Soudal Classics #3 - Niel: Sanne Cant et Toon Aerts en surclassement

Catégories : Cyclo-cross

cyclisme,cyclo-cross,meeusen,pauwels,cant,van loy,verschueren,niel,soudal classicsLe Soudal Classics n'attire pas les grosses pointures de la spécialité, et donc le public. Plus important à Niel qu'à Saint-Nicolas, celui-ci fut à la fête pour des cross animés, même si dans les catégories élites, l'opposition ne pouvait empêcher les Sanne Cant, la championne de Belgique, et Toon Aerts, le champion d'Europe, de s'imposer sur ce parcours très boueux et glissant. Un moment, on pouvait penser voir d'autres "rouleurs-marcheurs" prendre le meilleur, mais sur un tel parcours -aux dévers imposants- il fallait bien plus que de la bonne volonté. On soulignera toutefois, la très bonne tenue de Ellen Van Loy, qui mena la danse chez les dames, tout comme Jim Aernouts, avant la prise de pouvoir des futurs vainqueurs.

L'épreuve des Dames: Sanne Cant sans trop d'opposition

Quatre tours -seulement- mais sur un circuit rendu très difficile par les pluies de la nuit, et donc son sol boueux, et une envolée de la "vétérante" Ellen Van Loy, qui ne laissait personne venir aux commandes. Celle-ci sera très vite accompagnée de la championne de Belgique, Sanne Cant, et on remarque -encore une fois- un très mauvais départ de Jolien Verschueren, se retrouvant vers la onzième position. Van Loy et Cant vont faire la moitié du cross ensemble, essayant le plus possible de rester sur la machine. Pendant ce temps, la jeune Verschueren commençait son retour vers l'avant, mais cela semble plus difficile que prévu. Si Cant chute, mais revient très vite, elle profitera d'un changement de vélo pour prendre les devants, et lâcher définitivement Ellen Van Loy. Cette dernière verra le retour de Verschueren, qui s'est débarrassée des Sels et Vanderbeken. A la décharge de Jolien Verschueren, on signalera les deux chutes dans le circuit initial, mais que ceci n'altérera pas son moral, puisqu'elle parviendra à se placer en seconde position, sans toutefois établir la jonction avec Sanne Cant. Celle-ci remporte ce Soudal, avec une confortable avance sur Verschueren et près d'une minute sur Van Loy, qui possède de "beaux restes".

L'épreuve des Elites: Toon Aerts transcendé depuis son titre européen

Donc, le Soudal n'intéresse pas les "grosses pointures" -bien qu'ils devront y participer à Namur , Coupe du Monde oblige- et leurs absences devaient profiter, tout comme à Saint-Nicolas, aux Pauwels, Meeusen ou autre Walsleben. Ben oui, mais voilà, la Belgique possède un champion d'Europe, qui se trouve transcendé avec ce paletot européen. En effet, dans cette course où élites et U23 roulent ensemble, ce fut ce garçon qui prouva combien le travail paye, et qu'il suffit d'un nouveau maillot pour prendre ses responsabilités. On ne pourra pas en dire autant pour tout le monde. Mais en début d'épreuve, ce fut un autre Aerts, Thijs celui qui fut confondu lors de l'Euro par la TV française, qui allait mettre le feu aux poudres. Il sera imité par Jim Aernouts, prenant les commandes dès le premier passage de la ligne, avec déjà une belle petite avance de l'ordre d'une dizaine de secondes, sur un peloton très étiré.

cyclisme,cyclo-cross,meeusen,pauwels,cant,van loy,verschueren,niel,soudal classics,toon aerts

Les chutes furent nombreuses, car il fallait pouvoir jongler avec les dévers et la boue. Aernouts tenait la dragée haute pendant deux tours, mais ne pouvait empêcher le retour de Toon Aerts, un moment en compagnie du champion d'Allemagne Philipp Walsleben. Alors qu'un chien faisait, lui aussi, la course (inacceptable), Aerts plaçait un démarrage, et laissait les Aernouts, Van Kessel, Walsleben et Pauwels à bonne distance. Revenu de très loin, de par des chutes, Kevin Pauwels allait faire illusion, et revenir en seconde position, au terme du sixième (sur 8) circuit, à 13" du leader, Toon Aerts. Mais ce dernier, alors qu'un dérapage du champion d'Europe était toujours possible, baissa les bras et surtout les mollets, pour ne plus "aller de l'avant". Encore un refus de combat, qui le laisse prendre le premier accessit, non sans pratiquement "engueuler" Corné Van Kessel, lui disputant le sprint dans la dernière ligne droite.

cyclisme,cyclo-cross,meeusen,pauwels,cant,van loy,verschueren,niel,soudal classics,toon aerts

cyclisme,cyclo-cross,meeusen,pauwels,cant,van loy,verschueren,niel,soudal classics,toon aerts

Robert Genicot

Les résultats:

Dames:

1. Sanne Cant en 38'12"
2. Jolien Verschueren à 21"
3. Ellen Van Loy à 56"
4. Loes Sels à 1'17"
5. Joyce Vanderbeken à 2'06"
6. Maria Alice Arzuffi à 2'48"
7. Githa Michiels à 2'55"
8. Karen Verhestraeten à 3'37"
9. Shana Maes à 4'32"
10. Mascha Mulder

Élites:

1. Toon Aerts en 1h02'
2. Kevin Pauwels à 35"
3. Corné Van Kessel à 37"
4. Philipp Walsleben à 1'15"
5. Tom Meeusen à 1'22"
6. Jim Aernouts à 1'30"
7. Marcel Meisen à 1'40"
8. Dieter Vanthourenhout à 1'54"
9. Gianni Vermeersch à 2'06"
10. Stan Godrie à 2'48"

Photos : Photo News/Grégory Van Gansen

0 Commentaire Lien permanent Imprimer

Les commentaires sont fermés.