Comment préparer le week-end d'ouverture belge ? Les cinq voies vers le Circuit Het Nieuwsblad

Catégories : Route

Si la saison cycliste sur route débute de plus en plus tôt, que ce soit depuis l'Australie ou l'Argentine, de nombreux spécialistes de la Petite reine considèrent que la véritable introduction de la nouvelle année cycliste est annoncée lors du week-end d'ouverture du calendrier belge, sur les pavés du Circuit Het Nieuwsblad, le samedi 25 février prochain. Comment les spécialistes de ces Flandriennes se préparent-ils pour ce premier grand rendez-vous des classiques du nord ? On fait le point.

Tour d'Oman (du 14 au 19 février)
> Six étapes en ligne dont une arrivée en altitude

Suite à l'annulation du Tour du Qatar, le Tour d'Oman apparaît comme l'une des épreuves idéales pour lancer sa saison dans le vent du désert. Pour préparer ses sprints, pour enchaîner les courtes ascensions à hautes pulsations, pour combattre le souffle d'Éole sur les longues lignes droites du Sultanat... L'épreuve d'Oman semble en adéquation avec ce que recherchent les chasseurs de classiques flandriennes. Avec quelques bosses en prime, les puncheurs y trouveront leur compte. Seule une arrivée en altitude, sur la Green Mountain, ne conviendra pas aux poids lourds du peloton, mais le Tour d'Oman reste une valeur sûre.

Quels coureurs y sont ? Tom Boonen, Greg Van Avermaet, Niki Terpstra, Alexander Kristoff, Oliver Naesen, Filippo Pozzato...

cyclisme,circuit het nieuwsblad,kuurne-bruxelles-kuurne,tour d'andalousie,ruta del sol,tour d'algarve,tour d'oman,tour du haut-var

Tour d'Andalousie-Ruta del Sol (du 15 au 19 février)
> Quatre étapes en ligne dont une arrivée en altitude + Un contre-la-montre individuel

Avec son arrivée en montagne dès la première étape et ses deux autres journées dans les hauts vallons espagnols, la Ruta del Sol semble parfaite pour les grimpeurs. Peu de spécialistes des Flandriennes ont donc pris la direction du sud de l'Espagne pour parfaire leur condition. Ce sont plutôt les habitués des Ardennaises et autres grimpeurs pur jus qui ont pris leurs quartiers en Andalousie pour cette épreuve. Quelques résistants sont quand même descendus dans la péninsule ibérique comme Bryan Coquard, Stijn Devolder ou encore Tom Van Asbroeck.

Quels coureurs y sont ? Bryan Coquard, Fabio Felline, Tom Van Asbroeck, Stijn Devolder...

Tour d'Algarve (du 15 au 19 février)
> Quatre étapes en ligne dont une arrivée en altitude + Un contre-la-montre individuel

Dans le sud du Portugal, les étapes taillées pour les sprinters et autres puncheurs "courts" ne manquent pas. L'Algarve a adapté son programme pour les coureurs souhaitant préparer les premières classiques printanières, tout en s'autorisant deux journées destinées aux amoureux des courses par étapes d'une semaine traditionnelles du sud de l'Europe, avec un contre-la-montre et une étape de montagne. S'ils ne sont pas à Oman, les grands sprinters du peloton international sont en Algarve pour parfaire leur pointe de vitesse. Essentiel à un un peu plus d'un mois de Milan-Sanremo.

Quels coureurs y sont ? Zdenek Stybar, Mark Cavendish, Tony Martin, Fernando Gaviria, Lars Boom, André Greipel, Sep Vanmarcke, Jens Debusschere, Tiesj Benoot, Arnaud Démare, Nacer Bouhanni, Sebastian Langeveld...

cyclisme,circuit het nieuwsblad,kuurne-bruxelles-kuurne,tour d'andalousie,ruta del sol,tour d'algarve,tour d'oman,tour du haut-var

Tour du Haut-Var (du 18 au 19 février)
> Deux étapes en ligne

Taillée pour les puncheurs "longs" sur un profil typique du sud de la France, le Tour du Haut-Var n'attire plus forcément les foules comme ces dernières années. Les amoureux du pavés sont peu nombreux à se bousculer autour de Draguignan en raison d'un tracé qui semble plutôt aider les grimpeurs dans leur préparation. Cela n'empêche pas certains "Flandriens" typiques de s'essayer à l'exercice avant le printemps des classiques. Stijn Vandenbergh, par exemple, espère surtout se remettre en jambes après avoir été contraint sur maladie après deux jours au Tour de la Communauté de Valence.

Quels coureurs y sont ? Stijn Vandenbergh, Sylvain Chavanel...

Entraînement ou stage au soleil

Bon nombre de coureurs ont également décidé de ne pas profiter de ce calendrier pléthorique pour rester à la maison ou en stage pour assurer leur entraînement sans risque. C'est notamment ce qu'a décidé le champion du monde Peter Sagan après le Tour Down Under, en s'entraînant durant cinq semaines en Espagne, à l'abri des caméras. Le champion de Belgique Philippe Gilbert a également pris cette décision après le Tour de la Communauté de Valence, préférant le soleil et les hauteurs de Monaco pour préparer tranquillement une campagne de classiques qui s'annonce intense pour le Remoucastrien, visant tant les Flandriennes que les Ardennaises. Jens Keukeleire, enfin, a dû faire face à une grippe intestinale au Tour de Murcie avant de rouler à la Clasica d'Almeria, avec confiance. Il s'entraîne désormais près de Benidorm avant de revenir en Belgique pour le week-end d'ouverture.

Quels coureurs y sont ? Peter Sagan, Philippe Gilbert, Jens Keukeleire, Ian Stannard...

Grégory Ienco - Photos : Photo News/Peter De Voecht - Photo News/Roberto Bettini/Bettini - Photo News/Cor Vos/Luis Gomez

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.