TDF - #17: Boasson Hagen double, Voeckler perd du temps

Catégories : Route

cyclisme, Tour de FranceAprès une mise en jambe de choc vers Gap, le peloton entre de plain pied dans les Alpes avec un hors-d'oeuvre de qualité vers Pinerolo. Si la météo a redonné le sourire aux survivants de cette Grande Boucle, la bataille a une nouvelle fait rage dans la descente. Pendant qu'Edvald Boasson Hagen (Sky) remportait son deuxième succès d'étape, Contador et Sanchez tentaient une nouvelle sortie, cette fois avortée par les Schleck, mais qui a failli être fatale à Voeckler, toujours en jaune.

Le massif alpin promettait déjà du spectacle. Elle en a déjà offert plus que durant l'ensemble du week-end pyrénéen avec cette attaque d'Alberto Contador (Saxo Bank) dans le col de Manse qui a mis le feu aux poudres. Et les coureurs repartaient de plus belle à l'occasion de la première incursion en haute altitude. Les offensives étaient une nouvelle fois légion dans les premiers kilomètres de plaine. Autour du fameux lac de Serre-Ponçon, 11 coureurs, dont Edvald Boasson Hagen (Sky), Linus Gerdemann (Leopard) et Thomas De Gendt (Vacansoleil), étaient parvenus à prendre près d'une minute sur le peloton avant que celui-ci réagisse rapidement et reprenne finalement du groupe de tête après une quarantaine de kilomètres de course.

Il ne fallait pas plus longtemps pour qu'un nouveau groupe sorte en force. 14 hommes trouvaient cette fois grâce aux yeux du peloton: Ruben Perez (Euskaltel), Maarten Tjallingii, Bauke Mollema (Rabobank), Dmitriy Fofonov (Astana), Dmitriy Muravyev (RadioShack), Andrey Amador (Movistar), Maciej Paterski (Liquigas), Edvald Boasson Hagen (Sky), Sylvain Chavanel (Quick Step), Sandy Casar (FDJ), Julien El Farès (Cofidis), Björn Leukemans, Borut Bozic (Vacansoleil) et Jonathan Hivert (Saur).

Roche et De Weert prennent leur revanche

Avec plus de six minutes d'avance au moment d'entamer les montées successives de Montgenèvre et de Sestrières, le groupe de tête avait le temps de voir venir et s'entendait parfaitement alors que le peloton temporisait avec l'équipe Europcar. Cela ne plaisait toutefois pas à Nicolas Roche (Ag2r) qui contrait en compagnie de Kevin De Weert (Quick Step) et Johnny Hoogerland (Vacansoleil) afin de revenir sur l'avant de la course. Et au fil des coups de pédale, le trio refaisait tranquillement son retard.

A cinq bornes du sommet de Sestrières, les poursuivants n'avaient plus que trois minutes de retard. Et plus que deux minutes en haut de la station italienne, mais sur Ruben Perez, sorti en solitaire et devant avec une minute d'avance sur ses anciens compagnons d'échappée. A l'arrière, le peloton avait pratiquement abandonné la poursuite. Mais il fallait encore se farcir une descente de 45 kilomètres et une côte de belle facture avant Pinerolo.

Perez gagne puis perd

Et avant cette dernière difficulté de la journée, personne n'arrivait à reprendre sur l'étonnant Perez, déjà en vue dans les descentes des Pyrénées. Le peloton se décidait tout de même à mettre en route dans les 30 derniers kilomètres avec Garmin et surtout Lampre aux côtés d'Europcar. Cela finissait donc à être défavorable à l'homme de tête qui commençait à perdre du temps, tout comme le trio De Weert-Roche-Hoogerland. La montée de Pramartino allait finalement s'avérer décisive, comme prévu. Puisque toutes les équipes de favoris, à savoir Leopard, BMC et Liquigas, remontaient dans les premières positions du peloton.

Perez résistait tant qu'il pouvait dans les premiers contre-forts de cette ultime montée alors que Fofonov et El Farès lançaient le feu d'artifices dans le groupe de poursuivants. Mais c'est Chavanel qui attaquait au bon moment pour prendre la première place, devant Perez, épuisé, et bientôt rejoint par Boasson Hagen. Le Norvégien faisait finalement sauter tout le monde et partait en solo sur ces pentes à 6%.

Contador pris dans le sandwich Schleck

Dans le peloton, malgré une chute au pied de la côte, les BMC menaient une nouvelle fois le rythme avant l'arrivée des Liquigas. Mais à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, Contador attaquait une nouvelle fois sur les petites routes italiennes, directement suivi par Andy Schleck (Leopard), Cadel Evans (BMC), Jelle Vanendert (Omega Pharma) et tous les autres favoris. Une deuxième salve arrivait quelques hectomètres plus loin, sans plus de dégâts. Avant que Frank Schleck (Leopard) en remette une, tout aussi avortée.

cyclisme,tour de france,perez,de weert,roche,hoogerland,edvald boasson hagen,contador,schleck

Alors que Boasson Hagen passait seul le sommet de Pramartino et laissait Hivert, victime d'une chute dans la descente finale, et Mollema à une demi-minute, les frères Schleck bloquaient Contador dans le premier peloton. Rein Taaramae (Cofidis) en profitait pour passer à l'offensive, voyant Rigoberto Uran (Sky), maillot blanc et adversaire direct, en difficulté. Et dans la descente, Samuel Sanchez (Euskaltel) prenait les commandes avec Contador alors que Voeckler risquait une chute, sans goûter le macadam italien.

Boasson Hagen continuait à fond pour remporter sa deuxième victoire sur le Tour de France devant Mollema et Casar. Et dans le peloton, Sanchez et Contador collaboraient une nouvelle fois en force pour reprendre des secondes sur les frères Schleck, Evans mais aussi Voeckler, victime de sorties de route aux mêmes endroits que Hivert. Finalement, le duo était repris à 300 mètres du but par les autres favoris où Frank Schleck gagnait le sprint. Alors que Basso et surtout le maillot jaune Voeckler terminaient une demi-minute derrière...

Résultats de la 17e étape (Gap > Pinerolo, 179 km):

1. Edvald Boasson Hagen (Nor, Team Sky) en 4h18'00"
2. Bauke Mollema (P-B, Rabobank) à 0'40"
3. Sandy Casar (Fra, FDJ) à 0'50"
4. Julien El Farès (Fra, Cofidis)
5. Sylvain Chavanel (Fra, Quick Step)
6. Dmitriy Fofonov (Kaz, Astana) à 1'10"
7. Maciej Paterski (Pol, Liquigas-Cannondale)
8. Dmitriy Muravyev (Kaz, Team RadioShack)
9. Jonathan Hivert (Fra, Saur-Sojasun) à 1'15"
10. Borut Bozic (Slo, Vacansoleil-DCM) à 2'20"
11. Andrey Amador (Crc, Movistar)
12. Ruben Perez (Esp, Euskaltel-Euskadi) à 2'37"
13. Björn Leukemans (Bel, Vacansoleil-DCM) à 3'35"
14. Nicolas Roche (Irl, Ag2r-La Mondiale) à 4'00"
15. Maarten Tjallingii (P-B, Rabobank)
16. Kevin De Weert (Bel, Quick Step)
17. Frank Schleck (Lux, Leopard-Trek) à 4'26"
18. Damiano Cunego (Ita, Lampre-ISD)
19. Samuel Sanchez (Esp, Euskaltel-Euskadi)
20. Cadel Evans (Aus, BMC Racing Team)
21. Jean-Christophe Peraud (Fra, Ag2r-La Mondiale)
22. Alberto Contador (Esp, Leopard-Trek)
23. Rein Taaramae (Est, Cofidis)
24. Andy Schleck (Lux, Leopard-Trek)
25. Jelle Vanendert (Bel, Omega Pharma-Lotto)
...
27. Rigoberto Uran (Col, Team Sky) à 4'33"
28. Thomas Voeckler (Fra, Europcar) à 4'53"
30. Tom Danielson (USA, Garmin-Cervélo)
31. Ivan Basso (Ita, Liquigas-Cannondale)
41. Maxime Monfort (Bel, Leopard-Trek) à 5'56"
46. Philippe Gilbert (Bel, Omega Pharma-Lotto) à 6'26"
58. Roman Kreuziger (Tch, Astana) à 12'36"
77. Thomas De Gendt (Bel, Vacansoleil-DCM) à 14'15"
78. Gianni Meersman (Bel, FDJ)
81. Robert Gesink (P-B, Rabobank)
104. Jurgen Roelandts (Bel, Omega Pharma-Lotto)
105. Romain Zingle (Bel, Cofidis)
116. Levi Leipheimer (USA, Team RadioShack)
123. Thor Hushovd (Nor, Garmin-Cervélo)
134. Dries Devenyns (Bel, Quick Step)
138. Fabian Cancellara (Sui, Leopard-Trek)
153. Tyler Farrar (USA, Garmin-Cervélo)
166. Mark Cavendish (G-B, Team HTC-High Road)

Classement général provisoire:

