monte crostis

  • Un Giro spectaculaire... ou presque

    Catégories : Webzine

    Logo - Giro.jpgEn octobre 2010, à l’occasion de la présentation du Tour d’Italie à Milan, l’organisateur du Giro, Angelo Zomegnan, avait assuré que son épreuve version 2011 serait certainement la plus spectaculaire depuis une vingtaine d’années. Le parcours offrait en effet un parfait terrain de jeu pour les grimpeurs et autres attaquants qui souhaitaient piéger l’un ou l’autre favori. Mais au bout de deux semaines de course, on se rend bien compte qu’un favori, Alberto Contador, sort du lot. Et on voit mal qui pourrait le déloger de la première marche du podium.

    Lire la suite

    0 Commentaire Lien permanent Imprimer
  • Giro: le Monte Crostis est retiré

    Catégories : Brèves

    Logo - Giro.jpgL'Union Cycliste Internationale a écouté les plaintes des coureurs: le Monte Crostis, col dont les 5 premiers kilomètres de descente sont en graviers, a été retiré sur ordre de la fédération. L'organisation du Tour d'Italie va donc devoir trouver une solution de rechange pour parvenir jusqu'au Monte Zoncolan, arrivée de la 14e étape, ce samedi.

    Lire la suite

    0 Commentaire Lien permanent Imprimer
  • Giro: le Monte Crostis est maintenu

    Catégories : Brèves, Route

    cyclisme, Giro, Tour d'Italie, Monte CrostisSuite au décès accidentel de Wouter Weylandt, lundi dernier, sur les routes du Tour d'Italie, et aux protestations des coureurs au terme de l'étape des Strade Bianche, l'organisation du Giro avait annoncé qu'il allait reconsidérer le tracé de la 14e étape, et plus précisément la descente en graviers du Monte Crostis.

    Lire la suite

    0 Commentaire Lien permanent Imprimer
  • Tour d’Italie: un parcours encore plus spectaculaire

    Catégories : Route

    cyclisme, Giro, Tour d'ItalieL’Italie fête le 150e anniversaire de sa réunification. Mais pour oublier les fantasmes et autres faits divers de Silvio Berlusconi, les transalpins iront plutôt sur les routes pour faire la fête au vélo et acclamer le peloton qui s’élancera en ce mois de mai de Turin à Milan pour plus de 3000 kilomètres d’un parcours intense et spectaculaire. Trois contre-la-montre, huit arrivées au sommet, des Strade Bianche et même une étape accumulant plus de 6.000 mètres de dénivelé. « Le Giro sera dur mais c’est parce que le Giro doit être dur« , assurait Angelo Zomegnan, organisateur de l’épreuve. En effet, pour succéder à Ivan Basso au palmarès, il va falloir cravacher…

    Lire la suite

    0 Commentaire Lien permanent Imprimer