BinckBank Tour : le rendez-vous traditionnel des candidats au prochain maillot arc-en-ciel

Catégories : Route

Si le nom de l’ancien Tour du Benelux (devenu Tour de Belgique et des Pays-Bas au fil des années) a été modifié à l’occasion de la 13e édition de l’épreuve belgo-néerlandaise, le BinckBank Tour offre toujours des étapes taillées pour les sprinters, les rouleurs et les puncheurs, avec un final traditionnel emmenant les coureurs dans le Limbourg néerlandais, dans les Ardennes wallonnes avant l’habituelle étape sur le Mur de Grammont. Rien de nouveau sous le ciel de Golazo, organisateur de l’événement, qui a trouvé la formule idéale pour attirer les classicmen qui veulent parfaire leur condition en vue des prochains championnats du monde, dans moins d’un mois et demi.

Un parcours de classiques

Affublé d’un nouveau sponsor, le Tour du Benelux - sans le Luxembourg donc, c’est une habitude depuis 13 ans – proposera un parcours pour le moins traditionnel au peloton qui se présentera dès ce lundi à Breda pour une semaine intense entre les différents profils qui se présentent aux quatre coins de la Belgique et des Pays-Bas. De la plaine bordée par le vent du nord des Pays-Bas et de la Côte belge, aux Ardennes flamandes en passant par les vallons limbourgeois ou les buttes ardennaises, en Wallonie. Le parcours proposé à l’occasion de cette édition 2017 se veut une nouvelle fois traditionnel et offrira l’occasion aux puncheurs de se dévoiler, quatre mois après les classiques printanières qui empruntaient ces mêmes routes.

Sagan et Van Avermaet : encore un duel en vue

En vue d’une deuxième partie de saison marquée par les championnats du monde organisés dans la cité norvégienne de Bergen, du 17 au 24 septembre, cette épreuve apparaît comme une préparation idéale, et une alternative au Tour d’Espagne, qui propose des tracés de plus en plus montagneux et ardus. Il n’est donc pas illogique de retrouver sur ces routes de Belgique et des Pays-Bas le champion du monde en titre Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), qui a déjà confirmé son retour en condition en remportant deux étapes sur le récent Tour de Pologne, ou encore le champion olympique Greg Van Avermaet (BMC), toujours placé comme N.1 mondial et décidé à poursuivre cette saison sur la plus haute marche du podium. Ces deux coureurs seront donc attendus aux avant-postes, tout comme le vainqueur du Tour des Flandres Philippe Gilbert (Quick Step), déçu de son Tour de France et décidé à remettre la machine en marche en vue du Mondial. Lotto-Soudal comptera pour sa part sur ses deux jeunes pépites belges, Tim Wellens, double vainqueur de l’ex-Eneco Tour, et Tiesj Benoot, bien en vue sur la Grande Boucle.

La révélation de Van Aert ?

Le vainqueur du Giro Tom Dumoulin (Sunweb) affichera également une certaine motivation après sa bonne troisième place sur la Clasica San Sebastian, pour son retour aux affaires. Son compatriote Niki Terpstra (Quick Step), vainqueur sortant, pourrait également tirer son épingle du jeu après une première partie de saison en demi-teinte. Et côté belge, les favoris ne manquent pas avec notamment Sep Vanmarcke (Cannondale-Drapac), quatrième de la RideLondon Classic sur un terrain pourtant moins propice à ses accélérations, le champion de Belgique Oliver Naesen (Ag2r-La Mondiale), révélation de ce début d’année, ou encore Jens Keukeleire (Orica-Scott), tout juste de retour des championnats d’Europe à Herning. Enfin, attention au champion du monde de cyclo-cross Wout Van Aert (Vérandas Willems-Crelan), surprenant dixième du Tour de Belgique en mai dernier, vainqueur du Grand Prix Cerami et encore troisième d’Á Travers le Hageland, samedi. Le jeune puncheur belge de 22 ans a développé une certaine aisance sur la route et dans les contre-la-montre, qui pourrait lui permettre de surprendre ces adversaires du niveau WorldTour. Il s’agira d’un premier test grandeur nature pour le spécialiste des labourés.

Le mode d'emploi de la 13e édition du BinckBank Tour :

Dates : du lundi 7 août au dimanche 13 août 2017.

Étapes : sept étapes, dont six étapes en ligne et un contre-la-montre individuel de 9 km.

Distance : 1080,3 kilomètres

Météo : nuageux avec risque d'averses durant les quatre premières étapes, retour d'éclaircies vendredi, de nouveau des averses samedi et dimanche. Températures entre 17 et 23°C.

Télévision :
- En direct dès 15h00 sur La Une (RTBF) avec les commentaires de Laurent Bruwier et Gérard Bulens.
- En direct dès 15h00 sur Één/Sporza (VRT) avec les commentaires de Michel Wuyts et José De Cauwer.
- En direct dès 15h00 sur Eurosport.

Liste des partants : cliquez ici pour voir la liste des engagés.

Palmarès :
2016 Niki Terpstra (P-B)
2015 Tim Wellens (BEL)
2014 Tim Wellens (BEL)
2013 Zdenek Stybar (Tch)
2012 Lars Boom (P-B)
2011 Edvald Boasson Hagen (Nor)
2010 Tony Martin (All)
2009 Edvald Boasson Hagen (Nor)
2008 José Ivan Gutierrez (Esp)
2007 José Ivan Gutierrez (Esp)

Les cartes de la 13e édition du BinckBank Tour :

binckbank tour,cyclisme,eneco tour,grammont,houffalize

1re étape - Lundi 7 août : Breda (P-B) > Venray (P-B) (169,8 km)

2e étape - Mardi 8 août : Voorburg (P-B) > Voorburg (P-B) (9 km, CLM individuel)

3e étape - Mercredi 9 août : Blankenberge (Bel) > Ardooie (Bel) (185 km)

4e étape - Jeudi 10 août : Lanaken (Bel) > Lanaken (Bel) (154,2 km)

5e étape - Vendredi 11 août : Sittard-Geleen (P-B) > Sittard-Geleen (P-B) (167,3 km)

6e étape - Samedi 12 août : Riemst (Bel) > Houffalize (Bel) (203,7 km)

7e étape - Dimanche 13 août : Essen (P-B) > Grammont (Bel) (191,3 km)

Gr.I. - Graphiques : BinckBank Tour/Golazo/ProCyclingMaps - Photo : RCS Sport/La Presse/Tirreno-Adriatico

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel