Coupe du Monde #9 - Hoogerheide: Impériale Marianne Vos, et retour gagnant de van der Haar

Catégories : Cyclo-cross

CdMHoogerheide_petit.jpgA une semaine des championnats du Monde luxembourgeois, ce n'est pas facile de se dépenser sans compter. Les défections, les calculs, les hésitations sont de mises. Si pour les dames, Marianne Vos ne se posait pas de question, pour les élites il y avait de quoi remplir une gazette. Wout Van Aert soignait son genou, et Mathieu Van De Poel avait déjà la tête vers Belvaux. Qu'à cela ne tienne, pour Lars van der Haar, qui revenait d'une grave blessure fin de l'année dernière et après un premier succès hier, il montrait qu'il était bien là. Sans doute le "petit roquet" devra être placé sur les tablettes la semaine prochaine. Un très bon Venturini, même s'il loupe le podium, et un excellent jeu d'équipe des hommes de Sven Nys, il est vrai un orfèvre en la matière.

La course des Dames: Impériale Marianne Vos

Un sprint, sur sol gelé, de plus de 40', avec à la fin toujours Marianne Vos qui gagne. Ce ne fut pas si facile, pourtant, mais la grande championne se pose en candidate assurée du Mondial. Un début de cross dominé par la championne du Monde en titre, et qui ne devrait pas reconduire son beau maillot -du moins cette année-, Thalita De Jong, qui devait lourdement chuter dans cette première boucle, qu'elle menait. Elle fut emmenée à l'hôpital, pour des problèmes de genou, et malheureusement elle ne pourra disputer ses chances de reconduction de l'irisé, la semaine prochaine à Bieles, au Luxembourg. Par contre, la locale des Mondiaux, Christine Majerus venait prendre les commandes de cette dernière manche de Coupe du Monde. Cette initiative ne fut que de trè s courte durée, puisque Sanne Cant plaçait une attaque. Un moment seule en tête, ce qui ne plaisait pas à la Néerlandaise, Marianne Vos, qui revenait sur le paletot "noir-jaune-rouge" qu'elle laissait sur place. A la faveur d'un changement de machine, mais aussi à la volonté de ses adversaires, Vos ne pouvait pas réussir un cavalier seul dans son pays. A cinq, puis huit, et enfin douze, la tête de course changeait de physionomie, jusqu'au troisième circuit qui voyait la chute de Lechner et Nash. Désorganisation, et Marianne Vos lance alorsl'attaque décisive, à deux tours de la fin. Elle ne sera plus rejointe, malgré des ennuis de plateaux et elle signe son troisième succès en autant de participation pour cette Coupe du Monde. Le classement final revenant à sa compatriote, Lucida Brand, devant Sanne Cant.

cyclisme,cyclo-cross,coupe du monde,hoogerheid,van der poel,van der haar,vos,cant

La course des Élites: Lars van der Haar renoue avec la victoire en Coupe du Monde

En l'absence du champion du Monde, on pensait -mal- que la voie était plus qu'ouverte pour Mathieu Van Der Poel, qui avait fait l'impasse sur Fiuggi, dans la dernière manche de la Coupe du Monde, qui se disputait dans son pays et portait le nom de son papa, Adri. Il n'en fut rien, le champion des Pays-Bas s'en expliquait: "Je ne suis pas au meilleur, et je n'avait pas les jambes pour aller me battre avec les autres. De toute manière, l'important est le Mondial, je ne pouvait plus gagner la CdM, et donc je n'ai pas forcé. J'ai bien tenté de partir en début de course, mais sur ce circuit très rapide, il me fallait une autre condition. Au retour du stage espagnol, je pense que la condition ne pouvait être optimale aussi vite. Une bonne préparation, quand même, pour la semaine prochaine." La plupart des observateurs voyaient déjà un pas de côté, et donc ses chances de briller dans huit jours décliner. Il n'en est rien, Mathieu semble très conscient de ses possibilités.

Par contre, un retour gagnant de Lars van der Haar ne semblait pas très probable. Lui qui avait levé les bras la veille, ne devait pas en croire ses jambes. Il fallait d'ailleurs attendre pratiquement la mi-course pour voir le "petit roquet" prendre les devants, et ne plus jamais être rejoint. Un cross très rapide, sur une surface gelée, et beaucoup de concurrents se bagarrant pour, dans un premier temps, la gagne, et ensuite pour le podium. La formation Telenet-Fidéa signe ici un triplé, avec le vainqueur van der Haar, Meeusen et Van Kessel complétant le podium. Une très belle course du Français Clément Venturini, échouant de peu tout en terminant quatrième, devant Kevin Pauwels. Place maintenant aux dernières préparations des Mondiaux, que nous espérons disputés.

Robert Genicot

Les résultats:

Dames:

1. Marianne Vos en 42'48"
2. Lucinda Brand à 13"
3. Annemarie Worst en 15"
4. Sanne Cant à 17"
5. Laura Verdonschot à 21"
6. Evie Richards à 22"
7. Katerina Nash m.t.
8. Sophie de Boer m.t.
9. Maud Kaptheijns à 32"
10. Christine Majerus à 35"

Elites:

1. Lars van der Haar en 1h03'32"
2. Tom Meeusen à 44"
3. Corné van Kessel à 45"
4. Clément Vanturini à 47"
5. Kevin PAuwels m.t.
6. Tim Merlier à 51"
7. Gianni Vermeersch à 53"
8. Marcel Meisen à 54"
9. Jim Aernouts m.t.
10. Philipp Walsleben m.t.

Les résultats complets:

Juniors: CdMHoogerheide_MJ_Results.PDF

Classement final CdM: CdMHoogerheid_MJ_Standings.PDF

U23: CdMHoogerheid_MU_Results.PDF

Classement final CdM: CdMHoogerheid_MU_Standings.PDF

Dames: CdMHoogerheid_WE_Results.PDF

Classement final CdM: CdMHoogerheid_WE_Standings.PDF

Elites: CdMHoogerheid_ME_Results.PDF

Classement final CdM: CdMHoogerheid_ME_Standings.PDF

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.