Colnago-CSF Inox: l'avenir italien en marche

Catégories : Webzine

cyclisme, Enrico Battaglin, Sonny Colbrelli, Christian Delle Stelle, Andrea Di Corrado, Stefano Locatelli, Colnago-CSF Inox, transferts, 2012Depuis le scandale qui les a touché avec l’affaire Sella, la famille Reverberi, propriétaire de l’équipe Colnago-CSF Inox a décidé de changer sa stratégie: miser sur les jeunes, au label vert-blanc-rouge. Et Tout le monde le sait : Bruno et Roberto Reverberi ont toujours eu le nez fin pour dénicher les meilleurs talents de la botte italienne. Pour 2012, ils ont décidé de donner la chance à cinq d’entre eux.

Ils représentent ensemble pas moins de 22 victoires. Ils proviennent de plusieurs des meilleures équipes formatrices italienne : la Zalf Désirée, l’UC Trevigiani et de l’UC Bergamasca. Ces 5 jeunes ont connu les meilleurs directeurs sportifs: Gianni Faresin, Luciano Rui, Gianluca Valoti, Mirko Rossato, Oscar Pellicioli ou Antonio Bevilacqua. Ces 5 jeunes ont entre 20 et 22 ans. Présentation.

Enrico Battaglin: "Il faudra adapter ma préparation"

Le premier est né dans le cyclisme et son nom est évocateur: Enrico Battaglin est l’une des perles du cyclisme italien. Elle doit encore être polie mais le coureur originaire de Vicenza sait qu’il a tout pour s’améliorer au sein de la CSF. "J’ai couru en tant que stagiaire sur le GP Camaiore et le Trophée Melinda. J’ai eu de très bonnes sensations et j’ai réussi à obtenir une très belle septième place samedi dernier", explique le jeune coureur. "La CSF me fait confiance. Je m’y sens à mon aise car mes compagnons sont jeunes et italiens. Et puis je peux compter sur de grands "professeurs" que sont Bruno et Roberto Reverberi. De toute façon, j’ai déjà remarqué les points à améliorer. Par rapport aux amateurs, les professionnels courent différemment. Dans la première heure de course, on roule à fond et on laisse partir l’échappée. Avant de remettre le moteur en marche dans le final. Donc cela demande d'être bien placé. Mais il faut également digérer le kilométrage, le rythme dans les montées. Je ne changerai pas pour autant ma préparation hivernale mais je serai attentif à le faire progressivement. Le but est de s’adapter progressivement au monde pro et d’y être à son aise sans trop de pression, comme c’est de coutume à la CSF Colnago".

Sonny Colbrelli: "On ne manque rien dans cette équipe"

En amateurs, ils ont été coéquipiers à la Zalf. Enrico Battaglin, 22 ans, et Sonny Colbrelli, 21 ans, originaire de la région de Brescia, continueront à l’être encore la saison prochaine au sein de la CSF. Le sprinter feu follet, vainqueur d’une seule course mais auteur de nombreuses places d’honneurs, sera le nouveau fer de lance pour Sacha Modolo qu’il retrouvera (les deux se sont connus à la Zalf il y a deux saisons). "Le Tour du Danemark m’a ouvert les yeux", confirme Colbrelli. "Cela va vraiment fort dans le peloton. Mais je me suis vraiment trouvé à mon aise. Et puis la CSF, c’est vraiment génial comme équipe. Même comme stagiaire, tu ne manques de rien. Pour 2012, je suis vraiment content d’avoir choisi cette équipe car je vais pouvoir évoluer et trouver des espaces sans avoir la pression. De plus, je retrouve d’anciens compagnons comme Andrea Pasqualon, Gianluca Brambilla ou Sacha Modolo. Cela m’enlève le poids de l’insertion et il ne me restera plus qu’à continuer ma progression. Ce sera d’abord au Giro di Padania, où je finirai ma préparation pour les Mondiaux".

