Tour de Belgique : notre présentation complète de l'édition 2017

Catégories : Route

Pendant que le Tour d'Italie attire tous les regards des fans de la Petite Reine, le mois de mai reste particulièrement chargé pour les cyclistes des quatre coins du monde. Même en Europe, les courses se succèdent loin de la Botte. Après les Quatre Jours de Dunkerque et le Tour de Norvège, place donc en cette dernière semaine de Giro au Tour de Belgique. L'épreuve nationale proposera une nouvelle fois un tracé taillé pour les rouleurs.

Au-delà de ses problèmes de sécurité que l'organisation a tenté de solutionner au mieux grâce à des nouvelles mesures parmi les véhicules de la caravane (cliquez ici pour en savoir plus), le Tour de Belgique souhaite également confirmer sa position de course alternative face au Giro notamment. L'épreuve ne part pas dans une enchère permanente aux routes les plus spectaculaires, et compte surtout faire la part belle aux coureurs sortis des classiques printanières ou en pleine préparation pour la deuxième partie de saison, cet été. Pas question de retrouver des côtes aux pourcentages abrupts ou des chemins de terre dignes de cyclo-cross sur cette nouvelle édition du Tour de Belgique. Le tracé sera classique.

Après deux étapes pour les sprinters à Knokke et Moorslede, les purs rouleurs du peloton comme Tony Martin (Katusha-Alpecin), Matthias Brändle (Trek-Segafredo) ou Sylvain Chavanel (Direct Énergie), devraient faire la différence sur le contre-la-montre de 13,4 kilomètres prévu autour de Beveren, vendredi. Le classement général devrait ensuite se jouer le lendemain sur l'étape pour puncheurs de ce Tour de Belgique. Entre Ans et Ans, les côtes vont s'enchaîner avec notamment un circuit autour de la Vecquée et du Thier des Forges, avant le retour vers la banlieue liégeoise via des petites côtes non-répertoriées mais qui risquent de faire mal aux gambettes. Attention notamment à la remontée vers Ans, dans les dix derniers kilomètres, qui peut favoriser les attaquants. Philippe Gilbert (Quick Step), Tiesj Benoot (Lotto-Soudal) ou encore Oliver Naesen (Belgique) seront notamment attendus sur ce terrain. La dernière étape devrait par contre profiter une nouvelle fois aux sprinters, pour couronner le vainqueur final de cette 87e édition à Tongres. Une édition classique, donc, mais parfaite dans ce calendrier particulièrement rempli...

Le mode d'emploi de la 87e édition du Tour de Belgique :

Dates : du mercredi 24 au dimanche 28 mai

Étapes : cinq, dont quatre en ligne et un contre-la-montre individuel de 13,4 kilomètres

Catégorie : 2.HC, UCI Europe Tour

Météo : nuageux sur les deux premières étapes avant un temps largement ensoleillé, températures entre 23 et 25°C sur les deux premières étapes puis entre 27 et 30°C. Vent modéré de nord-ouest à nord-est.

Télévision :
- En direct dès 14h45 du mercredi au samedi sur La Une, et dès 15h50 dimanche sur La Une, avec Kevin Paepen et Gérard Bulens aux commentaires.
- En direct dès 14h45 du mercredi au dimanche sur Één/Sporza, avec Michel Wuyts et Sven Nys aux commentaires.
- En direct dès 15h00 du mercredi au samedi, et en différé à 21h00 dimanche sur Eurosport 2

Les cartes et horaires des étapes de la 87e édition du Tour de Belgique :

Mercredi 24 mai - 1re étape : Lochristi > Knokke-Heist (176.3 km)

> Cliquez ici pour télécharger l'itinéraire-horaire de la 1re étape.

Jeudi 25 mai - 2e étape : Knokke-Heist > Moorslede (189.7 km)

> Cliquez ici pour télécharger l'itinéraire-horaire de la 2e étape.

Vendredi 26 mai - 3e étape : Beveren > Beveren (CLM individuel, 13.4 km)

> Cliquez ici pour télécharger l'itinéraire-horaire de la 3e étape.

Samedi 27 mai - 4e étape : Ans > Ans (184 km)

> Cliquez ici pour télécharger l'itinéraire-horaire de la 4e étape.

Dimanche 28 mai - 5e étape : Tirlemont > Tongres (177 km)

> Cliquez ici pour télécharger l'itinéraire-horaire de la 5e étape.

La liste provisoire des partants :

> Cliquez ici pour découvrir la liste des partants.

Grégory Ienco - Graphiques : Golazo/Baloise Belgium Tour

4 Commentaire Lien permanent Imprimer

Commentaires

  • Bonjour,
    il serait plus judicieux d'appeler cette course cycliste à étape, ""le tour de Flandre"" et non ""le tour de Belgique"", ce n'est pas le même pays !!!
    Scandaleux comme toujours...............

  • Avant de crier au scandale, que faites-vous de la 4e étape ?

  • Bonjour, oui la 4 ème étape 740 Km de course et 184 en Wallonie et 556 km en Flandre.

  • Avant d'écrire de tels propos, les internautes qui se disent scandalisés devraient se documenter et tenter de savoir s'il y avait d'autres villes wallonnes candidates à l'organisation d'une arrivée. Il faut en effet savoir que les villes flamandes sont nettement plus dynamiques dans le domaine des courses cyclistes.

Les commentaires sont fermés.