, si ce n’est le vent qui pourrait son rôle « bordurier » dans certains circuits locaux). Nouveauté encore, la retransmission des 3 premières étapes sur le réseau des tv locales via la chaîne tournaisienne NoTélé, la 4e étape bénéficiant d’un direct de 2 heures. Et puis, cet hommage au regretté Wouter Weylandt, vainqueur l’an dernier dans l’ultime étape à Tournai. Le coureur de la Quick Step, décédé accidentellement au Giro 2011, est d’ailleurs la vedette de l’affiche du « Tour » 2011. Un Tour qui arrivera sur la très large avenue en face de la gare de Tournai. Comme si on y organisait une grande répétition pour l’arrivée du Tour de France 2012 dans la cité des 5 clochers… Ceci est d’ailleurs confirmé, mais ça reste un secret… jusqu’au 18 octobre. ;-)

Les équipes engagées:

World Tour. BMC (Ballan, Phinney), Quick Step (Van Keirlsbulck), Saxo Bank (Cooke), Leopard Trek (Klemm), AG2R (Ravard), Sky (Flecha), Vacansoleil (leukemans, Marcato), Rabobank (Langeveld), Garmin-Cervelo (Hammond), RadioShack (McEwen, Sergent, Hermans), Katusha (Di Luca), Omega Pharma-Lotto (Blythe, Bakelants, Vanendert).

Continentales pros. Cofidis (Zingle, Duque, Sijmens, Keukeleire), Europcar, FDJ (ffredo, Delage), TopSport Vlaanderen (Wallays, Cornu, Jacobs), Saur Sojasun (Engoulvent), Verandas Willems-Accent (Degand, Habeaux, Van Landschoot), Farnese (Guardini), Skil Shimano.

Continentals. Wallonie-Bruxelles-Crédit Agricole (Van Houcke, Dufrasne Devillers, Dewitte, Prémont, Sténuit), Lotto Bodysol (Dron, Dernies), Doncker Koffie (Hulsmans), sélection nationale belge.

(Les noms des coureurs annoncés restent pour l’heure provisoires).

Les étapes:

29/09 Mouscron-Péruwelz (179,1 km).

30/09 Menin-Poperinge (159,2 km).

1/10 Antoing-Ichtegem (153,3 km).

2/10 Mons-Tournai (175,4 km.).

(www.circuitfrancobelge.com).

 

Eric Cornu

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.