Flèche Wallonne dames : Van der Breggen réalise le triplé avec panache

Catégories : Dames

Le nouveau tracé de cette Flèche Wallonne, raccourcissant les longueurs entre les différentes côtes de la région mosane, devait offrir plus de spectacle chez les dames que chez les hommes. Pari réussi sur la première course de la journée, avec des offensives sur chaque côte du circuit final et un groupe de favorites se détachant dans la côte de Cherave. Tout s'est finalement décidé... avant le Mur de Huy, avec une attaque cinglante de la championne d'Europe Anna van der Breggen (Boels-Dolmans) à trois kilomètres du but pour conclure sa troisième victoire sur la Flèche Wallonne en solitaire.

Les dames n'ont pas manqué de rappeler sur cette 20e édition de la Flèche Wallonne féminine qu'elles méritaient bien une couverture télévisée pour du grand spectacle cycliste. Tout au long des 120 kilomètres tracés autour de Huy, les attaques ont été légion, laissant à chaque reprise quelques pions à l'arrière... La Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio (Cervélo-Bigla), une des outsiders du jour, tentait toutefois de bousculer la course sur la côte de Villers-le-Bouillet, à près de 35 kilomètres du but, en sortant en solitaire pour rattraper l'échappée matinale puis poursuivre sa route en tête. La première des deux montées du Mur de Huy avait toutefois raison de son essai audacieux. Les Orica-Scott, via Annemiek van Vleuten et Katrin Garfoot, s'essayaient également à l'offensive. Sans plus de succès aux abords de la côte d'Ereffe.

La côte de Cherave fait la différence

Les favorites restaient aux avant-postes, malgré un groupe de plus en plus réduit. Une quinzaine de cyclistes se présentaient ainsi au pied de la côte de Cherave pour le final, moment que choisissait Katarzina Niewiadoma (WM3 Energie) pour accélérer et sortir du lot, avec Elizabeth Deignan et Anna van der Breggen (Boels-Dolmans) dans la roue. Pour un remake de l'Amstel Gold Race, durant lequel la championne de Pologne avait été surprise par la championne d'Europe ? Les dames en orange et noir profitaient en tout cas de leur supériorité numérique pour mettre en place une brillante tactique : Van der Breggen sortait en force avant d'arriver dans le centre de Huy et filait en solitaire vers le Mur pendant que Deignan restait tranquillement dans la roue de Niewiadoma, contrainte de mener la poursuite.

"On ne peut pas rêver de meilleur plan"

"Le plan s'est parfaitement déroulé comme nous le désirions. On espérait être à plusieurs dans le groupe de tête pour pouvoir faire mal à nos adversaires", confie ainsi Van der Breggen, qui connaît le Mur de Huy pour l'avoir grimpé à deux reprises en future vainqueur. La Néerlandaise s'offrait ainsi au sommet du chemin des Chapelles son troisième succès consécutif, avec panache qui plus est, quatre jours après avoir remporté l'Amstel Gold Race de la même manière. "On ne peut pas rêver de meilleur plan, vu que nous avons terminé 1re et 2e. C'était quand même compliqué vu notre étiquette de favorites, mais c'était une belle course pour nous. On espère faire de même sur Liège-Bastogne-Liège désormais, même si cela s'annonce encore plus dur".

Rivera toujours leader du WorldTour

Toujours leader de la première édition du WorldTour dames après une impressionnante septième place sur le Mur de Huy, vu ses qualités de sprinteuse, l'Américaine Coryn Rivera (Sunweb) était également ravie de son ascension malgré le départ de Van der Breggen, Deignan et Niewiadoma dans la côte de Cherave. "Les jambes sont toujours bonnes du printemps", explique la jeune cycliste de 24 ans. "Quand elles sont parties à Cherave, j'étais à l'avant mais j'ai senti que je ne pourrais pas rentrer. Au moins, j'ai pu rester dans le groupe des poursuivantes. Et puis, dans le Mur, j'ai donné tout ce que je pouvais. Finir septième, c'est quand même une belle satisfaction. Ce n'était pas vraiment mon terrain, ce type d'arrivée. J'aurais pu être meilleure, on verra dans le futur. Vu comment je me suis senti sur cette ascension, je me dis que je pourrai peut-être m'entraîner et devenir meilleure sur cette course". Rivera, cependant, risque de devoir lâcher son maillot mauve, vu qu'elle ne participera pas à Liège-Bastogne-Liège, dimanche.

Résultats de la 20e édition de la Flèche Wallonne dames (Huy > Huy, 120 km) :

1. Anna van der Breggen (P-B, Boels-Dolmans) en 3h21'06"
2. Elizabeth Deignan (G-B, Boels-Dolmans) à 0'16"
3. Katarzyna Niewiadoma (Pol, WM3 Energie) à 0'25"
4. Annemiek van Vleuten (P-B, Orica-Scott) à 0'43"
5. Shara Gillow (Aus, FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope) à 0'49"
6. Ashleigh Moolman-Pasio (Afs, Cervélo-Bigla) à 0'54"
7. Coryn Rivera (USA, Team Sunweb) à 0'56"
8. Janneke Ensing (P-B, Alé Cipollini) à 0'58"
9. Katrin Garfoot (Aus, Orica-Scott) à 1'00"
10. Flavia Oliveira (Bré, Lares-Waowdeals Women Cycling Team) à 1'02"
11. Audrey Cordon-Ragot (Fra, Wiggle-High5) à 1'09"
12. Marie Vilmann (Dan, Cervélo-Bigla)
13. Tetyana Riabchenko (Ukr, Lensworld-Kuota) à 1'21"
14. Claudia Lichtenberg (All, Wiggle-High5) à 1'27"
15. Polona Batagelj (Slo, BTC City Ljubljana)
16. Ellen van Dijk (P-B, Team Sunweb) à 1'32"
17. Cecilie Uttrup Ludwig (Dan, Cervélo-Bigla) à 1'34"
18. Eugenia Bujak (Pol, BTC City Ljubljana)
19. Hanna Nilsson (Suè, BTC City Ljubljana)
20. Danielle King (G-B, Cylance Pro Cycling)
21. Katrine Aalerud (Nor, Hitec Products)
22. Tatiana Guderzo (Ita, Lensworld-Kuota) à 1'37"
23. Sheyla Gutierrez (Esp, Cylance Pro Cycling) à 1'42"
24. Sofia Beggin (Ita, Astana Womens Team) à 1'44"
25. Lara Vieceli (Ita, Astana Womens Team) à 1'51"

> Cliquez ici pour découvrir le classement complet.

Grégory Ienco, à Huy - Photo : Gr.I.

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.