TDF: Philippe Gilbert s'insurge

Catégories : Route

tour de france,philippe gilbert,wim vansevenant,dopage,cyclismeDécidément le cyclisme n'en finira pas avec le dopage. La toute dernière affaire, celle de l'ancien coureur Belge Wim Vansevenant, pose bien des questions, tout en se demandant si l'organisation de lutte contre ce fléau est bien placée. Retraité depuis 2008, Vansevenant était bel et bien encore présent dans le cyclisme, en assurant la fonction de chauffeur de bus VIP au sein de la formation Omega Pharma-Lotto. De là en en tirer des conclusions... Pour notre part, nous nous limiterons à exposer les faits, mais pour certains l'amalgame devient source de jouissance.

L'intéressé affirme que ce paquet (voir ICI) lui était destiné, et qu'en aucune manière il ne pouvait servir aux coureurs d'Omega. Dont acte. Par contre, au sein de cette équipe se trouve un certain Philippe Gilbert, numéro un mondial, et depuis dimanche à Hooglede-Gits, nouveau champion de Belgique. Il n'en faut pas tant pour que la rumeur s'envole, et que de petits esprits y trouvent de quoi alimenter les conversations. Pour Philippe, trop "is te vel", et il s'en est d'ailleurs expliqué à nos confrères de l'AFP: "Je tiens à affirmer haut et fort que je n'ai rien à voir dans cette sombre histoire. J'ai prouvé depuis des années mon engagement contre le dopage grâce à mon sérieux et mon entraînement. L'amalgame avec cette personne est le fruit de l'imagination de certaines personnes mal intentionnées". On imagine mal, d'ailleurs, le coureur Wallon avoir recours à ces produits, alors que depuis le début de la saison il a remporté 14 succès, et donc devient le coureur le plus contrôlé de la planète.

Très fâché, Gilbert l'est, et on le comprend aisément: "J'ai appris la nouvelle de l'affaire concernant l'ancien coureur de l'équipe OmegaPharma Lotto ce matin (mercredi). Ce fut un terrible choc car ce genre d'information ne devrait plus exister alors que le monde du cyclisme se bat contre le dopage avec vigueur. Mais le pire, ce sont les amalgames qu'on en fait. J'en suis aujourd'hui la victime car certains se permettent d'associer mon nom à ce coureur. Mon seul tort est de porter les mêmes couleurs que l'équipe de cet ancien coureur." Voilà un coureur qui, jusqu'à preuve du contraire, fait son métier avec une grande sagesse, prit le temps pour en arriver où il est, qu'une affaire extérieure vient "déjà" éclabousser à deux jours du Grand départ du Tour de France 2011. Certes, Philippe Gilbert ne peut être impliqué dans cette histoire, mais voilà il fait partie de la même formation que l'intéressé, même si ce dernier fut "écarté" par le management.

Philippe Gilbert semble très touché par ce qui se passe, et d'emblée il affirme: "Je viens d'ailleurs mandater mon avocat pour se rapprocher de mon équipe afin de défendre au mieux mon intégrité face aux éventuelles attaques diffamatoires", insistait-il. "Je tiens à rassurer mes supporters. Je suis au départ du Tour de France avec encore plus de motivation, prêt à me battre pour prouver sur le terrain ma probité". On le comprend, les premiers tours de roues devraient être difficile pour le nouveau champion de Belgique, et toute sa formation, car depuis hier la "chasse" est ouverte. Pauvre monde, alors que certains font tout pour enrayer le dopage, d'autres (qui n'ont jamais rien fait de mieux que lanterne rouge...) se plaise à compliquer les choses. Dans quels buts ? Pour l'argent ? On y verra très rapidement plus clair, et gardons en mémoire les magnifiques victoires de Philippe Gilbert, et le professionnalisme et la grande classe de la formation Omega Pharma-Lotto.

Par Robert Genicot (avec AFP)

2 Commentaire Lien permanent Imprimer

Commentaires

  • Clair qu'autour du petit monde du vélo gravite une masse de gens cherchant à se faire du pognon facilement face à la bêtise (manque d'éducation) de certains coureurs. Cependant, le milieu cycliste est certainement le domaine sportif le plus contrôlé et in fine un chipoteur termine toujours suspendu. Quid du milieu tennistique & footbalistique ? Quid du mileu sportif au USA type football américain où le dopage est accepté voire suggéré.
    Celui qui triche pourrit également sa santé et les vrais champions eux le sont encore après leur carrière.
    Quant à Philipe Gilbert, c'est un beau champion que nous apprécierons voire continuer dans la durée (sans même tout gagner).

  • Pas tres beau de dire que ce gars n'a jamais rien fait de mieux que lanterne rouge!Il a été un équipier surement apprécié a son époque sinon on ne l'aurait pas intégré dans l'équipe du tour.Certains coureurs vouent leur carrière a faire le boilot ingrat pour un leader sans se soucier de leurs résultats.je trouve très petit ce genre de commentaire.

Les commentaires sont fermés.