Bientôt dans les pelotons : Lotto-Belgacom-Adecco

Catégories : Webzine

Philippe Gilbert - Amstel Gold Race.pngLe cyclisme se lance sur le terrain de la politique. Ou plutôt, les politiques se sont lancés sur le terrain de la Petite reine. Avec les récentes performances des coureurs belges sur les récentes classiques, la volonté du gouvernement (démissionnaire depuis plus d’un an, précisons-le) est de faire revivre une grande équipe cycliste belge avec les meilleurs coureurs du plat pays dans l’effectif. Avec la future scission d’Omega Pharma-Lotto, le projet tombe à pic. Reste cependant à convaincre un certain Philippe Gilbert.

Par Grégory Ienco.

Depuis quelques semaines, les rumeurs d’une sécession entre Omega Pharma, groupe pharmaceutique dirigé par Marc Coucke, et la Loterie Nationale belge, dont le ministre de tutelle Didier Reynders tire les ficelles, étaient de plus en plus fréquentes. Difficile de canaliser les envies de Coucke de s’internationaliser afin d’offrir à Philippe Gilbert tout ce dont il a besoin pour dévoiler son talent alors que de l’autre côté, la formation doit rester un maître-mot après 25 ans au service du cyclisme belge, depuis les plus jeunes jusqu’aux professionnels.

« Un projet avec les meilleurs Belges »

Ce matin, le quotidien belge néerlandophone De Morgen révélait finalement qu’un projet était tenu dans le secret dans les hautes sphères politiques : faire naître une « super équipe » belge avec la formation en tête mais aussi et surtout Gilbert comme fer de lance. La Loterie Nationale, qui investit déjà 4,5 millions d’euros dans l’équipe actuelle, offrirait plus de six millions et recevrait l’aide de Belgacom, ancienne société publique belge de télécommunications, et Adecco, boîte suisse d’intérim mais dirigée par un compatriote de Gilbert. « Notre projet doit évidemment porter sur le long terme et devrait accueillir les meilleurs coureurs belges », assure-t-on dans l’entourage du ministre des Finances.

« Visions trop divergentes »

Belgacom confirmait l’information dans la matinée alors que la Loterie Nationale ne tardait pas d’officialiser la future séparation avec Omega Pharma, cité aux côtés de Quick Step l’an prochain mais dont les contacts avec les récents investisseurs tchèques ne semblent pas être en bonne voie selon nos informations. Le directeur du marketing, Marc Friederickx, annonçait ainsi que « les visions des deux sponsors sur un futur projet commun sont en effet trop divergentes », selon un communiqué de presse diffusé via l’agence de presse Belga. « Nous avons collaboré de manière constructive avec Omega Pharma pendant de nombreuses années et je tiens à les remercier pour cela. (…) Désormais, nous souhaitons créer une équipe Lotto accessible, populaire et professionnelle qui crée des chances pour les talents cyclistes belges, qui bénéficiera d’un capital de sympathie énorme ».

Bref, le divorce semble consommé entre les deux groupes qui sont toutefois prêts à continuer main dans la main jusqu’en fin de saison pour au moins assurer les résultats sur le Tour de France et la suite de la saison. Cela risque toutefois de peser dans l’esprit des coureurs. Gilbert serait, selon des premiers bruits de couloirs, prêt à rejoindre ce nouveau projet belge même si, et Vincent Wathelet, son ami et manager officieux, le répète à longueur de temps, le Remoucastrien veut se baser sur des critères sportifs et financiers. Et si Björn Leukemans, par exemple, le rejoignait ? Cela apporterait en tout cas du crédit à ce projet. Pendant ce temps, Jurgen Van den Broeck serait plus porté vers l’internationalisation avec Omega Pharma.  Mais cela, on ne le saura que cet hiver ou, au plus tôt, cet été, durant le Tour de France, lorsque les tractations seront très nombreuses…

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.