Flèche Wallonne : Valverde reçu cinq sur cinq, Teuns demeure l'espoir belge

Catégories : Route, Vidéos

Le nouveau tracé de la Flèche Wallonne aurait pu permettre de surprendre les favoris, il a finalement permis d'écrémer le peloton sans déconcerter les candidats à la victoire. Au sommet de la troisième ascension du Mur de Huy, c'est bien Alejandro Valverde (Movistar) qui triomphait avec quelques longueurs d'avance. Le coureur espagnol s'offrait ainsi une quatrième victoire consécutive devant Dan Martin (Quick Step), habituel dauphin sur ces routes hutoises, et Dylan Teuns (BMC), surprenant troisième au terme d'une ascension sérieuse.

Les organisateurs l'avaient annoncé : l'objectif du nouveau tracé proposé avec neuf côtes en moins de 75 kilomètres et les trois ascensions du terrible Mur de Huy en moins de 60 bornes, était de favoriser les attaques et fatiguer plus rapidement les organismes avant le sprint final sur la dernière ascension du chemin des Chapelles. Du moins, la montée finale, car l'envie était bien de ne plus subir de sprint au pied de la côte finale vers l'église de la Sarte. Et pourtant, malgré les tentatives de Lilian Calmejane (Direct Énergie), Alessandro De Marchi (BMC) ou Bob Jungels (Quick Step), dans les deux derniers tours du circuit final tracé autour de la cité mosane, le peloton apparaissait encore bien compact et prêt à attendre les dernières montées de Cherave et du Mur de Huy pour désigner le futur vainqueur de cette 81e édition de la Flèche Wallonne.

Jungels, un solo pour le panache

Seul Jungels mettait encore des bâtons dans les roues des favoris en arrivant dans les sept derniers kilomètres de la classique wallonne avec 50 secondes d'avance sur le peloton. Le champion du Luxembourg semblait capable de succéder à Igor Astarloa comme prochain vainqueur de la Flèche en solitaire... Mais face aux contres des Sky dans la côte de Cherave, le jeune coureur du Grand-Duché perdait des plumes et voyait finalement un peloton d'une trentaine d'unités fondre sur lui dans les premiers lacets du Mur. L'occasion pour les favoris de se présenter aux avant-postes. Mais aussi les jeunes pousses ! Le Français David Gaudu (FDJ) venait ainsi attaquer aux 300 mètres, devant les candidats annoncés pour la victoire, alors que le Belge Dylan Teuns (BMC) se plaçait dans la roue d'Alejandro Valverde (Movistar) quand le tenant du titre lançait son offensive décisive à 250 mètres de la ligne, sur la pente la plus forte à près de 20%.

Valverde : "La classique qui me convient"

Les espoirs devaient toutefois laisser Valverde aux avant-postes, intouchable sur cette ultime ligne droite. Le Murcien allait ainsi conquérir sa cinquième victoire sur la Flèche Wallonne, la quatrième consécutive. Intouchable, vraiment... "C'est la classique qui convient parfaitement à mes qualités. Et on avait la conviction, avec toute l'équipe, que je pouvais aller une nouvelle fois la gagner", confirmait-il juste après l'arrivée. "Évidemment, je reviendrai l'année prochaine pour essayer de la gagner une sixième fois. Même si mes adversaires ont montré qu'ils étaient forts. Mais j'étais aussi en condition". En condition, certes, mais aussi laissé tranquille par ses rivaux qui n'ont quasiment rien essayé pour déstabiliser les Movistar malgré ce final modifié. Aux abords du Mur de Huy, seuls Jungels et De Marchi ont vraiment mis à mal le peloton, mais ce sont à chaque fois d'autres équipes que celle de l'ultra-favori Valverde qui ont fait le travail. Au grand plaisir du vainqueur du jour.

Teuns : "Ne pas partir trop tôt"

Troisième et meilleur Belge de cette 81e édition, Dylan Teuns prouvait pour sa part qu'il méritait sa place de leader au sein de l'équipe BMC malgré ses 25 ans. Dans la roue de Valverde lors de l'attaque fatidique, le coureur de Diest perdait pied dans le dernier replat mais accrochait tout de même une belle troisième place, soit une première belge depuis 2012 et le dernier podium de Philippe Gilbert sur ce Mur. "J'ai essayé de suivre Alejandro, juste quelques instants mais c'était bien trop dur dans le final, j'ai rapidement perdu un vélo. Alors j'ai continué à me battre pour le podium, c'était un beau combat avec Henao", confiait-il après son effort. "La tactique, c'était de ne pas partir trop tôt. C'est pour cela qu'on a patienté, car l'année dernière, j'étais mal placé et j'avais dû faire de gros efforts pour remonter. Je sais désormais que je peux faire quelque chose sur cette classique, j'ai encore le temps de grandir mais un podium, c'est superbe. Car j'espérais surtout une place dans le Top 10". Le classicman belge a bien le temps de prouver ses qualités au fil des prochaines saisons. Mais même sans Van Avermaet ou Gilbert, le peloton noir-jaune-rouge se porte très bien !

Résultats de la 81e édition de la Flèche Wallonne (Binche > Huy, 204.5 km) :

1. Alejandro Valverde (Esp, Movistar Team) en 5h15'37"
2. Daniel Martin (Irl, Quick Step Floors) à 0'01"
3. Dylan Teuns (BEL, BMC Racing Team)
4. Sergio Luis Henao (Col, Team Sky)
5. Michael Albasini (Sui, Orica-Scott)
6. Warren Barguil (Fra, Team Sunweb)
7. Michal Kwiatkowski (Pol, Team Sky)
8. Rudy Molard (Fra, Cofidis Solutions Crédits)
9. David Gaudu (Fra, FDJ)
10. Diego Ulissi (Ita, UAE Team Emirates)
11. Michael Woods (Can, Cannondale-Drapac)
12. Ion Izagirre (Esp, Bahrain-Merida)
13. Romain Bardet (Fra, Ag2r-La Mondiale) à 0'08"
14. Pierre Latour (Fra, Ag2r-La Mondiale)
15. Robert Gesink (P-B, LottoNL-Jumbo)
16. Patrick Konrad (Aut, Bora-Hansgrohe)
17. Jelle Vanendert (BEL, Lotto-Soudal) à 0'13"
18. Tim Wellens (BEL, Lotto-Soudal)
19. Jay McCarthy (Aus, Bora-Hansgrohe)
20. Jonathan Hivert (Fra, Direct Énergie) à 0'16"
21. Tom-Jelte Slagter (P-B, Cannondale-Drapac)
22. Jakob Fuglsang (Dan, Astana Pro Team)
23. Rigoberto Uran (Col, Cannondale-Drapac) à 0'21"
24. Eduardo Sepulveda (Arg, Fortuneo-Vital Concept)
25. Maurits Lammertink (P-B, Team Katusha-Alpecin)

> Cliquez ici pour découvrir le classement complet.

Grégory Ienco, à Huy - Photo : ASO/Twitter @FlecheWallonne

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel