Mondiaux de cyclo-cross Bieles - Élites: Crevaison pour Van Der Poel, second titre pour Van Aert

Catégories : Cyclo-cross

Que cette discipline est cruelle. Alors que la course se passe très bien, seul en tête, on voit revenir un adversaire des plus forts, et puis le matériel lâche. D'une course "pratiquement" gagnée, et à la clé un titre de champion du Monde, voilà que tout s'écroule. une crevaison vient anéantir tous les efforts d'une saison, et sur ce circuit de Belvaux, le moindre pépin se paie cash. C'est la très mauvaise aventure que vient de vivre Mathieu Van Der Poel, laissant la porte ouverte à Wout Van Aert, étant revenu dans le sillage du Néerlandais dans le quatrième tour de ce championnat. Bien entendu, on ne saura jamais ce qui se serait passé si les deux comparses avaient continué la marche en avant jusque la ligne d'arrivée. En fin de compte, un second titre pour Wout Van Aert, et des pleures à ne pas s'en remettre pour Mathieu Van Der Poel. Clôturant le podium, Kevin Pauwels fit une course en dents de scie, mais assure une belle troisième place.

A peine libérés, les 71 coureurs s'envolaient, mais pour Tom Meeusen n'ira pas plus loin, bris de cadre. Mathieu Van Der Poel prenait les devants dès le premier virage, et n'allait pas quitter cette place avant cette foutue crevaison, à trois tours de la fin. Derrière le Néerlandais, Kevin Pauwels fait mine de pouvoir suivre le leader, mais c'est très vite relevé, sans doute pour une crevaison, mais pas certain. Toujours est-il qu'un groupe, qui va se disloquer par la suite, se lance -mais à bonne distance- du leader. De ces coureurs va alors sortir le tenant du titre, Wout Van Aert qui commence sa poursuite, et parviendra à rejoindre Van Der Poel dans le troisième circuit. Non sans mal, car il jouera à l'élastique, l'écart passant de 7 à 12, puis 4 secondes, avant de faire la jonction. Une fois celle-ci effectuée, la bataille commence et le spectacle en vaut vraiment la peine. Un mano à mano s'installe.

cyclisme,cyclo-cross,bieles,luxembourg,van aert,van der poel mathieu,mondiaux

Certes, le pneu délicat tuait tous les espoirs de Mathieu, et Wout s'envolait -car il avait beaucoup de chance (mais cela aussi c'est la course, le cross)- vers son second titre de champion du Monde. Autre malheureux dans l'histoire, Michael Vanthourenhout, qui approchait le troisième accessit, et dont la machine laissait sur le carreau. Le passage du drapeau à damiers était aussi épique pour Boros et Vermeersch (dérailleur cassé) qui franchissaient à pieds la ligne.

Un grand championnat élites, et surtout un grand weekend à Bieles pour la promotion de ce sport hautement spectaculaire, avec de beaux champions, Pidcock, Worst, Cant, Nieuwenhuis et Van Aert. La fin de saison sera encore belle à voir, car ce n'est pas fini, encore un petit mois de courses des labourés.

Robert Genicot

Le Top-10:

1. Wout Van Aert en 1h02'08"
2. Mathieu Van Der Poel à 44"
3. Kevin Pauwels à 2'09"
4. Lars van der Haar à 2'52"
5. Corné Van Kessel à 3'09"
6. Laurens Sweeck à 3'29"
7. Michael Boros à 3'47"
8. Gianni Vermeersch à 4'02"
9. Simon Zahner à 4'08"
10. Sascha Weber à 4'29"

Les résultats complets: Bieles2017_ME_Results.pdf

Photos : Photo News/Nico Vereecken et Vincent Kalut

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.