1. Thomas Voeckler (Fra, Europcar) en 73h23'49"
2. Cadel Evans (Aus, BMC Racing Team) à 1'18"
3. Frank Schleck (Lux, Leopard-Trek) à 1'22"
4. Andy Schleck (Lux, Leopard-Trek) à 2'36"
5. Samuel Sanchez (Esp, Euskaltel-Euskadi) à 2'59"
6. Alberto Contador (Esp, Saxo Bank-Sungard) à 3'15"
7. Damiano Cunego (Ita, Lampre-ISD) à 3'34"
8. Ivan Basso (Ita, Liquigas-Cannondale) à 3'49"
9. Tom Danielson (USA, Garmin-Cervélo) à 6'04"
10. Rigoberto Uran (Col, Team Sky) à 7'36"
11. Jean-Christophe Peraud (Fra, Ag2r-La Mondiale) à 7'53"
12. Kevin De Weert (Bel, Quick Step) à 8'07"
13. Rein Taaramae (Est, Cofidis) à 8'35"
14. Pierre Rolland (Fra, Europcar) à 10'03"
15. Sandy Casar (Fra, FDJ) à 10'33"
16. Haimar Zubeldia (Esp, Team RadioShack) à 10'38"
17. Arnold Jeannesson (Fra, FDJ) à 10'52"
18. Jelle Vanendert (Bel, Omega Pharma-Lotto) à 11'39"
19. Peter Velits (Svq, Team HTC-High Road) à 12'06"
20. Jérôme Coppel (Fra, Saur-Sojasun) à 12'44"
21. Nicolas Roche (Irl, Ag2r-La Mondiale) à 14'06"
22. Rob Ruijgh (P-B, Vacansoleil-DCM) à 15'01"
23. Vladimir Karpets (Rus, Team Katusha) à 18'42"
24. Gorka Verdugo (Esp, Euskaltel-Euskadi) à 18'45"
25. Yuriy Trofimov (Rus, Team Katusha) à 21'14"
...
29. Philippe Gilbert (Bel, Omega Pharma-Lotto) à 22'23"
30. Maxime Monfort (Bel, Leopard-Trek) à 23'31"
31. Levi Leipheimer (USA, Team RadioShack) à 29'34"
33. Tony Martin (All, Team HTC-High Road) à 33'50"
43. Dries Devenyns (Bel, Quick Step) à 48'50"
44. Robert Gesink (P-B, Rabobank) à 49'11"
55. Thor Hushovd (Nor, Garmin-Cervélo) à 1h00'26"
77. Jurgen Roelandts (Bel, Omega Pharma-Lotto) à 1h28'01"
79. Björn Leukemans (Bel, Vacansoleil-DCM) à 1h29'21"
88. Thomas De Gendt (Bel, Vacansoleil-DCM) à 1h36'37"
110. Gianni Meersman (Bel, FDJ) à 1h59'48"
113. Roman Kreuziger (Tch, Astana) à 2h02'42"
124. Mark Cavendish (G-B, Team HTC-High Road) à 2h10'00"
152. Romain Zingle (Bel, Cofidis) à 2h28'55"
169. Fabio Sabatini (Ita, Liquigas-Cannondale) à 2h53'02"

Classement par points:

1. Mark Cavendish (G-B, Team HTC-High Road) 320 points
2. José Joaquin Rojas (Esp, Movistar) 285
3. Philippe Gilbert (Bel, Omega Pharma-Lotto) 250
4. Thor Hushovd (Nor, Garmin-Cervélo) 235
5. Edvald Boasson Hagen (Nor, Team Sky) 173
6. André Greipel (All, Omega Pharma-Lotto) 170
7. Cadel Evans (Aus, BMC Racing Team) 165
8. Tyler Farrar (USA, Garmin-Cervélo) 141
9. Mickaël Delage (Fra, FDJ) 122
10. Jérémy Roy (Fra, FDJ) 107

Classement de la montagne:

1. Jelle Vanendert (Bel, Omega Pharma-Lotto) 74 points
2. Samuel Sanchez (Esp, Euskaltel-Euskadi) 72
3. Jérémy Roy (Fra, FDJ) 45
4. Sylvain Chavanel (Fra, Quick Step) 38
5. Andy Schleck (Lux, Leopard-Trek) 28
6. Ruben Perez (Esp, Euskaltel-Euskadi) 26
7. Cadel Evans (Aus, BMC Racing Team) 26
8. Frank Schleck (Lux, Leopard-Trek) 24
9. Johnny Hoogerland (P-B, Vacansoleil-DCM) 22
10. Sandy Casar (Fra, FDJ) 19

Classement du meilleur jeune:

1. Rigoberto Uran (Col, Team Sky) en 73h31'25"
2. Rein Taaramae (Est, Cofidis) à 0'59"
3. Pierre Rolland (Fra, Europcar) à 2'27"
4. Arnold Jeannesson (Fra, FDJ) à 3'16"
5. Jérôme Coppel (Fra, Saur-Sojasun) à 5'08"
6. Rob Ruijgh (P-B, Vacansoleil-DCM) à 7'25"
7. Andrey Zeits (Kaz, Astana) à 27'00"
8. Cyril Gautier (Fra, Europcar) à 30'08"
9. Geraint Thomas (G-B, Team Sky) à 36'07"
10. Robert Gesink (P-B, Rabobank) à 41'35"

Grégory Ienco - Photo: Pool/Tim De Waele

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.