pietro caucchioli

  • Franco Pellizotti: blanchi d’abord, suspendu deux ans ensuite

    Catégories : Dopage

    Certains doutaient de la validité du passeport biologique, mis en place en 2008 dans le peloton cycliste mais remis en cause suite à l’innocence proclamée de Franco Pellizotti par le Comité Olympique Italien (CONI) malgré des données suspectes. Finalement, l’Union Cycliste Internationale (UCI) avait décidé de faire appel et a finalement eu gain de cause devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne. Voici désormais Pellizotti suspendu deux ans en raison d’un passeport biologique suspect.

    Lire la suite

    0 Commentaire Lien permanent Imprimer