Christian Delle Stelle: "J'espère aller à Sanremo et sur le Giro"

Egalement sprinter, Christian Delle Stelle s’est distingué cette saison en remportant 7 victoires (dont Milano-Busseto et le Memorial Pezzoni) sous le maillot de l’UC Trevigiani. Ce sympathique lombard de 60 kg de muscles entend bien se distinguer également sous le maillot de la CSF. "Dès les premièrs courses, j’aimerais pouvoir m’imposer mais également apprendre et me mettre au service de l’équipe", explique Delle Stelle avant d'évoquer ses futurs objectifs en tant que pro. "Sans Zomegnan, le Giro sera moins dur et je pourrai faire quelque chose. Participer à Milan-Sanremo sera également quelque chose de super mais la finir, c’est autre chose. En tout cas, je sais que j’ai fait un très bon choix en signant à la CSF. Son personnel, son ambiance et ses coureurs ne pourront que m’apporter du bien. Ma participation au Tour du Danemark sous leur maillot m’en a donné la confirmation mais cela m’a également permis de voir que je dois impérativement travailler le passage des montées plus longues. Sur 2 ou 3 kilomètres, je tiens le rythme mais quand ils ouvrent les gaz, cela ne rigole plus. Actuellement, je suis concentré sur l’objectif des Mondiaux. Le parcours me convient et y faire quelque chose serait le juste cadeau pour remercier Mirko Rossato pour ce qu’il m’a apporté avant de passer pro."

Andrea Di Corrado: "Apprendre avant de penser aux résultats"

Enfin, Andrea Di Corrado et Stefano Locatelli sont les deux derniers jeunes coureurs que la Colnago a attirés chez elle. Tous les deux proviennent du Team Bergamasca Colpack. Parlons d’abord d’Andrea Di Corrado. Ce coureur originaire de Bergame s’est distingué cette saison en remportant 3 courses, notamment le GP Scomigo. Une saison pleine qui l’emmène directement dans une des équipes italiennes très cotées. « Quelle satisfaction! J’ai signé un contrat de deux ans avec la CSF et je vois ainsi mon rêve se réaliser. Un immense merci à ma famille et à la Colpack qui m’a formé, soutenu", s'écrie d'abord le coureur de 21 ans. "Tout s’est décidé très vite. J’ai reçu l’offre début août et j’ai tout de suite accepté. Actuellement, je suis stagiaire avec l’équipe canadienne Unitedhealthcare. Cela me donne déjà un aperçu du chemin à parcourir et de la préparation spécifique à effectuer. Des objectifs ? Apprendre, apprendre et encore apprendre. Avant de penser à faire un résultat personnel."

Stefano Locatelli: "J'ai refusé la Liquigas en 2010"

Compagnon d’Andrea Di Corrado, le grimpeur Stefano Locatelli est une pépite du cyclisme italien. Peut-être un peu fragile, ce talent a choisi, en 2010, de refuser une offre de la Liquigas. "J’ai fait un choix un accord avec mes proches. Cela a été un honneur de faire les stages que j’ai pu faire avec la Liquigas car je me suis entrainé avec divers champions. Certes, en étant resté une année de plus chez Colpack, j’ai été un peu en-dessous des attentes mais j’ai pu être plus constant. Et pour 2012, cela m’aidera. Au sein de la CSF, je trouverai la sécurité nécessaire pour grandir et évoluer pas à pas. Elle a toujours recueilli d’énormes satisfactions avec les jeunes et personnellement, j’espère pouvoir être l’une d’elle." Des objectifs pour 2012? "Très certainement avoir des petites satisfactions mais surtout donner un coup de main à l’équipe, tout en continuant à être plus constant dans mes prestations." Des courses préférées ? "Toutes les courses auxquelles je pourrai participer comme pro seront belles", conclut le jeune homme, récemment sur le Tour du Val d’Aoste.

Et selon toute vraisemblance, il se pourrait que la CSF accueille un ou deux autres néopros. Affaire à suivre.

Par Jérôme Christiaens - Photo: Colnago-CSF Inox
 
0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.