enecotour

  • Eneco Tour - #4: Kittel, clap deuxième, Boonen en blanc

    Catégories : Route

    cyclisme,uci,enecotour,boonenÉtape la plus longue de cet Eneco Tour 2012, avec 213 km au programme, et un scénario habituel voyant une longue échappée, à six cette fois, reprise à une bonne dizaine de bornes du but, et un sprint massif pour ponctuer. Six hommes firent donc une bonne publicité pour leurs sponsors, tandis que Marcel Kittel remportait l'emballage final, devant Roelandts, Nizzolo et Tom Boonen, qui prend la tête du général.

    Lire la suite

    0 Commentaire Lien permanent Imprimer
  • Eneco Tour - #3: Bos en patron à Genk

    Catégories : Route

    enecotour.pngLes écarts du général se devaient d'être quelque peu bousculés avec cette troisième étape, même si celle-ci s'offrait aux routiers-sprinters. La bande à Bono, composée de quatre coureurs, partie au km 33 ne put toutefois résister à la meute, et c'est dans un sprint massif que se concluait l'étape arrivant dans la cité minière de Genk, soit l'entrée en Belgique. Théo Bos se fit plaisir en réglant Degenkolb et Haussler, tandis que Phinney et Kittel se voyaient retardés sur crevaison dans les cinq dernières bornes.

    Lire la suite

    0 Commentaire Lien permanent Imprimer
  • Eneco Tour - #1: Marcel Kittel devant Demare et Phinney

    Catégories : Route

    enecotour.pngL'absence de pluie n'empêcha pourtant pas une chute au peloton, alors que l'on s'apprêtait à l'emballage final. Au 2 km, les équpes des sprinters s'activaient, et les coups de coudes aussi. Une chute coupa la meute en deux, voyant une quinzaine de coureurs se présenter sur la ligne. Marcel Kittel prenait le meilleur sur le Français Arnaud Demare et l'Américain Taylor Phiney. Le champion de Belgique, Tom Bonen, ne prenait pas part au sprint, semble-t-il trop dangereux.

    Lire la suite

    0 Commentaire Lien permanent Imprimer
  • Eneco Tour: La bouteille à ancre

    Catégories : Brèves

    EnecoTourLogo.pngL'EnecoTour 2011 s'élance ce lundi, avec un prologue aux Pays-Bas dans la ville d'Amersfoort (5,7 km), pour un total de 967,8 bornes, répartis entre la Hollande et la Belgique. Alternance entre étapes plates et accidentées, et un homme à battre, le champion de Belgique, Philippe Gilbert. Du moins, la plupart des amateurs pensent qu'effectivement le Wallon ne peut être arrêté dans sa quête de victoires, tant il survole le peloton. Et pourtant, chacun sait qu'il est plus difficile de durer, que de paraître. Les candidats au succès final sont nombreux et Omega Pharma-Lotto aura fort à faire pour tenter de ramener le titre.

    Lire la suite

    0 Commentaire Lien permanent Imprimer